Sciences Humaines

  • Avec la conjonction de la crise financière, d'alarmes croissantes concernant le changement climatique, de la misère persistante dans de nombreux pays, le débat sur la mondialisation se déploie désormais sur fond de questions plus radicales à propos de l'avenir même des capitalismes. Le libéralisme économique et politique ne semble plus être le mieux placé pour résoudre ces problèmes.

    La mondialisation actuelle a certes de nombreux précédents, mais elle est singulière. Elle est la combinaison de quatre «?globalisations?»?: globalisation des firmes, de la finance, du numérique, de la nature. Elle se définit également par une mise en compétition généralisée par les firmes globales de l'ensemble des territoires, mais aussi par une mise en compétition des firmes globales par les investisseurs institutionnels via la finance de marché. Ce processus aggrave certaines inégalités et en réduit spectaculairement d'autres. Il favorise les émergences rapides, mais provoque des fragmentations.

    Dans ce contexte, quels sont les scénarios pour l'avenir?? Les acteurs économiques sont-ils tous appelés à devenir nomades pour rester compétitifs?? Les États ont-ils encore un rôle «?régulateur?» à jouer?? Quel est l'avenir des pays «?occidentaux?» et celui des régions du monde qui sont encore laissées pour compte??

    Sans désespérer du futur, Pierre-Noël Giraud apporte des réponses lucides et argumentées à ces questions en levant quelques idées reçues.

    Nouvelle édition, entièrement revue et augmentée, de l'ouvrage de référence de P. N. Giraud, La Mondialisation, éd. Sciences Humaines, 2008.

  • Un auteur de renom : Pierre-Noël Giraud est considéré comme l'un des plus grands économistes français à l'heure actuelle. Il enseigne à Mines-ParisTech mais aussi à Sciences Po et fait de nombreuses conférences à l'étranger.

    Un ouvrage à succès et qui est prescrit (SC. Po, Les Mines, écoles de commerce...) Plus de 4 500 ex vendus en librairie (depuis décembre 2008) 6 000 ex vendus en tout Un ouvrage devenu un classique !
    Quelques extraits de presse :
    " Un petit livre qui n'est pas petit ! " (Denis Clerc, Alternatives économiques) " Un exploit ! Tout y est. " (Philippe Petit, Marianne)

empty