• Le poème suffisant

    Michel Ponce

    «Avant d'entreprendre ce voyage, j'ignorais tout des dangers.
    Mais, ma frêle embarcation, combien de temps encore pourra-t-elle résister à la menace accrue de naufrage?
    Maintenant seulement, j'en arrive à bien comprendre l'angoisse et l'inquiétude des anciens nautoniers.
    Et si ce n'était de mon mât pour toucher quelques fois aux étoiles, et me maintenir grâce à elles dans un certain équilibre, J'aurais sans doute, moi aussi, face à l'ampleur des flots tumultueux, comme l'ont fait bon nombre d'équipages, perdu l'espoir.»

empty