• Depuis environ 10 000 ans, Homo sapiens scie la branche sur laquelle il est assis. Ce terrible constat de l'auteur démontre que les humains seraient des animaux possédant une capacité particulière à satisfaire leurs pulsions cupides par de belles justifications, courant ainsi, totalement aveuglés, à leur extinction...
    Ils n'ont pas su prévoir que l'accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires, ils n'ont pas compris qu'un développement infini est impossible dans un monde fini. Leur pseudo-supériorité sur l'animal - la raison, la culture, le langage et la morale - ne serait qu'une entrave... Pourquoi, avec leurs intelligences, n'ont-ils pas su éviter la surpopulation et l'épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ? Pourquoi, malgré la technologie, sont-ils de plus en plus cernés par les pollutions ?
    Homo sapiens, autrement dit celui qui sait, celui qui a découvert l'agriculture, l'élevage et la civilisation, s'est fait piéger par le changement climatique et les conflits qui aboutissent aujourd'hui à des guerres et aux déplacements des populations ? Cette enquête sur notre espèce s'appuie sur les découvertes récentes de la science, particulièrement en écologie, éthologie, évolution génétique et préhistoire.
    L'homme ne serait-il pas un animal raté ?

  • C'est un récit bouleversant, c'est une réflexion scientifique passionnante. Une aventure hors du commun qui débuta un jour de 1975 : contacté par le zoo de Montpellier où vient de naître une portée de louveteaux, Pierre Jouventin accepte d'en adopter un, par amour pour sa compagne. Lui, dont le métier est d'étudier le comportement des animaux sauvages dans leur environnement, va être amené à réaliser une grande première : élever une louve en appartement ! Il deviendra non pas son maître, mais sa famille. Et Kamala aimera Pierre, Line et leur fils comme s'ils étaient ses « parents ». Ce livre remet en question toutes les croyances, tous les clichés sur notre plus vieil « ennemi », sur cet animal mystérieux, et nous montre qu'il nous est plus facile de nous entendre avec un loup qu'avec un chimpanzé, notre cousin. Le loup n'est pas seulement un modèle de gestion des ressources naturelles, mais aussi de savoir vivre en société. Craintif, puissant, éventuellement dangereux, il est aussi joueur, très solidaire, très affectif et doté d'un sens de la hiérarchie infaillible. Le loup n'est pas docile, mais il est protecteur et altruiste - ce qui n'avait jamais été démontré auparavant.
    Ce livre, rempli d'anecdotes sur la relation quotidienne avec une louve au sein d'un même espace - les peines et les joies, les surprises -, nous apprend mille choses sur les moeurs de cet animal sauvage et sur ceux de son descendant domestique, le chien.
    À être mieux compris, le loup n'en perd pas son mystère, il en devient plus fascinant encore. Et à mieux comprendre le loup, on en apprend beaucoup sur l'homme.

  • Si l'homme n'était pas le sommet de l'évolution, contrairement à ce qu'il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n'a pas su prévoir que l'accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n'a pas compris qu'il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini.
    Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l'animal - la raison, la culture, le langage et la morale - n'était pas une supériorité, mais une entrave... Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
    Pourquoi, avec son intelligence, n'a-t-il pas su éviter la surpopulation et l'épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
    Pourquoi, malgré sa technologie et son industrie, se trouve-t-il de plus en plus cerné par les pollutions ? Son orgueil lui a-t-il fait ignorer que les lois de la nature s'appliquent aussi à l'espèce humaine ?
    Pourquoi Homo sapiens, autrement dit celui qui sait, celui qui a découvert l'agriculture, l'élevage et la civilisation, s'est-il fait piéger par le changement climatique et les conflits politico-religieux qui aboutissent aujourd'hui à des guerres et aux déplacements des populations ?
    Cette enquête sur notre espèce n'est pas idéologique, mais naturaliste. Elle s'appuie sur les découvertes récentes de la science, particulièrement en écologie, éthologie, évolution génétique et préhistoire. L'homme est-il devenu un inadapté de la nature, un animal raté ?

  • Doit-on dire pingouin ou manchot ? Pourquoi les manchots empereurs kidnappent-ils les poussins ? Pourquoi les perroquets parlent-ils et pas les singes ? Pourquoi les mandrills sont-ils si colorés ? Ce livre répond à ces questions et à bien d'autres.
    À travers anecdotes et souvenirs de ses recherches menées sur tous les continents, de l'Afrique à l'Antarctique, l'auteur invite le lecteur à un voyage dans l'écologie, l'évolution, le comportement animal, la conservation des espèces animales.
    Il vous fera aussi part de ses humeurs concernant l'exploitation de notre environnement et le mépris envers nos frères dits inférieurs. Observés de plus près, les animaux sont-ils «bêtes» et Homo sapiens est-il vraiment sage? Pierre Jouventin nous ouvre les yeux sur ce que les animaux nous apprennent de nous-mêmes.

  • Le loup, ce mal-aime qui nous ressemble Nouv.

