• Considérer la situation de la France contemporaine à partir du point de vue des citoyens émancipés, c'est prendre la mesure de la laïcisation des lois et de ce qu'elle implique réellement en termes d'égalité et de liberté. Il faut pour cela revenir à l'orgueil inouï qu'a représenté la rupture avec le christianisme, à la fois instance de légitimation des institutions juridiques et politiques et disposition commune et fondamentale des subjectivités. Cet essai s'efforce de rejoindre cette source de la liberté moderne, celle des hommes qui désobéissent à Dieu et n'en ont aucun remords, celle des sujets révolutionnaires dont la volonté se soutient d'elle-même, celle de ce qu'il ne faut pas craindre d'appeler "les hommes de mauvaise volonté", puisque c'est le refus de la fondation théologique de la volonté bonne qui les a caractérisés.
    Pour les héritiers de cette tradition révolutionnaire, le danger, aujourd'hui, a changé de visage : il réside dans les nouvelles formes d'obéissance qui envahissent le champ social contemporain et n'ont qu'un seul mobile : la haine de l'émancipation. L'enjeu est alors de maintenir notre désobéissance présente à la hauteur de la désobéissance passée et de reproduire le geste de rupture dont nous avons été capables, en l'opposant aux nouvelles figures de l'humilité, non chrétiennes cette fois, où s'abolissent nos capacités politiques.

  • Que Montesquieu ait le genre d'esprit de Montaigne, comme on a pu le dire à propos de l'auteur De l'esprit des lois, signifie en premier lieu que l'histoire de tous les hommes qui ont vécu s'offre d'abord pour lui comme une sorte de présent universel. L'écoulement temporel n'implique pas que l'histoire du monde soit partagée en époques. Et les faits historiques se disposent dans un milieu temporel homogène. Ainsi Montesquieu rompt-il radicalement avec la conception chrétienne de l'histoire qui suppose, quant à elle, des époques et donc une altération radicale de notre rapport au temps historique à partir de la venue du Christ.

    Mais Montesquieu pense évidemment le rapport de l'avant et de l'après, la différence de l'Ancien et du Moderne. L'enjeu est alors de comprendre comment cette différence peut être prise en compte sans faire intervenir un partage des époques de l'histoire universelle. Montesquieu est un jurisconsulte et un historien du droit. Et c'est dans la connaissance du droit français et du droit romain, de leur filiation, qu'il trouve les concepts qui président à l'interprétation de l'histoire.

    Il y découvre en particulier un modèle de production du droit qui est celui de l'équité romaine et du droit prétorien ainsi qu'une certaine idée de la nouveauté qui se manifeste comme retour d'un passé occulté et non sous la forme d'un commencement absolu. Sous cette double hypothèse, les concepts de la philosophie politique et les faits de l'histoire universelle s'ordonnent dans l'Esprit des lois en vue de la constitution d'une summa ratio qui n'est pas celle d'un législateur, mais plutôt de l'esprit législateur à l'oeuvre dans l'histoire.

  • La raison d'État de la Renaissance émerge à partir de la transformation de l'ordre juridique médiéval. Sur les ruines du droit naturel, s'affirme une première raison d'État qui se revendique comme un droit fondé dans la nécessité. À l'opposé, le traité Della Ragione di Stato de Giovanni Botero refonde l'ordre juridique pour maîtriser cette nécessité. La raison d'État botérienne se rattache ainsi à un mouvement général de reconstruction de l'ordre juridique, auquel participent Machiavel ou Bodin.

  • La LSF se popularise : à travers La Famille Bélier bien sûr, mais aussi Sophie Vouzelaud, candidate de Danse avec les stars, qu'on a pu voir s'exprimer en LSF sur le plateau de TF1 en primetime !
    Tout d'abord, les Nuls vous proposent un petit voyage découverte de la communauté sourde et de son histoire. Puis, grâce à une méthode progressive, vous vous familiariserez avec l'alphabet, les chiffres, puis découvrirez le vocabulaire par grandes thématiques : nature, animaux, alimentation, transports, métiers, mais aussi rapport au temps et localisation dans l'espace, avec le support d'une centaine de photos.
    Avec en supplément un chapitre consacré aux bébés signeurs : découvrez les signes que vous pouvez apprendre à votre bébé (entendant) pour partager avec lui une autre forme de communication, aussi passionnante qu'insoupçonnée...

    Avec les Nuls, apprenez à signer les mots et les expressions du quotidien, façonnez vos premières phrases en découvrant la syntaxe, et prenez plaisir à comprendre et vous faire comprendre dans cette langue créative et expressive !

  • Une première partie est consacrée à un aperçu de l'histoire de la ville de Rennes liée à son environnement géologique : son origine et les principaux matériaux géologiques ayant servi à sa construction.
    Dans une seconde partie, quelques balades dans la ville illustrent l'exceptionnel intérêt de Rennes pour l'oeil du géologue à travers quelques-uns des monuments les plus représentatifs.
    Vous découvrirez entre autre, qu'après le grand incendie de Rennes en 1720, Robelin puis Jacques Gabriel, architecte du roi, reconstruisent la cité en homogénéisant les matériaux utilisés en une « trilogie ». Ainsi dans les bâtiments civils et officiels, la partie inférieure est construite en granite, le premier étage et les façades utilisent les matériaux calcaires clairs provenant du Bassin de Paris (pierre de Caen et tuffeau de Saumur), les toits sont couverts par des ardoises ordoviciennes noires d'Angers-Derval. Ce mode de construction perdurera jusqu'au xixe siècle.

  • L'étude du juge judiciaire sous l'angle de la séparation des pouvoirs est particulièrement dense et nécessite de repenser la fonction du juge judiciaire au sein de l'organisation constitutionnelle des pouvoirs. Le juge judiciaire est-il un juge délaissé ? Comment penser la séparation d'un hypothétique « pouvoir de juger » ? Comment les autres juges définissent leurs rapports avec l'autorité judiciaire ? Le juge judiciaire n'est pas seulement soumis au principe de la séparation des pouvoirs ; il participe à sa définition et à sa mise en oeuvre. La réflexion doit alors permettre de s'interroger sur la conception de la séparation des pouvoirs qui se révèle à l'analyse des jurisprudences rendues notamment par la Cour de cassation : comment en effet juger un député, un ministre, un (ancien) Président ? Quel est l'impact de la jurisprudence judiciaire sur le fonctionnement interne des partis politiques ? Comment l'autorité judiciaire remplit sa mission constitutionnelle de « gardienne de la liberté individuelle » ?

    Cet ouvrage regroupe les communications présentées lors du colloque co-organisé le 30 novembre 2018 à la Faculté de droit de Montpellier par le Centre d'études et de recherches comparatives constitutionnelles et politiques (CERCOP, Université de Montpellier) et l'Institut Maurice Hauriou (IMH, Université Toulouse 1 Capitole).

  • Traité pratique de gynécologie, par Stéphane Bonnet,... Paul Petit,... Introduction par A. Charpentier,...
    Date de l'édition originale : 1894 Comprend : Introduction Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • De la cure radicale des hernies épigastriques / par le docteur Stéphane Bonnet,...
    Date de l'édition originale : 1887 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
empty