• A partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, pour la première fois dans l'histoire du monde, des hommes et des femmes s'assemblèrent afin, non pas de réformer le système esclavagiste ou bien d'aider à l'affranchissement de certains esclaves, mais de mettre un terme définitif à l'institution esclavagiste dans son ensemble. Cette "formidable expérience", comme l'ont appelée les abolitionnistes anglais, a depuis lors suscité maintes interprétations. Mais l'essentiel de l'effort a porté en direction de l'abolitionnisme britannique, ainsi qu'à la recherche de la cause ou du facteur capable d'expliquer cette profonde. Quelques-uns des meilleurs spécialistes internationaux de l'histoire de l'abolitionnisme occidental ont bien voulu, ici, se prêter à un autre exercice essayer, non pas d'expliquer, mais de comprendre comment les abolitionnistes percevaient eux-mêmes les choses, en se focalisant pour cela sur trois pays de l'Europe continentale, la France, le Portugal et la Suisse. On comprend alors combien le combat mené par les abolitionnistes était véritablement révolutionnaire, niais aussi combien ces derniers étaient attachés à la mise en pratique de méthodes réformistes. Avec ses forces, ses faiblesses et ses ambiguïtés, l'abolitionnisme européen est ainsi replacé dans un processus plus vaste, dont il est issu et qu'il a aussi sans doute conduit à orienter: celui de la progressive démocratisation et "modernisation de nos sociétés européennes".

    Sur commande
  • Introduction, 3 PREMIÈRE PARTIE. L'HISTOIRE DE LA TRAITE Chapitre I - " L'invention de la traite ", l'Islam, l'Afrique, 6 I. Les débuts de l'Islam et " l'invention " de la traite, 7 : 1. Les origines lointaines, 7 2. Le rôle essentiel de la conquête musulmane, 9 - II. Essor et déclin des traites musulmanes, 13 : 1. L'évolution jusqu'au XIXe siècle, 13 2. Les mutations du XIXe siècle, 15 3. Une difficile et lente extinction, 17 - III. Place et rôle de la traite dans l'histoire du monde musulman, 20 : 1. Le rôle des captifs noirs dans le monde musulman, 21 2. Le rôle de la traite dans la dynamique expansive musulmane, 24.

    Chapitre II - L'entrée en scène de la traite atlantique, 27 I. Les conditions d'un essor, 27 : 1. L'ouverture européenne sur le grand large, 27 2. La question du choix de la main-d'oeuvre africaine, 30 3. Le débat sur la liberté des mers et l'essor de l'entreprise privée, 33 - II. Les étapes d'une structuration, 35 : 1. Les vélléités des puissances de la Baltique, 35 2. Le rôle essentiel des États regardant vers l'Atlantique, 37 3. Traites nationales et système-monde européen, 40 - III. Les modalités d'un trafic, 41 : 1. La préparation de l'expédition négrière, 42 2. Les opérations commerciales, 47 3. Le " triangle " océanique, 52.

    Chapitre III - L'abolition progressive du trafic négrier, 55 I. Les sources du mouvement abolitionniste, 55 : 1. " L'abstention de la morale catholique " (S. Daget), 55 2. La France, les Lumières et l'abolitionnisme, 57 3. Le rôle moteur des morales protestantes et de la Grande-Bretagne, 59 - II. Le combat abolitionniste, 62 : 1. Convaincre pour dissuader, 62 2. Interdire pour empêcher, réprimer pour arrêter, 64 - III. La traite sous le régime de l'illégalité, 70 : 1. Permanences et mutations au sein du trafic négrier, 70 2. Les raisons d'une obstination, 74.

    DEUXIÈME PARTIE. LA TRAITE DANS L'HISTOIRE Chapitre IV - La traite dans l'histoire de l'Occident, 77 I. Traite et dynamique sociale, 77 : 1. La traite : un trafic à la rentabilité aléatoire, 77 2. Le moteur de l'accumulation : la stratégie du risque calculé, 80 3. Négriers et société, 82 - II. Traite et dynamique économique, 86 : 1. Le cas de l'Europe du Nord-Ouest, 86 2. Le cas de l'Europe du Sud et des Amériques, 93.

