• C'est le premier de jour de travail de l'ourson Myrtille et il veut faire bonne impression. Mais le chemin n'est pas aise´ : le bus est bonde´, il pleut et et puis il y a plein de choses amusantes a` faire sur la route... Enfin, le voila` arrive´. Il était tre`s attendu par toute la famille, et surtout le be´be´... car le me´tier de Myrtille, c'est doudou !

  • « Le pingouin avec l'ordinateur, c'est mon papa. » Un petit pingouin se désespère de voir son connecté de père l'oil sans cesse rivé à son écran et peu disposé à passer du temps avec sa famille : dès le matin, il lit son journal en ligne, consulte la météo, échange avec ses amis virtuels sur Icebook. Quand il est sur son ordinateur, Papa ne répond plus, il surfe ! Elle semble loin l'époque où l'enfant avait un papa pour de vrai. « En fait, moi j'ai un papa virtuel ! » Mais un matin, c'est le drame, papa n'a plus de connexion, ni dans l'igloo, ni sur la banquise. À la recherche du signal, papa s'éloigne de plus en plus sur la banquise quand, soudain, « kraaaak », la glace se détache et voilà papa qui part à la dérive.

    Une délicieuse histoire servie glacée par Philippe de Kemmeter, dont l'humour se déploie aussi bien dans le texte que dans les dessins.

    D'abord illustrateur pour la presse, Philippe de Kemmeter pratique la gravure depuis 1993 et s'oriente vers l'édition jeunesse à partir de 2001. Lauréat de plusieurs concours, il collabore depuis 1991 à de nombreux journaux et périodiques ( Le Monde, Première, Paris Match, Les Inrockuptibles, Télérama, Le Ligueur .).
    Il a publié Le Mur, Le Match du siècle et L'éléphant ne peut pas courir et se gratter les fesses en même temps (Alice Jeunesse), Ils furent heureux (Seuil Jeunesse), Titours (Lito), Histoires pour les petits (Milan), Les étoiles filantes (La Renaissance du Livre), Le poids des choses et Qui peut manger tout ça ? (Thierry Magnier), Depuis que mon père est au chômage (La Martinière Jeunesse).
    Il vit et travaille à Bruxelles.

  • La délicieuse histoire d'une maman accro aux revues féminines...

    Le petit pingouin de Papa est connecté revient dans une attendrissante aventure qui met en scène cette fois sa maman:
    Maman est une cuisinière hors pair. Elle lui prépare de bons petits plats d'après des recettes glanées dans des magazines (Frimarie-Claire, Glaglamour, Jeune et gelée...). C'est justement après avoir lu un article dans un de ces magazines que tout a changé: adieu les burgers de colin, bonjour le régime, la soupe de glaçons, le pèse-pingouin qui traque le moindre gramme... Mais rien n'y fait, maman continue de s'arrondir. Un matin, c'est le drame, maman se sent mal et s'évanouit. Toute la famille n'a d'autre choix que d'aller chez le médecin, qui va leur apprendre une sacrée nouvelle: qui sait si ce n'est pas la famille qui va grossir avec bonheur?...

    Une délicieuse histoire servie glacée par Philippe de Kemmeter, dont l'humour se déploie aussi bien dans le texte que dans les dessins.

  • En essayant d'attraper un pot de confiture aux algues, notre petit pingouin fait une malheureuse chute et se retrouve lesté d'un plâtre. Fini la piscine et les glissades.
    Mais qui l'eût cru, cette aile en écharpe lui vaut une soudaine popularité dans la cour d'école : selfies, coups de main pour les devoirs et 2753 likes sur Icebook. Même à la maison, il est soigné au petit plancton ! Malgré les inconvénients, c'est si bon de se sentir le centre du monde. Mais toutes les bonnes choses ont une fin !
    Une fois le plâtre retiré, retour à l'anonymat, d'autant plus qu'un camarade vient d'avoir un appareil pour son bec, avec des broches ! Pour immortaliser ce retour à une vie normale, papa veut faire une photo de famille. Il grimpe sur un tabouret et...
    Une délicieuse histoire servie glacée par Philippe de Kemmeter, dont l'humour et le second degré se déploient aussi bien dans le texte que dans le dessin.

