Littérature traduite

  • Bad feminist

    Roxane Gay

    « Je préfère être une mauvaise féministe que ne pas être féministe du tout ».
    Roxane Gay.

    Bad Feminist explore la politique contemporaine, la culture populaire, la sexualité, la race et l'histoire personnelle de Roxane Gay afin de souligner les multiples discriminations subies par les femmes.

    Bad Feminist rappelle que la défense de l'égalité des sexes ne dispense pas d'assumer ses contradictions : on peut s'épiler, chanter des chansons pop, être fan de téléréalité et militer pour les droits historiquement aliénables des femmes.

    Bad Feminist marque le début d'un nouveau féminisme, décomplexé et libérateur.

  • Hunger

    Roxane Gay

    À l'âge de douze ans, j'ai été violée. Alors, je me suis mise à manger pour m'enlaidir et repousser les hommes. Peu à peu, je me suis enfoncée dans une interminable routine : manger pour me protéger, me sentir seule, manger pour me réconforter, me détester, manger encore. J'ai longtemps lutté pour exister dans un monde conçu pour les minces. Jusqu'au jour où j'ai décidé de me réconcilier avec mon corps.

  • Ayiti

    Roxane Gay

    Des récits qui disent la complexité de l'expérience haïtienne : la diaspora, la famille, le vaudou, l'humour, la résistance... Découvrons la voix désespérément libre et puissante de Roxane Gay.

  • Treize jours

    Roxane Gay

    En vacances à Port-au-Prince avec son mari et leur bébé, Mireille est enlevée. Ses kidnappeurs réclament un million de dollars à son père, l'un des hommes les plus riches d'Haïti. Alors qu'il refuse de payer la rançon, Mireille vit treize jours de cauchemar entre les mains de ses ravisseurs. Treize jours de sévices dont elle ressort presque morte. Comment survivre à ça, retrouver les siens et se reconstruire ?

  • Si vous êtes une femme et que vous vivez aux États-Unis, ou dans un pays occidental, il est fort probable, et ce quelle que soit votre silhouette, que vous entretenez un rapport à la nourriture frisant le fétichisme.
    Nous sommes obsédées par l'idée de manger trop ou de ne pas manger assez (c'est plus rare) ; nous utilisons des mots comme « craquer » et « péché mignon » - des mots qui nous inspirent un sentiment de honte et destinés à mettre nos corps au pas. À celles qui rentrent dans ce modèle de plus en plus étriqué, félicitations ! Les vêtements sont coupés pour vous, les producteurs de kale vous adorent et l'opinion publique avec eux. Les autres risquent de rester dans l'ombre, à l'endroit précis où Roxane Gay voulait se trouver. Dans Hunger, un essai courageux et sans concessions, Roxane Gay retrace comment une agression sexuelle subie dans son enfance l'a conduite à prendre volontairement du poids afin d'être invisible et par conséquent « en sécurité ». Dès le début de son livre, Roxane Gay recommande à ceux qui ont soif de témoignage triomphant sur la perte de poids de passer leur chemin. Pourtant Hunger n'en est pas moins un triomphe, car, à travers l'expérience de Roxane Gay, nous apprenons une leçon fondamentale : nous devrions tous faire preuve de davantage de bienveillance envers la réalité du corps des autres et nous réconcilier avec le nôtre.

  • The banks

    ,

    • Panini
    • 25 August 2021

    Les femmes de la famille Banks sont les braqueuses les plus talentueuses de Chicago. Quand l'occasion de venger un être aimé leur est offerte, elles prennent tous les risques dans un casse gigantesque, pour que justice soit faite.

    Nouvelle plongée dans l'univers TKO Comics qui revisite tous les genres avec une maîtrise sans pareille. C'est cette fois le film de casse qui sert d'inspiration à cette saga complète résolument féministe, scénarisée par Roxane Gay, autrice, éditorialiste au New-York Times et essayiste, également lauréate d'un Eisner Award pour la série Marvel World of Wakanda (meilleure mini-série).

empty