• "Un cadavre unijambiste dissimulé parmi les naufragés, une améthyste et des pièces d or antiques apparaissant comme par magie, et voilà Victor Etchezabal obligé de mener l enquête en compagnie d une petite cousine aussi imprévisible qu un écureuil malicieux. En 1905, de retour à Saint-Pierre et Miquelon, Victor trouve la petite colonie en ébullition. La pêche à la morue est en crise et, comble pour un hussard de la République, les catholiques s opposent à la laïcisation des écoles. Un maudit bordel, pour sûr !"

    Sur commande
  • L'oeuvre au bleu

    Sandrine Pautard

    "Juillet 1914, Victor passe ses vacances à Deauville avec Mariette dont il est amoureux. Mais la jeune femme, journaliste et féministe, mène une vie indépendante qui entrave singulièrement leurs relations. Un mois plus tard, emportés dans un conflit qui les dépasse, leurs convictions les mieux ancrées ont volé en éclats. Victor, antimilitariste, est affecté en première ligne comme infirmier. Mariette se retrouve à enquêter sur la passation d'un marché d'État frauduleux. Et chacun espère survivre au creuset des tranchées où s'opère le grand oeuvre d'un monde nouveau."

    Sur commande
  • Je hais Septembre ! Ces trente jours-là et moi ne sommes pas faits pour cohabiter et je sais que j´ai tout à redouter de cette période calendaire tant que je n´ai pas eu ce que ma grand-mère appelait « l´emmerdement, l´emmerdement-surprise et la grosse emmerde ! ». Dans la finesse d´analyse de ce trait, j´ai toujours voulu voir une consolation d´ordre génétique à mes brouilles automnales. J´ai aussi quelques contentieux avec son compère Mars et, même si Janvier ou Juin sont plus aimables, après quarante ans de fréquentation des quatre saisons, et autant de générations, il m´a semblé grand temps de leur régler leur compte ! À tous !

    Sur commande
  • Janvier 1910 : la Seine déborde et Paris connait sa plus grande crue. Le métropolitain est inondé et les députés gagnent l'Assemblée en barque. Le Jardin des Plantes aussi est sous les eaux. Florence, jeune sous-bibliothécaire, y patauge entre les vélins de Redouté, les orchidées des serres tropicales, les reptiles de la Ménagerie et le laboratoire de taxidermie. Les lions ont froid, les iguanes crèvent de chaud et les cadavres fleurissent dans la fosse aux ours ou derrière les palmiers.

    Sur commande
  • Toutes les familles ont une spécialité, un grain de folie, une marotte. La nôtre a la bougeotte. Cependant je n'ai jamais réellement compris comment m'était venue l'envie d'aller poser mes cantines sur l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon. C'est pourtant ce rocher de trente kilomètres carrés, battu par les vents, réputé pour ses cent vingt jours de gel annuel et cinq degrés de température moyenne, qui exerça sur moi une belle fascination pendant près de vingt-cinq ans avant que je parvienne à réaliser mon rêve. Partie pour quelques mois, l'expérience aura duré trois ans. Et, "pour sûr", nous retournerons sur le chemin des roses, cueillir des bleuets à Cap au Diable et ramasser des plate-bière dans les buttereaux.

empty