Littérature générale

  • Les fossoyeuses

    Taina Tervonen

    Une anthropologue, une enquêtrice, une journaliste : trois femmes font parler les morts et les vivants, en quête de vérité dans un pays marqué par la guerre.

    Senem est anthropologue judiciaire, et Darija enquêtrice. L'une travaille avec les morts, l'autre avec les vivants, dans un pays traumatisé par les guerres des Balkans : la Bosnie-Herzégovine.
    Ces deux femmes d'une trentaine d'années n'ont pas choisi leurs métiers très particuliers, liés à l'histoire de leur pays. Senem est chargée d'identifier les ossements humains retrouvés dans des charniers vieux de dizaines d'années, quand Darija se rend dans les familles comptant des disparus pour écouter leur parole et prélever leur ADN.
    Lorsque Taina rencontre Senem et Darija, la journaliste n'a aucune idée de l'ampleur de leur travail sur les disparus. Elle va suivre pendant plusieurs mois leur quête de vérité, essentielle pour l'histoire de leur pays et pour les familles qui n'ont jamais pu faire le deuil des êtres perdus.

  • 18 avril 2015. Un chalutier clandestin transportant 800 personnes en direction de l'Italie sombre dans les eaux internationales, au large de la Libye.
    Au lendemain du naufrage, Matteo Renzi s'engage devant la presse à remonter l'épave et à donner à chaque victime une sépulture digne et un nom.
    Lorsque la journaliste Taina Tervonen se rend à la morgue de Milan seize mois plus tard, pour rencontrer l'équipe en charge des identifications, elle découvre parmi les objets personnels des naufragés un téléphone Nokia jaune citron en trois morceaux et un bout de plastique, destiné à le protéger de l'eau.
    C'est tout ce qui reste de PM390047, dont le corps resté anonyme est enterré dans le carré des migrants du cimetière de Catane, en Sicile.
    Qui était-il ? Taina Tervonen décide de remonter le fil de son histoire, de Milan à Catane, en passant par le Niger et le Sénégal. Sur sa route, elle croise des dizaines de destins brisés aux portes de l'Europe, et entend le désarroi de leurs proches face à l'impossible deuil. Une enquête, aussi bouleversante que vertigineuse, sur un des plus gros enjeux de notre temps.
    Taina Tervonen est journaliste et réalisatrice.
    Elle a travaillé sur les disparus en Bosnie et en Méditerranée.
     

empty