  • Le match du siècle Philippe de Kemmeter L'argument : Mascotte a reçu de sa mamy un superbe maillot de foot. Grâce à lui, il joue comme un champion. Ainsi que ses copains, qui ont aussi reçu un beau maillot - ils sont tous différents ;
    Normal, ils n'ont pas la même mamy. Ils se préparent tous pour le grand match contre l'équipe des joueurs qui, eux, n'ont pas de beau maillot, mais un simple tee-shirt - tous différents ; normal, ils n'ont pas la même maman. Qui remportera la partie ? Surtout si la pluie et la boue s'en mêlent... Les thèmes : Avec ce joli album, qui passionnera les petits amateurs de foot, ceux qui jouent au foot, ceux regardent les matchs à la télé ou y assistent et les autres, nous retournons aux racines du football - et du sport. Les enfants en entendent beaucoup parler mais malheureusement, souvent en termes agressifs (tensions et bagarres entre joueurs et supporters, matchs truqués, enjeux commerciaux, droits d'émission télé, esprit de compétition extrême...) Il est temps de leur rappeler que le football est avant tout un sport d'équipe et un jeu, une occasion de s'amuser avec ses copains et de se dépenser, d'apprendre à savoir perdre aussi. La victoire est-elle tellement importante ? À la fin de l'histoire qui nous est racontée ici, qui transmet des valeurs un peu oubliées telles que le fair-play, le talent sportif, l'amitié et le respect des autres, chaque joueur finit par oublier dans quelle équipe il fait partie (la boue dissimule en effet les maillots des petits joueurs !) et cela lui est bien égal ! L'important est de participer et surtout de s'amuser ! Les illustrations colorées et dynamiques de Philippe de Kemmeter renforcent la joie de vivre des personnages. Il n'y a rien à ajouter : c'est vraiment le match du siècle ! Cet album, qui est d'abord un vrai plaisir de lecture, peut également être un super outil pédagogique pour (ré)apprendre ce que sont les vraies valeurs du sport.

  • Hiver

    Philippe de Kemmeter

    • Alice
    • 10 November 2016

    Aaaah ! Le retour des joies simples de l'hiver : le bruit des pas dans la poudreuse, la luge et... les bonhommes de neige ! Louis en a construit un justement. Et il s'en est fait un ami. Ils ne manqueront pas de jouer et rigoler ensemble ! Il faut en profiter, car déjà les beaux jours reviennent...

  • Le mur

    Philippe de Kemmeter

    • Alice
    • 12 April 2002

    La famille Blink (Papa, Maman, Nadine et le chat Blinky) habite une petite planète bien tranquille. Ils en sont les seuls habitants, jusqu'au jour où Papa Blink aperçoit une drôle de fusée et une nouvelle maison occupée par une famille inconnue. Qui sont ces gens ? Que font-ils ? Comment vivent-ils ? Autant de questions auxquelles on peut répondre par la peur et le repli sur soi ou alors par l'acceptation de l'autre et de ses différences.

  • Titours

    Philippe de Kemmeter

    • Lito
    • 30 December 1999
  • L'éléphant ne peut pas courir et se gratter les fesses en même temps et autres proverbes africains L'argument :
    20 authentiques proverbes venus d'Afrique, pour nous faire rire... et nous faire réfléchir. À y regarder de près, ils ont des cousins bien de chez nous (à découvrir en fin d'album) Notre culture française ne manque pas de beaux proverbes. Mais à force de les entendre, nous surprenons-nous encore des images qu'ils proposent ? Il suffit parfois de sortir de ses frontières, de tâter d'un peu d'exotisme pour retrouver leur magie. Notre langue n'en sera que plus riche. C'est ce que nous propose ce nouvel album de Philippe de Kemmeter. À travers des proverbes cocasses et des images hilarantes de la faune et la flore africaines, nous découvrons des proverbes que nous ne connaissions pas (ou peu). À travers eux, c'est l'être humain et ses (mauvaises) habitudes ou idées préconçues qui sont tournés en dérision... pour notre plus grand plaisir. Chaque proverbe est une perle d'humour et d'intelligence. La fantaisie qui se dégage des illustrations renforce la malice de ces petites phrases pleines de sagesse. Le jeune lecteur s'amusera des scènes comiques qui se dérouleront devant ses yeux, l'aidant à comprendre le sens du proverbe. Et s'il souhaite prolonger sa lecture, il pourra, en fin d'ouvrage, retrouver les équivalents de la culture française qui se rapprochent le plus de ceux qu'il vient de lire. Quel que soit son choix, l'amusement et le plaisir sont au rendez-vous.
    - Une façon de rafraîchir nos idées (nos clichés) et d'en découvrir d'autres.
    - En fin d'album, un petit quiz pour éclaircir les proverbes dont le sens n'aurait pas été clairement perçu.

    Quelques proverbes illustrés et leur signification :
    " L'éléphant ne peut pas courir et se gratter les fesses en même temps " (chez nous : " On ne peut pas courir deux lièvres à la fois ", soit " On ne peut pas faire deux choses à la fois. " " Si tu vois un serpent sur une bicyclette, c'est qu'il a trouvé un moyen de pédaler sans les pieds. " (chez nous : " Qui veut peut ", soit " Tout arrive à celui qui entreprend".
    " Celui qui se lève tard ne voit jamais la tortue se brosser les dents le matin " (chez nous : " Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ".

    L'auteur :
    On ne présente plus Philippe de Kemmeter. Lauréat de plusieurs concours, il collabore depuis 1991 à de nombreux journaux et périodiques (Le Monde, Première, Paris Match, Les Inrockuptibles, Télérama, Le Ligueur...). Il a publié entre autres Le mur et Le match du siècle (Alice Jeunesse), Ils furent heureux (Seuil Jeunesse), Titours (Lito), Histoires pour les petits (Milan), Les étoiles filantes (La Renaissance du Livre), Le poids des choses et Qui peut manger tout ça ? (Thierry Magnier), Depuis que mon père est au chômage (La Martinière Jeunesse)...

