• Les pages que nous offrons aujourd'hui au public éclairé ne sont autre chose qu'un pur tribut apporté à la science. Les superstitions traitées dans ce deux essais sont un élément inhérent à la constituion sociale des temps anciens. Elles ont, en fait, exercé une immense influence sur les caractères, sur les moeurs et sur les sociétés elles mêmes.
    La dissertation de Richar Payne Knight, est connue, au mois de nom, des bibliophiles et des antiquaires, comme un livre d'une grande érudition, devenu extrêmement rare et ne pouvant s'obtenir.

  • La présente édition reproduit l'édition française traduite par E.W. Luxembourg et publiée par l'éditeur de livres érotiques Jean-Jules Gay en 1883. Les nombreuses gravures qui sont disposées à la fin de l'ouvrage ont directement été intégrées au texte. Nous avons ajouté un index des images et une courte biographie de Richard Payne Knight. La seconde partie, qui apporte d'utiles compléments au précédent, est axée principalement sur le Moyen-âge anglais. Elle fut jointe à la seconde édition (1865) anglaise du "Culte de Priape" et fut attribuée à Thomas Wright (1810-1877) dans la 3ème édition de 1894. Il fut lui aussi un antiquaire et un écrivain spécialisé dans le Moyen-âge, sa littérature et son folklore.

empty