• Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale pour le cycle 3 (en classe de CM1-CM2).

  • La forêt des Lilas ? Quel nom merveilleux pour un lieu redoutable ! Hélas, en y entrant, la jolie princesse Blondine ne se doute pas qu'elle ne pourra en ressortir... Que va-t-elle y trouver ? Découvrez aussi dans ce recueil les aventures du Bon Petit Henri, l'histoire de la princesse Rosette, les facéties de la Petite Souris grise et les déboires d'Ourson...

  • On dirait que le plus grand plaisir de Sophie est de désobéir à sa maman. Les bêtises sont si tentantes : mettre au soleil sa belle poupée de cire qui a froid, se mouiller les cheveux pour les faire friser... Hélas, la vie est ainsi faite que les enfants désobéissants finissent toujours par être punis

  • Au château de Fleurville, Camille et Madeleine sont deux « petites filles modèles » qui font la joie de leur maman. Hélas, il n'en est pas de même pour la pauvre Sophie... Battue, fouettée par sa méchante belle-mère, la malheureuse accumule les sottises.

  • L'été est enfin arrivé, avec son lot de drames, de bêtises et de joies ! Pour les vacances, Camille, Madeleine, Marguerite et Sophie se trouvent réunies avec leurs trois cousins au château de Fleurville. À bâtir des cabanes, chasser les papillons et courir dans les bois, on ne voit pas le temps passer...

  • Retrouvez les (més)aventures de Sophie dans ce chef-d'oeuvre de la littérature classique.
    Un grand classique de la littérature, magnifiquement illustré, et une version parfaitement adaptée aux jeunes lectrices.

  • Les malheurs de Sophie adapté pour les petits et fidèle au texte originel : un classique à lire en famille pour découvrir, et redécouvrir, les histoires les plus célèbres de la Comtesse de Ségur.

  • «Il y avait près de six mois que Blondine s'était réveillée de son sommeil de sept années ; le temps lui semblait long ; le souvenir de son père lui revenait souvent et l'attristait.» Blondine s'est aventurée dans la forêt des Lilas qui lui était pourtant interdite. Elle y est recueillie par le chat Beau-Minon et la biche Bonne-Biche : c'est dire qu'on veille sur elle! Mais son père vieillit loin d'elle et elle se languit de sa vie d'avant. Une tortue se propose de la ramener, mais à des conditions difficiles à tenir pour une toute jeune personne : pas de signe d'impatience et pas un mot pendant le voyage. Dans ce conte, grandir signifie acquérir de la sagesse.

    + un dossier en quatre parties :
    Je découvre.
    J'analyse.
    Nous avons la parole.
    Prolongements.

  • Les péripéties de héros attachants sur fond de guerre de Crimée. Un roman plein de charme et de fraîcheur où l'on retrouve le style inimitable de la comtesse de Ségur. À partir de 9 ans. Nouvelle présentation.

  • Julien fait le bonheur des fermiers qui l'ont recueilli, contrairement à leur propre fils, Frédéric. Ce dernier suit aveuglément les conseils d'un mauvais génie, Alcide Bourel, voisin de la ferme. Ensemble, les deux garçons vont de bêtises en vilaines manigances. pour le malheur du pauvre Julien !

  • A la fin de sa vie, la comtesse de Ségur a raconté à ses nombreux petits-enfants, en trois ouvrages qui remportèrent un succès considérable, l'Evangile, les Actes des Apôtres et, pour finir, l'Ancien Testament.
    Rassemblés ici en un seul volume sous le titre La Bible d'une grand'mère, ces trois récits très complets présentent toute l'histoire sainte, depuis la création du monde jusqu'à la mort du dernier apôtre.

  • Voici les célèbres aventures de Camille, Madeleine, Marguerite et Sophie, quatre fillettes âgées de quatre à huit ans, dans la campagne française du Second Empire. «Les fleurs cueillies et remplacées», «La poupée mouillée», «Le cabinet de pénitence» ou encore «La partie d'âne», autant d'épisodes drôles et grinçants à lire et à relire avec délectation !

  • Dans le froid, dans la nuit, deux petits garçons, blottis l'un contre l'autre, grelottent au bord de la route. Un homme vient à passer par là : c'est un soldat dénommé Moutier. Attendri par ces enfants sans famille et sans le sou, il les conduit dans un joli logis qui respire la joie : L'auberge de l'Ange-Gardien.

  • François le Bossu

    Sophie de Ségur

    • Triomphe
    • 10 October 2018

    Depuis que François est devenu bossu à la suite d'une chute, tout le monde se moque de lui. Seules Christine et sa cousine Gabrielle l'acceptent dans leurs jeux et lui témoignent une amitié chaleureuse et sincère. Car la petite Christine des Ormes connaît elle aussi la souffrance : négligée par ses parents, maltraitée par sa bonne, elle ne semble heureuse qu'auprès de François. Mais les parents de la fillette s'apprêtent à quitter la campagne et à s'installer à Paris : Christine sera-t-elle séparée de son ami et abandonnée à sa solitude? C'est oublier la tendresse que lui portent l'excellent père de François et Paolo, son précepteur italien si original...

  • ISBN/EAN/UPC: 9782919158089 Titre de l'ouvrage: Livre de messe des petits enfants Auteur: Comtesse de Ségur Editeur: Domus-Seconde Chance Date de publication: 07/03/2012 Reliure: Broché Prix public/catalogue hors taxes: EUR 12,32 TVA: 5.5% Prix public taxes comprises: EUR 13,00 Nombre de pages: 48 Langue: français Sujet: Jeunesse / De 6 à 9 ans Description: Difficile de se tenir tranquille pendant la messe quand on a moins de dix ans... La comtesse de Ségur le savait bien, elle qui écrivit ce petit livre pour bien expliquer la messe aux enfants ! Très bien structurée, cette nouvelle édition est proposée avec de très belles illustrations qui permettront aux enfants de suivre le déroulement de la messe, comprendre les gestes du prêtre, regarder les belles scènes de l'évangile, et comparer leur position avec celle des enfants dessinés dans ce bel album.