  • Qui peut manger 32 camemberts, 6 vaches et 2 veaux, 8 usines et 21 Tours Eiffel ? C'est la petite souris qui un jour trouvera ce livre au fond d'un grenier et le dévorera... De magnifiques eaux-fortes de Philippe de Kemmeter pour illustrer ce Tête de Lard qui enchantera les grands et les petits lecteurs.

    Sur commande
  • La fabrication d'un bébé, c'est tout un travail. Entre la division cellulaire, la construction du placenta, la formation des os et le développement du système respiratoire, il s'en passe des choses avant qu'il puisse sortir du ventre de maman.

    De la cellule au zygote puis de l'embryon au foetus, le bébé va passer par de nombreuses étapes :

    - À 1 mois, il est minuscule et ressemble à un têtard.

    -À 2 mois, il va débuter les travaux d'aménagements avec l'aide de maman pour construire le placenta.

    -À 3 mois, bébé se prépare à pouvoir parler, une vraie pipelette et des poils recouvrent tout son corps, on dirait un Yéti !
    />
    -Entre 4 et 5 mois, il commence à bouger dans tous les sens et arrive même à sucer son pouce. Petit à petit, bébé découvre les mouvements, il esquisse même des pas de danse comme à l'opéra !

    -Puis de 5 à 8 mois, bébé grossit, il flotte, virevolte et affine sa mémoire du goût et des odeurs : il devient un fin gourmet.

    -À 9 mois, le grand moment arrive : il entame sa descente, tête la première, à la découverte de la vie, c'est un vrai petit super-héros !

    Et toute cette aventure est commentée par un pingouin loquace et pertinent qui livre au fil des pages ses commentaires et explications.

  • La famille de Thomas accueille une famille de réfugiés, mais ils n'ont pas vraiment communiqué entre eux à ce sujet. Thomas observe sans rien dire Bradi et ses parents. Il ne comprend pas ce que ce petit garçon et ses parents font là, pourquoi ils dorment au sous-sol, pourquoi il a dû donner son vieux sac à dos fétiche. De cette incompréhension commune, de cette incapacité à communiquer va naître une situation tendue entre les deux garçons, qui ont tous les deux des raisons d'être fustrés. Mais ils sauront finalement trouver un langage commun : le jeu.

  • Pourquoi est-ce que les (bons) tabourets ont trois pieds ? Pourquoi est-ce que la canne de Charlot se plie lorsqu'il s'appuie dessus mais reste rigide quand il s'y pend ? Pourquoi conserve-t-on mieux son équilibre dans un bus en écartant les pieds ?
    Des questions assez simples dont la réponse permet cependant de comprendre des procédés de construction en apparence très complexes, tels que les ponts suspendus ou la tour Eiffel.
    Discussions à bâtons rompus de l'élève et du professeur, croquis illustratifs, encadrés historiques et techniques dédiés aux chefs-d'oeuvre en matière de conception, exemples humoristiques...
    Le lecteur est invité à voyager de façon très didactique « au pays des structures ».

  • Auguste est puni : il doit rester en classe à la récré. Il en profite pour mémoriser des pages de l'annuaire téléphonique. C'est son activité préférée. Il adore aussi les Playmobils. Il en a 154 à qui il a donné des noms pêchés dans l'annuaire qu'il connaît par coeur. Robert Bouchard est son Playmobil porte-bonheur. Lima non plus ne va pas en récréation. Elle ne veut pas. Elle ne parle pas le français et elle a toujours l'air triste.
    Alors, Auguste se rapproche d'elle et essaie de nouer le contact à l'aide de Robert Bouchard. Comprenant que Lima vient d'un pays où il y a la guerre et que ses parents, qui sont restés là-bas, lui manquent, Auguste décide de la ramener dans son pays. Il réunit toutes ses économies (68 euros) et se dit que ça ne devrait pas lui prendre plus d'une journée ; d'après le planisphère, c'est pas si loin...
    S'ensuit alors une cavale aussi improbable que rigolote, d'autant que Lima, qui a appris quelques phrases toutes faites en français dans un Assimil, ne se prive pas de les sortir au moment les moins opportuns.

  • Plus de 100 jeux et activités d'intérieur et de plein air sont au menu de ce grand livre séduisant, pour s'amuser et s'épanouir tout en faisant l'apprentissage des valeurs qui nous aident à vivre ensemble. Quatre parties rythment l'album, pour aller tour à tour à la rencontre de soi, des autres, des normes et des lois - bref de quoi aider chaque enfant, en s'amusant, à construire son éthique et ses propres règles, dans le respect des autres. Des éclairages pédagogiques ponctuent les règles proposées.

empty