• Depuis une dizaine d'années, un nombre considérable de Blancs pensent être les nouvelles victimes d'un « racisme anti-blanc », d'une « discrimination inversée », d'un « remplacement » et pour les plus extrémistes, d'un « génocide blanc ».Ces discours, propres aux sympathisants d'un nationalisme ethno-racial, ont motivé l'élection de Donald Trump à la présidence des EU et menacent d'entériner sa réélection en novembre 2020.Dans de très nombreux ouvrages, cette crispation communautariste blanche est souvent présentée comme une réaction politique à la mondialisation néolibérale et aux inégalités nouvelles qui en résultent, à l'immigration dite « massive » et surtout au développement d'une société multiculturelle en passe d'assurer un bouleversement démographique et culturel.Pourtant, ces discours sur le « déclin » même relatif des Blancs américains ne résiste pas à l'étude des données disponibles sur l'inégalité réelle et les positions de pouvoir entre Noirs, Hispaniques et Blancs.En réfléchissant à la construction historique d'une identité nationale ethno-raciale aux EU, Sylvie Laurent démonte le nouveau mythe du Blanc victime qui a déjà traversé l'Atlantique (Brexit, par exemple) et qui invisibilise des inégalités raciales pourtant toujours criantes.Elle dévoile avec brio que ce discours est en réalité l'ultime tour de passe-passe de la domination blanche aux États-Unis, qui s'approprie la posture de l'opprimé pour préserver un ordre social chahute´ par l'élection de Barack Obama et l'activisme des minorisés.

  • Peu de figures universellement célébrées sont aussi méconnues que celle de Martin Luther King : son appel à la fraternité a occulté la force révolutionnaire et radicale de sa pensée, pour laquelle la fin de la ségrégation n'était qu'une étape. Qui se souvient qu'à peine un an après avoir reçu le prix Nobel de la Paix, King déclara que son rêve était devenu un cauchemar à cause de l'enracinement du système d'exploitation capitaliste ? Penseur de la justice sociale, il opéra une extraordinaire synthèse entre christianisme, liturgie noire, non-violence, désobéissance civile et marxisme.
    Alors que son héritage est aujourd'hui considérablement édulcoré, Sylvie Laurent rend à Martin Luther King sa juste place dans la tradition de dissidence américaine.

  • L'enthousiasme suscité par l'élection de Barack Obama a masqué la perpétuation des inégalités raciales aux États-Unis. Cinquante ans après le vote des droits civiques, le mouvement « Black Lives Matter » et les violences policières ciblées qu'il dénonce apportent un démenti cinglant à l'illusion de l'équité.
    La majorité des Américains affirme aujourd'hui que Blancs et Noirs disposent des mêmes opportunités et accusent les minorités d'être à l'origine de leurs propres échecs. Selon la doxa néolibérale du mérite et de la responsabilité individuelle que les Républicains comme les Démocrates ont enracinée dans le pays, le marché serait neutre et impartial : color-blind. Mais cette notion désigne-t-elle vraiment l'indifférence à la couleur de peau ou plutôt l'aveuglement face aux traitements discriminatoires que continuent de subir les Africains-Américains en matière d'éducation, de logement, d'emploi, de revenu et de justice ?
    En retraçant la genèse de l'idéologie postraciale aujourd'hui en vogue aux États-Unis, ce livre montre comment le triomphe de la doctrine néolibérale reproduit structurellement au sein de la société américaine un racisme qui ne s'avoue pas comme tel.

  • ""Être" poor white trash" aux États-Unis, c'est d'abord se faire traiter de "poor white trash !", "sale Blanc !", intérioriser cette dénomination, la vivre, dans la honte, comme un stigmate.
    Parce que les discours d'une époque sont inscrits au coeur du texte, la littérature nous permet plus que les sciences sociales de découvrir les métamorphoses de ce personnage de pauvre méprisable, enfant bâtard de la classe et de la race. Par l'étude littéraire des oeuvres des écrivains Sherwood Anderson, Erskine Caldwell, Harper Lee et Russell Banks, mais également de leurs arrière-plans historique et culturel, on découvre un personnage plus vraiment blanc, grossier, pouilleux, alcoolique et violent, qui incarne dans un même mouvement les bas-fonds de l'humanité et la bouffonnerie grotesque.
    /> Ce livre montre que si la pauvreté obscène et la vilénie morale du "white trash" offrent un spectacle odieux, elles sont surtout les fruits d'un discours qui permet de conjurer l'angoisse du déclin social. Des quartiers noirs de Baltimore où le terme "po' white trash" serait né vers 1830 au Détroit du rappeur Eminem qui revendique aujourd'hui l'épithète infamante, ce livre se propose de suivre les traces laissées dans le grand récit national par le "poor white trash" et de comprendre sa subversion profonde de l'ordre social.

