• A travers son journal de bord, Tiphaine Devalière nous parle avec des mots choisis, à la fois doux et réalistes, poétiques aussi, de son quotidien de soignante, de ses rencontres, avec Louis, Emile, Anatole, Annette, Elise, Simone, Emma, Françoise, Pierre, Gabriel... Elle nous parle de ces personnes dont elle s'occupe et qui, un jour, ne sont plus. Elle nous explique le corps de ses patients qu'elle connaït par coeur, la nudité, la toilette, les odeurs, les attentions, le désespoir de tous ceux qui sont là sans être là, de l'accompagnement, de la mort tout simplement.
    Par ses mots, elle nous dit aussi combien elle est vivante parmi tous ceux qui vont passer de l'autre côté, grâce à eux, et combien c'est important qu'elle soit vivante pour eux.

empty