  • Le chat et le chien sont-ils des ados éternels ? Ont-ils des sentiments ? Sont-ils doués de sympathie pour les humains ? Comment communiquent-ils entre eux et avec l'Homme ? Etc. En répondant à ces questions et à bien d'autres, ce livre raconte les moeurs cachées des deux espèces les plus proches de nous et retrace l'aventure commune d'un trio de prédateurs - le chat, le chien et l'Homme -, plus ou moins oublieux de leur ancien"métier" (la chasse). Il explique comment l'Homme a domestiqué le chien, à partir du loup, puis le chat pour s'en faire des alliés grâce à leurs qualités de chasseurs. Et il montre combien nos gentils amis domestiques ont conservé, de manière surprenante, la plus grande partie des comportements de leurs ancêtres. Rempli d'anecdotes vécues sur la relation intime entre l'Homme, le chat et le chien (et le loup!), ce livre nous apprend en quoi la connaissance de leur vie sauvage ancestrale est indispensable pour comprendre nos compagnons et vivre en harmonie avec eux. Au fil des pages, l'auteur se fait aussi l'avocat des animaux qui ne peuvent parler, mais révèlent des dons que l'on croyait réservés à notre seule espèce. A mieux connaître nos deux meilleurs amis domestiques, on appréhende aussi mieux l'Homme.

    Sur commande
  • Doit-on dire pingouin ou manchot ? Pourquoi les manchots empereurs kidnappent-ils les poussins ? Pourquoi les perroquets parlent-ils et pas les singes ? Pourquoi les mandrills sont-ils si colorés ? Ce livre répond à ces questions et à bien d'autres.
    A travers anecdotes et souvenirs de ses recherches menées sur tous les continents, de l'Afrique à l'Antarctique, l'auteur vous invite à un voyage dans l'écologie, l'évolution, le comportement animal, la conservation des espèces animales. Il vous fera aussi part de ses humeurs concernant l'exploitation de notre environnement et le mépris envers nos frères dits inférieurs. Observés de plus près, les animaux sont-ils " bêtes " et Homo sapiens est-il vraiment sage ?

    Sur commande
  • Depuis quelque temps, Darwin fait l'actualité. les ouvrages se succèdent. Jean-Claude Ameisen en fait une série radiophonique avec « Sur les épaules de Darwin », qui obtient une large écoute sur France Inter et fait l'objet de deux livres. Pascal Picq, dans son ouvrage « De Darwin à Lévi-Strauss », nous donne une analyse subtile. L'oeuvre de l'auteur de « L'Origine des espèces » est explorée, voire exploitée. Pourtant, peu de biographes ou d'exégètes se sont intéressés à l'aspect sans doute le plus révolutionnaire de la pensée de Darwin qui réconcilie les sciences naturelles et les sciences sociales. Cette explication matérialiste du monde vivant et de notre origine animale, sûrement trop dérangeante, a été ignorée. C'est en fin connaisseur de cette oeuvre monumentale que Pierre Jouventin, la replaçant dans son contexte historique et exploitant l'ensemble de ses écrits, nous fait découvrir un Darwin méconnu. Ses découvertes éthologiques font de lui un penseur éthique majeur qui fonde une réflexion écologique indispensable à la société moderne. « La Face cachée de Darwin » est un livre fondamental qui apporte un nouvel élan à notre pensée sur l'homme en le resituant dans la nature. À l'heure où les problèmes écologiques nous interpellent par des catastrophes de plus en plus fréquentes, cet ouvrage est incontournable pour comprendre comment s'engage l'avenir de l'homme dans un monde qu'il a grandement contribué à déstabiliser.

    Sur commande
  • Ce livre, écrit par Pierre Jouventin, scientifique et éthologue français ayant élevé une louve dans son appartement et Guillaume Richard, comportementaliste animalier et éducateur canin, propose une méthode efficace pour obtenir en douceur mais fermement l'obéissance de son chien, sans aller contre ses instincts naturels mais en gardant le contrôle de l'animal.

    La première partie théorique, écrite par Pierre Jouventin, mêle histoire et science, permet de comprendre pourquoi cette espèce a été domestiquée plusieurs dizaines de milliers d'années avant toutes les autres et pourquoi le chien est le meilleur ami de l'homme.
    La seconde partie, pratique, écrite par Guillaume Richard, nous apprend à « penser chien » afin de nous permettre de construire notre relation avec lui. Les différents chapitres guident pas à pas le propriétaire pour qu'il devienne complice de son animal et proposent de nombreux exercices et jeux, pour matérialiser et cimenter leur lien.

    Ce livre, né de réflexions sur la cause animale, permettra de refonder sa relation avec un animal paradoxalement mal connu car très accommodant. Le but ultime étant de parvenir à une entente profonde avec un animal si proche sur le plan psychologique et émotionnel, mais si différent sur le plan morphologique et sensoriel.

    Découvrez le loup caché dans votre chien et apprenez à « penser chien » !

  • Cet ouvrage réunit deux points de vue à la fois différents et proches. Pierre Jouventin, éthologue, a passé une grande partie de sa vie sur le terrain à étudier le comportement des animaux et à le rapprocher du comportement des humains.
    Serge Latouche a enseigné l'économie et découvert rapidement des penseurs tels qu'Ivan Illich ou Nicholas Georgescu- Roegen qui l'on conduit à une critique de notre modèle de société et à préconiser la « décroissance ».
    Ces deux approches conduisent à une convergence nécessaire entre les sciences de la vie et les sciences de l'homme.
    C'est un véritable tour d'horizon de ces deux disciplines majeures, qui dans leur confrontation ouvrent des perspectives pour envisager notre devenir dans un monde qui a perdu ses valeurs et le sens du « vivre » en société.
    Loin des pensées toutes faites, ces deux approches nous confortent dans la nécessité d'abandonner nos revendications infinies - « J'ai le droit de... » - pour nous réconcilier avec ce qui nous fait homme parmi les hommes.
    Un livre essentiel pour mieux comprendre notre avenir.

empty