    Chapitre V - La traite dans l'histoire de l'Afrique, 99 I. Des effets de la traite négrière..., 100 : 1. La mesure de la ponction démographique opérée par la traite et la question de ses incidences, 100 2. Le rôle de la traite dans l'instabilité politico-miltaire africaine, 104 3. Intérêt, présupposés et limites du discours sur les effets du trafic négrier, 106 - II. ... au rôle et à la place de la traite dans l'histoire africaine, 108 : 1. La traite dans l'organisation fonctionnelle des sociétés d'Afrique noire, 108 2. La traite dans la dynamique évolutive des sociétés d'Afrique noire, 114.

    Conclusion, 124 Pour en savoir plus, 126

  • Est-il vrai que des millions de personnes soient aujourd'hui réduites à la condition d'esclaves ? Et comment comprendre qu'il puisse encore en être ainsi ? Répondre à ces questions oblige à définir ce qu'est vraiment l'esclavage, à préciser en quoi il se rapproche ou s'éloigne des très nombreuses autres formes de servitude ou d'exploitation de l'homme par l'homme inventées depuis l'apparition des premières sociétés. Ce livre présente de façon claire et sensible ce que l'on sait aujourd'hui des différents systèmes esclavagistes du passé, dont il analyse l'histoire au sein des différentes civilisations qui les ont développés. Une approche comparative conduit à se demander ce qui a pu favoriser l'émergence des formes de servitude, pourquoi elles ont duré si longtemps, et comment nos prédécesseurs ont heureusement su parfois y mettre un terme. Une mise au point passionnante sur un sujet brûlant qui demeure l'un des grands phénomènes de l'histoire de l'humanité.

  • "L'infâme trafic" a-t-il été à l'origine du développement économique de l'Occident ? Jusque-là en grande partie éludée, cette question est étudiée par l'auteur qui se penche sur l'histoire des négriers eux-mêmes.

  • Comment dresser aujourd'hui un tableau historique des traites négrières (apparues au VIIe siècle avec l'expansion musulmane et développées au XVIIe siècle par le système de la plantation aux Amérique) sans souligner le rôle tenu par chacun des acteurs en cause, occidentaux, musulmans et africains ? Il ne s'agit pas de dédouaner l'Occident de ses responsabilités, mais d'entrer dans la complexité d'un phénomène historique : en faisant le point sur les progrès de l'historiographie dans le domaine des traites occidentales, en ouvrant la réflexion sur les traites orientales et africaines, en reconnaissant les lacunes qui ne pourront jamais être comblées (en matière démographique notamment). Au total, plus de quarante millions d'individus ont été réduits en esclavage par le système des traites. Ce nombre justifie à lui seul l'étude et l'enseignement des mécanismes de la traite, du long cheminement vers l'abolition et des héritages de ce passé douloureux.

  • Nantes

    Petre Grenouilleau/O

    Carrefour âprement convoité, entre terre, rivières et océan, résidence des ducs de Bretagne, Nantes atteignit son apogée au XVIIIe siècle en prenant la tête du commerce colonial. De la traite au sucre, puis à la construction navale, la ville a aujourd'hui la dimension d'une métropole régionale qui continue à se renouveler, tant sur le plan industriel et économique avec le développement de l'activité portuaire, que d'un point de vue socio-culturel. Cet ouvrage important consacré à l'histoire de Nantes, l'un des rares à traiter l'ensemble de l'histoire du pays nantais depuis ses origines jusqu'aujourd'hui, est doté d'une riche iconographie, souvent inédite.

  • Nantes fut aux XVIIIe et XIXe siècles la capitale incontestée de la traite négrière en France. Sur l'ensemble des expéditions connues au XVIIIe siècle, près de la moitié sont nantaises. Largement interrompue par la tourmente révolutionnaire et impériale, l'activité redémarre dès 1814. Peu à peu interdit puis réprimé, le trafic diminue mais durera tout de même jusqu'aux années 1830. Au total, la traite aura ainsi accompagné l'histoire de la ville pendant près d'un siècle et demi. Comment un trafic d'hommes a-t-il pu durer si longtemps et en dépit de la montée du mouvement d'abolition de l'esclavage ? Comment et pourquoi Nantes a-t-elle profité de " l'infâme trafic " ? En décrivant les opérations de traite, les conditions des expéditions, le milieu négrier, la ville qui s'anima derrière ce trafic, ce livre met à jour les ressorts de ce triste commerce et invite à dépasser les tabous qui ont longtemps freiné l'examen du passé.

empty