  • Un portrait des États-Unis à partir de leurs mythes et légendes d'hier et d'aujourd'hui.
     Visiter l'Amérique de l'intérieur, telle qu'elle se raconte à elle-même au quotidien, à travers ses modes, ses séries TV, son cinéma, ses magazines, sa musique, son actualité. Tel est le projet de ce livre qui dresse un portrait des États-Unis à partir de leurs mythes et légendes d'hier et d'aujourd'hui. Composé d'une vingtaine de textes, cet essai part à la recherche des « fondamentaux » de l'identité américaine : son rapport à la nature de la nature sauvage de Thoreau pleurée dans les Appalaches meurtries par l'exploitation minière à la Nouvelle Orléans dévastée par Katrina , ses légendes politiques des dernières fresques cinématographiques sur la Guerre de Sécession aux discours d'un Barak Obama en passant par les résurgences du populisme américain , ses figures nourricières et érotiques de Marylin à l'industrie du sexe en passant par le « soft porn » des bourgeoises délurées , ses représentations de l'altérité de l'inévitable « question noire » à la condition des Latinos « mexiforniens » en passant par le blues des jeunes Indiens.

    Sur commande
  • Un jour parce qu'ils ont du jaune en eux, cette couleur "dégoûtante", Petit jaun, Petit vert et Petit orange sont envoyés au pays de là-bas d'où l'on ne revient jamais. Leur maîtresse, madame Palette, est remplacée par madame Acétone. Les autres enfants-couleur décident alors de se révolter. A partir de 5 ans.

  • Un ouvrage pratique, simple et concret pour maîtriser tous les aspects des métiers de la Communication.
    La collection Pro en... propose des ouvrages pratiques permettant de consolider ses compétences professionnelles grâce à un tour complet des outils propres au métier, et à des plans d'action qui mettent le lecteur en situation de mobiliser concrètement, dans son quotidien professionnel ce qu'il a appris du métier.

    Véritable guide d'accompagnement, cet ouvrage aidera les collaborateurs de la fonction Communication à piloter la communication en identifiant les outils nécessaires à chaque action, à s'appuyer sur les bons indicateurs de performance, à se démarquer de la concurrence, à instaurer la confiance avec les publics visés, à élaborer la communication digitale. Il abordera aussi, notamment, la communication interne, les relations publiques, la communication de crise, et les dernières innovations du domaine.

    - 62 modules 'Outil' présentent, agrémentés de schémas ou matrices, tous les outils essentiels, spécifiques du métier : une définition ou description de l'outil + les bénéfices de son utilisation + un exemple d'application + les pièges à éviter.

    - 12 Plans d'action présentent : l'intérêt du plan d'action + les actions prioritaires à mener + des encadrés informatifs + des éclairages d'expert + des apports novateurs pour mettre à jour ses compétences 'métier' + un cas d'entreprise pour illustrer le plan d'action + les critères de réussite du plan d'action.

  • Un manuel qui cherche avant tout à vous rendre service :
    Rendre service aux élèves en affichant clairement les prérequis et les attendus pour chaque chapitre. Des cartes mentales de thèmes pour mettre en perspective les contenus. Chaque TP, activité, exercice et méthode affichent clairement la ou les compétences travaillées. Les cours se veulent graphiques, les méthodes claires et les pages pour travailler en autonomie nombreuses. Les pages Objectif Oral invitent à développer sa culture générale et son esprit critique et le cahier « Réussir son Grand Oral » contient des fiches techniques et des vidéos.Thierry Lévêque, Laurent Arer , Jérôme Baumann, Régis Calba, Hervé Charrette, Jean-Michel Conraux, Julie d'Alba, Léo Fischer-Cote, Éric Jacques, Alan Kelsen, Nathalie Landraud, Jérôme Legrand, Stéphane Losson, Marc-Olivier Malgras, Christophe Marlier, Laurent Meyer, Sylvie Nardy, Benjamin Presson, Tanguy Saïbi, Sylvie Berthelot

    1 autre édition :

  • Après le succès de Soif d'aujourd'hui, ce catalogue de belles personnes, Sylvie Augereau et ses amis reviennent poru vous proposer cet espèce d'encyclopédie sur le Vin. Un guide complet pour enfin tout connaître, du travail de la terre à la degustation. le premier livre qui parle de vin de manière peu académique et joyeuse.
    Comment faire le ? Comment le déguster ? Comment l'apprécier ? Reconnaître les cépages, Ce livre est aussi une manière peu conventionnelle d'aborder le monde du vin et ses pratiques ! Avec un vocabulaire décomplexé ce livre s'adresse à tous les amoureux de vins naturels (mais pas seulement !) et à tous ceux qui voudraient en connaître un peu plus sur la dégustation et sur les plaisirs du lever de coude !

    Le premier livre sur le vin écrit par dess écrivains, des vignerons, des journalistes, des chefs !
    (Sébastien Demorand, Yves Camdeborde, François-Régis Gaudry, etc...).

  • Un manuel axé sur la différenciation, clair et accessible, pour aborder les nouveaux programmes avec confiance.

    Une progression pensée pour mettre en lumière le nouveau programme, un sommaire reprenant les mots clé du programme et des fiches enseignants sur la programmation Arduino et Python avec Edupython.

