• Tordre le cou au tout venant, aider ses victimes à passer de vis à trépas, tel est le quotidien de notre " héros ". Enlevé très jeune par une bande de Thugs-ces assassins des XIIIe et XIVe siècles voués au culte de la déesse Kali, dont le " métier " consistait à étrangler leur prochain avec des raffinements d'une cruauté inouïe - il apprend vite les principes de cette effrayante société secrète, les rudiments de leur art. Et s'impose très tôt comme un exécutant particulièrement habile. Silence, violence, goût pour le travail bien fait. Telle pourrait être sa devise. Lui, qui, avec ses complices, a le génie du déguisement et de la ruse... Son intelligence, sa sagesse presque, tout entière dédiée à une cause qui ne revendique rien d'autre que la destruction.

  • Ameer Ali raconte comment il fut adopté à 5 ans par Ismaïl, le Thug, qui l'initie rapidement aux lois de sa secte de bandits des grands chemins. Ils mènent une vie princière et libre, de ville en ville, choisissant leurs victimes parmi les notables et riches marchands. Mais trahi par les siens, il deviendra auprès des Anglais le principal acteur de l'extinction des Thugs.

empty