  • Camille et madeleine sont des modèles de sagesse et de gentillesse. au château de fleurville, elles font la joie de leur maman. difficile d'en dire autant de la pauvre sophie. battue, fouettée par sa méchante belle-mère, la malheureuse accumule les sottises. est-il trop tard pour que la petite orpheline entre dans le droit chemin ?

  • Charles est orphelin et vit chez sa cousine, la méchante madame Mac'Miche. Pour se venger de ce qu'elle lui fait subir, Charles lui joue sans cesse des tours avec l'aide de la servante Betty. Charles est devenu un vrai petit diable. La gentillesse de ses cousines Juliette, jeune fille aveugle, et de Marianne Va-t-elle suffire à remettre Charles dans le droit chemin ?

  • Le Général Dourakine paraît en 1863, juste après L?Auberge de l?Ange gardien. Cette suite donne au personnage du général russe, déjà bien mis en scène dans l?Auberge, toute son ampleur. La comtesse nous raconte en fait ses souvenirs, déjà anciens puisqu?elle est arrivée en France en 1817.
    Dourak veut dire sot en russe ; le général le sait mais cependant avec toute son âme russe, faite d?excès et de contrastes, il apprend à s?adoucir au contact des Français. Le général n?est pas dupe de lui-même, il est sot mais a l?intelligence de savoir s?entourer et d?écouter les conseils avisés de Derigny.

  • L'Auberge de l'Ange gardien paraît en 1863, soit un an après Les Misérables de Victor Hugo. La Comtesse écrit également peu de temps après la fin de la Guerre de Crimée.

    Le zouave Moutier recueille deux enfants abandonnés et les confie aux soins maternels de Mme Blidot, aubergiste normande, et de sa jeune soeur Elfy. À la différence de la plupart des autres titres, ce n'est pas un personnage qui tient le rôle central mais l'Auberge qui sert de décor à ce roman mené comme une pièce de théâtre, une sorte de « comédie humaine » adaptée aux jeunes lecteurs. La figure du zouave, comme celle du gendarme, est chère à la Comtesse. C'est un sauveur qui par ses interventions pour secourir les enfants, le général Dourakine et le pauvre Torchonnet et par ses récits de guerre apporte action et intrigue à l'histoire. Elfy, comme le suggère son prénom, est la fée du logis, celle qui apporte fantaisie et joie pour contrebalancer la grave et raisonnable Mme Blidot. Quant au général Dourakine, vrai metteur en scène d'un mariage mémorable, sa personnalité volubile et envahissante nous laisse espérer une suite russe à l'histoire. Tous les autres personnages qui gravitent autour de l'Auberge, le curé, le notaire, le méchant Bournier, les voyageurs de passage, nous dressent le portrait non dénué d'humour de la société villageoise du Second Empire.

    Pour ce nouveau titre, ce sont les illustrations de J. Gouppy, qui viennent apporter la note colorée de ce texte intégral. Très mystérieux, cet artiste (homme ou femme, on ne sait) est contemporain de Manon Iessel avec qui il a travaillé à la Semaine de Suzette. Sa production est surtout abondante en images pieuses pour enfants, avec une ligne souple et déliée et des couleurs franches et vives, souvent rehaussée d'une dorure.


    A partir de 9/10 ans.

  • Selon M. et Mme de Gerville, leur fille Giselle est sans conteste une enfant délicieuse, un amour d'enfant.Selon M. Tocambel, selon son oncle Pierre, ses tantes Noémi et Laurence, ses cousins Georges et Isabelle, selon Mme de Monclair ou Mlle Rondet, bref selon tous ceux qui ne sont pas ses parents, Giselle fait plutôt figure de calamité familiale.On se dit que Giselle ne sera jamais autrement que méchante... Jamais, vraiment ?

  • Jean et Jeannot ont presque le même prénom, mais la ressemblance s'arrête là ! Si Jean est courageux et positif... Jeannot est l'inverse de son cousin ! Les deux garçons quittent leur famille, trop pauvre pour les garder en Bretagne. Ils doivent se rendre à Paris, habiter chez Simon, le frère de Jean. Mais c'est sur le chemin que commencent leurs véritables aventures...

  • L'âne Cadichon a eu une vie mouvementée. Malmené par une rude fermière qui le charge trop lourdement pour le conduire au marché, il ne tarde pas è s'enfuir. Il sauve alors d'un incendie une petite fille malade, puis est recueilli dans un château où il devient le compagnon de jeu attitré des enfants. Il sera aussi âne savant et débusquera des voleurs... Qui s'aviserait encore, en lisant ses mémoires, de dire "bête comme un âne"? La comtesse de Ségur met son talent unique au service d'un héros attachant et pas comme les autres... l'inoubliable âne Cadichon. Fraîcheur et humour sont au rendez-vous.

  • Geneviève est un coeur d'or : chacun trouve grâce à ses yeux. Même le cousin Georges, qui l'entraîne dans bien des bêtises, même M. Dormère, son oncle, qui a la faiblesse de trouver que Georges est le plus parfait des garçons. Car les coeurs sont aveugles parfois...

  • Il était une fois une petite fille qui n'arrêtait pas de faire des bêtises ! Pauvre poupée, que va-t-il encore t'arriver? Les enfants adoreront apprendre l'anglais avec ce livre bilingue, adapté d'un classique !

empty