    Des activités documentaires et/ou expérimentales claires, un cours épuré et digeste pouvant servir de fiche de révision, des Essentiels reformulant le cours sous forme graphique, des exercices nombreux et variés (évaluation croisée en binôme, exercices inversés, exercices corrigés en fin de manuel, exercices aidés, exercices pour poursuivre l'activité, exercices défi, problèmes), des pages "science et société" de culture générale et des fiches d'histoire des sciences dans le cours.

    Des fiches de méthodes en chimie, en physique et en programmation.

  • Hugo en a marre d'habiter dans un château qui prend l'eau. Alors, comme tout chevalier qui se respecte, il embrasse sa maman et part à l'aventure ! Direction : l'antre du magicien Délétère et son trésor.

  • La randonnée imaginaire mènera le lecteur-promeneur sur les sentiers de la Bigorre, le long des gaves, dans les hameaux, à travers bois et chaos de pierres, jusqu'en haut des plus hauts sommets.

  • Ce guide répond à la nécessité d'inscrire le travail documentaire du professeur documentaliste dans sa discipline académique de référence « les sciences de l'information et de la communication » (SIC). Il replace les concepts clés de cette discipline dans leur évolution et retrace de manière synthétique une partie du cheminement intellectuel qui construit au sein des SIC les sciences de l'information-documentation. Il décline une réflexion pédagogique et disciplinaire, puis des applications pratiques sur la mise en oeuvre de la démarche de médiation documentaire autour de trois grands axes : la réception de l'information, le traitement de l'information et la confrontation de l'information aux usages.ØDes éléments théoriques, didactiques et pédagogiques sont ensuite proposés. Chacun de ces éléments peut être appréhendé indépendamment ou dans leur suite logique. L'activité du professeur documentaliste est ainsi replacée dans son soubassement théorique et confrontée aux méthodes d'enseignement pour lui donner, à partir d'exemples de situations concrètes, cette épaisseur indispensable à sa compréhension et à son appropriation singulière.

    Sur commande
  • Quelle est la part de responsabilité des élites dans les crises ? Comment ont-elles géré ou accompagné ces crises ? Quel est le devenir des élites après la crise ? Cet ouvrage collectif réunit les textes des meilleurs spécialistes internationaux autour du concept élitaire, de la Renaissance au début du XXIe siècle, dans les domaines politique, économique, culturel et religieux, sur l'ensemble du continent européen jusqu'aux espaces coloniaux.

  • Dans les ouvrages de la collection contrôle continu vous trouverez : des résumés de cours, pour réviser rapidement des exercices corrigés, variés et progressifs pour vous entraîner et tester vos connaissances, des problèmes avec résolution pour se préparer efficacement aux contrôles écrits de votre classe.

  • Pour chaque volume, les épreuves corrigées 2015, 2016 & 2017.
    - Des corrigés enrichis de commentaires comportant : des points méthodes, des rappels de cours, des remarques sur les questions, des conseils de rédaction, des remarques issus des rapports de jurys, etc.
    - D'authentiques copies d'étudiants annotées qui accompagnent certains de ces corrigés commentés.

  • À la mort de sa mère, Francine découvre que cette dernière lui a menti : sa marraine et son père sont encore en vie. La jeune femme part donc à leur recherche. Que s'est-il passé l'année de son huitième anniversaire pour qu'elle occulte les huit premières années de son existence ? De découvertes en révélations, Francine retissera son enfance et se réconciliera avec les deux êtres qui lui ont tant manqué.

    Sur commande
  • Alpaïde est une sorcière qui vit retirée en Cornouailles, où elle possède la plus grande bibliothèque de l'Ouest. Mais un incendie bouleverse subitement son monde : elle perd tout son savoir et ses formules.
    Pour refaire sa bibliothèque de sorts, elle doit partir chez son frère, aidée par des compagnons de route inattendus. Tout au long du périple, elle sent avec elle une présence, comme une ombre qui plane sur son destin...

  • Comme le sol que nous foulons, la langue que nous parlons est un gisement d'histoire.
    Celtes, Romains, Germains, Arabes et autres y ont, au fil du temps, apporté leur touche, leur couche. Vivante, la langue s'enrichit au gré des épisodes historiques, et fossilise dans les racines de ses mots les vestiges de temps oubliés. Quel rapport y a-t-il entre un vase gallo-romain et un vaisseau spatial ? Aucun, si ce n'est que vase et vaisseau sont issus du même mot latin, vasum. Caillou et calcul, cuisse et coussin, clou et clavier, joug et conjoints, muscle et Mickey Mouse...
    : illustrées par des objets, les étymologies dévoilent le jeu surprenant des associations d'idées, des évolutions, des malentendus parfois, qui au fil des siècles ont déterminé notre façon de parler.

    Sur commande
  • "P'tite cruche", c'est le surnom dont la mère de Carole la qualifiait, enfant. La fillette a grandi et s'est mariée mais elle porte toujours le sobriquet comme un tatouage, d'autant plus que son mari ne fait rien pour l'en dissuader. « Mais que se passe-t-il avec Jean? », se demande-t-elle au début du récit. Carole le soupçonne d'infidélité. Elle se trompe. Le passé de Jean le rattrape. Son épouse est loin de se douter de ce qui l'attend.

    Sur commande
empty