• L'euthanasie fait débat.Cela fait vingt ans que des législations françaises entretiennent l'espoir de partir dignement chez ceux que la maladie condamne.Plusieurs ont pourtant fui en Belgique ou en Suisse.D'autres ont eu moins de chance. Ils sont morts seuls, suicidés.Philippe Bataille raconte leur combat et celui de leurs proches.Avec une grande finesse, le sociologue prolonge les débats éthiques qui laissent sans recours les désespérés qui demandent à partir.La clandestinité ne recule pas, elle devient la règle.La loi ne met pas fin à toutes les injustices, elle les renouvelle.Privés de droits, des condamnés réclament.Qui les entend?

  • Les anciens attribuaient à l'apparition héliaque de Sirius, l'étoile la plus brillante de la Constellation du Grand Chien, de puissants effets sur le monde.
    Est-ce cette étoile qui pousse Adam à quitter dans la nuit la résidence francilienne de son épouse Judith, abandonnant la rédaction d'un article sur un candidat populiste aux élections présidentielles, pour répondre à l'appel au secours de son ami généticien qui vit au Havre, sans pourtant empêcher sa fin tragique ? Puis, sur le chemin du retour, à s'arrêter à Mantes-la-Jolie pour y retrouver Aïcha, une ancienne maîtresse qui le supplie de lui ramener son fils, embringué dans une émeute urbaine ? Enfin, à son retour, fatigué par ce « road movie » nocturne, à s'endormir et rêver d'un monde à reconstruire, d'une fuite au désert et d'une vie nouvelle ?
    Canis Major est le roman souvent cynique, parfois drôle, d'une génération qui a perdu ses rêves de jeunesse mais chez qui persiste l'espoir de « découvrir ce lieu secret, en nous-mêmes, à partir de quoi eut été possible une aventure humaine toute différente », comme l'écrivait Jean Genet. Une aventure qui serait d'abord et avant tout morale.

  • « Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n'aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu'il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d'incompréhensions malgré la qualité des soins ?

  • « Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n'aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu'il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d'incompréhensions malgré la qualité des soins ?

  • Avril 1961.
    Une météorite tombe aux confins des déserts algérien et mauritanien alors que l'armée française procède à son dernier essai nucléaire aérien au-dessus de Reggane. Pour retrouver cette pierre cosmique à laquelle on prête des propriétés exceptionnelles, les autorités s'attachent les services d'un ethnologue spécialiste du Sahara. Une reconnaissance en avion est impossible car les radiations perturbent le nord magnétique, et une caravane chamelière ne survivrait pas à l'expédition.
    Les recherches se feront donc grâce à un ballon qui, parti de Tamanrasset et porté par un vent d'est-ouest, amènera l'ethnologue sur la pierre mystérieuse. Mais l'aérostat se perd dans une tempête de sable... Les Grands Transparents est d'abord le journal tenu sur 25 jours par cet homme égaré au désert et recueilli par un groupe de nomades qui disparaîtront aussi étrangement qu'ils sont apparus. C'est aussi une singulière aventure intérieure sur fond de paysages splendides et désolés, dans laquelle le héros, d'observateur devient observé, tandis que le désert ébranle ses certitudes et le questionne sur le peu de réalité du temps et de l'espace.
    Roman de science-fiction, aventure initiatique ou récit philosophique ? Les Grands Transparents, c'est peut-être tout cela à la fois... Un livre en tout cas, dont on ne sort pas indemne. Le titre est emprunté à un texte d'André Breton qui évoque un mythe nouveau : celui d'êtres qui procéderaient du mirage et auxquels il faudrait donner l'occasion de se révéler à nous...

  • Un homme prie sur la tombe d'un djihadiste franco-algérien, venu combattre les infidèles aux côtés de ses frères afghans et tombé dans les montagnes de Tora Bora à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan... C'est par cette invocation à Allah que commence ce roman qui nous fait suivre l'itinéraire d'un martyr de l'islam de son adolescence à sa mort, de Paris à Kaboul, de la Kabylie à la Grande-Bretagne, du Pakistan jusqu'au pays des Croyants.
    Ce récit implacable comme une tragédie antique met à nu quelques-uns des ressorts d'un engagement qui dépasse notre entendement, et nous entraîne en une vertigineuse plongée dans le monde de terroristes qui ne voient dans notre civilisation qu'arrogance, amoralisme et décadence. Il montre aussi que l'Occident a des leçons à tirer d'une meilleure connaissance de ces monstres qu'il a pour partie engendrés, et qui n'aspirent qu'aux bras des soixante-douze vierges réservées aux martyrs dans le paradis qu'Allah leur promet.

  • Prenant appui sur l'expérience des malades et de leurs proches, l'ouvrage livre leurs témoignages sur le vécu de la maladie : les soins, l'entraide, la gestion des émotions, etc.

  • Le cancer reste aujourd'hui encore une maladie grave, souvent mortelle. Pour les malades, l'espoir repose sur des stratégies médicales diversifiées et des relations singulières nouées avec les soignants et avec les proches. Si la vie personnelle des patients se réorganise à l'annonce de la maladie, les rapports entre soignés et soignants sont bouleversés par les innovations biomédicales et les changements dans l'organisation du travail des praticiens.
    Dans ses pratiques quotidiennes, la cancérologie porte à l'extrême une tension centrale de la biomédecine contemporaine, entre l'évolution vers une prise en charge sanitaire qui se veut de plus en plus « personnalisée » et les exigences propres à la médecine scientifique, « fondée sur des preuves », notamment en termes de standardisation des procédures.
    Au-delà des discours convenus, d'allure scientiste et souvent enchantée, cet ouvrage collectif se propose d'étudier les conditions économiques, éthiques, psychologiques, politiques et institutionnelles des innovations biomédicales et les effets sociaux de leur diffusion. Il montre ainsi comment ces changements dessinent de nouvelles expériences de la maladie chez les patients et leurs proches.

  • Les auteurs nous invitent à partager leur escapade sur les routes du Gers" taurin". À travers leurs rencontres ils retracent l'histoire d'une " aficion " authentique et régénérante, qui associe la passion taurine à l'attachement à la terre gasconne.

  • L'avenir de la Terre raconté aux enfants réunit 31 photographies issues de La Terre vue du ciel autour d'un thème fort : le développement durable, c'est-à-dire "un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs".

    Ces photos ont donc été choisies en priorité pour le message qu'elles délivrent. Réchauffement climatique et ses conséquences, paupérisation d'une partie de la population mondiale, raréfaction de ressources naturelles, problème de l'eau potable, désertification, nouvelles énergies, pollutions diverses, biodiversité, agriculture intensive, urbanisation_ aucun des grands problèmes écologiques de notre temps n'est laissé de côté et des solutions sont avancées. Grâce aux photographies époustouflantes de Yann Arthus-Bertrand, à des textes clairs et précis et à des dessins façon "carnet de voyage" d'une grande beauté, L'avenir de la Terre raconté aux enfants est un livre accessible qui apporte un point de vue différent. Un livre qui s'adresse en priorité aux adultes de demain avec un message simple : la dégradation de notre planète n'est pas une fatalité.

    Sur commande
empty