• Avant tout le coeur

    Payret

    9782756322124R Avant tout, le coeur Les poèmes sont des façons de dire, légères ou profondes, selon l'état de chacun et que chacun peut aimer plus ou moins.

    Ici et là, chacun peut en prendre sa part, et vouloir en retenir l'essentiel, du moins pour en garder un heureux reflet et pour que lui revienne peut-être un jour cette pensée chantante et riche de sens, qu'il peut aimer comme venue d'un ami.

    L'ensemble unit la poésie au dessin et façonne une pensée originale, alliant les diverses possibilités de pénétrer la réalité.


    Iaroslav Matviichine

  • Solitude

    Payret

    Dans la première partie de ce cinquième livre, (1990-1993), l'auteur puise dans les pages d'un journal écrit à cette époque. Rien n'est aussi varié et divers, la vie se déroule, s'enchaîne à tout ce qui se passe et aussi à ce qui se cache au fond de soi ou même dans des rêves !
    Alice n'avait pas écrit pour que cela devienne un livre, même le modeste livre qu'elle appelle Solitude. C'est encore la vie qui change et qui entraîne la précieuse vie qu'il faut regarder et approfondir en écrivant et en essayant de communiquer ses pensées, montrant ainsi que tout est affaire de courage et plus encore, de partage et de joie...
    À cette première partie, l'auteur ajoute un ensemble de poèmes, chacun accompagné d'un croquis à l'encre de chine datant de quelques années avant l'écrit de ce journal, et qui sont faits au jour le jour, dans un présent plus heureux.

  • Atomic film Nouv.

    Années 1950. Dans le désert du Nevada, les États- Unis expérimentent leurs bombes atomiques.
    Alentour, on s'extasie de ces démonstrations de la puissance américaine. Les écoles organisent des sorties pour admirer les champignons atomiques, les enfants joue avec cette «neige» qui retombe sur leur jardin...Et c'est ce cadre que choisit Howard Hughes pour y tourner avec John Wayne et Susan Hayward son film Le Conquérant... Mais bientôt dans la région, on commence à remarquer de curieux phénomènes ; les bêtes d'abord puis les éleveurs et leurs familles sont touchés. La Commission de l'Énergie atomique se veut rassurante : aucun risque, les radiations sont bien trop faibles et ces troubles médicaux peuvent avoir tant de causes...Et puis, dans cette zone il n'y a après tout que quelques mormons, des éléveurs, des Indiens et, de passage, une équipe d'Hollywood.
    Vivianne Perret, dans ce récit romancé, redonne vie aux stars victimes d'un tournage maudit comme à ces anonymes qui avaient le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment de l'Histoire.

  • La véritable histoire de Romuald, otage à la cour de Charlemagne Nouv.

    Romuald est le fils d'un duc révolté contre Charlemagne, mais comme il est de coutume à l'époque, il doit aller vivre à la Cour de Charlemagne en échange de la paix. Là-bas, il apprend à lire, s'émerveille devant l'atelier des copistes et surtout devant l'éléphant Abul-Abbas. Pourtant, quand on tente de s'attaquer à Charlemagne, il est accusé ! Face à la justice de Charles le grand, il va alors devoir se montrer malin et courageux pour faire valoir la vérité.

  • "C'est l'histoire d'un cow-boy. Je l'ai remplacé par un singe, parce qu'on m'a dit qu'un cow-boy ça faisait trop peur avec ses dents cariées et son air mauvais." Ainsi commence cette super histoire de cow-boy : page de gauche, le texte raconte les frasques d'un cow-boy pas très commode, qui mange des bébés lapins, dit des gros mots et cambriole des banques. Page de droite, Delphine Perret corrige, donnant ainsi vie à un singe qui se brosse les dents et fait des séances d'aérobics. Un rapport texte-image absolument hilarant pour ce petit livre détonant, qui tourne en dérision le politiquement correct. Les deux histoires qui se font face donnent lieu à des situations complètement absurdes et jubilatoires.

  • Six histoires mettant en scène Björn, un petit ours qui passe son temps à jouer, vivre en harmonie avec la nature, dormir et partir à la cueillette des fruits sauvages.

  • Vézovèle est un extraterrestre qui adore changer de forme et de couleur. Un jour, il ressemble à un ananas puis l'autre, il se transforme en plante verte.
    C'est comme ça.
    Vézovèle est passionné par les humains. Il va souvent leur rendre visite sur la Terre et, à chaque fois, il en profite pour rapporter des souvenirs comme des objets, des chansons et des recettes qu'il partage avec ses amis : Yéléna, le tout petit peuple de Pjozka, Juto et Stoï et surtout Monsieur Clou, l'astronaute avec qui il se promène dans l'espace, parmi les vastes planètes.
    Vézovèle Tupolec est un petit album contenant 3 histoires drôles, tendres et malicieuses. Delphine Perret a un talent immense pour raconter les petites choses, les sublimer avec intelligence, douceur et humour.

  • Forcée de déménager et de quitter les champs verts de sa campagne natale, Louise se retrouve bon gré mal gré dans un appartement, au coeur d'une ville bouillonnante qui n'est pas sans rappeler New York. Rien n'est plus comme avant pour Louise qui ne parvient pas à se faire à son nouvel environnement, jusqu'au jour où elle fait la connaissance d'Ella, une camarade de classe qui lui apprendra à goûter aux petits plaisirs de la grande ville.
    Dans cette suite la plume tendre et juste de Delphine Perret, et les dessins fins et ciselés de Sébastien Mourrain, sont au service d'une nouvelle histoire, simple et touchante, qui aborde les moments tendres et douloureux de l'enfance, la force de l'amitié et les difficultés rencontrées face aux changements.

  • L'Île-de-France, une région peu explorée en dehors de Paris, pourtant riche en patrimoine et en sites classés : Versailles, Rambouillet, la cité médiévale de Provins, le cours de la Seine, la ville impressionniste d'Auvers-sur-Oise...

    Photos et illustrations se mêlent dans cette nouvelle collection documentaire, construite comme un itinéraire de voyage pour visiter la France, le pays le plus visité au monde, depuis chez soi.

  • L'herbe est en train de verdir, la brise va bientôt être tiède. Depuis l'orée de la forêt, on voit quelque chose qui n'était pas là.
    D'abord déçu de ne pouvoir admirer correctement la construction sans ses lunettes, Björn l'oublie vite lorsque ses amis font leur apparition. Une fois que tout le monde a raconté son hiver, les animaux peuvent retrouver leur routine...
    Mais c'est sans compter sur l'apparition de ce boîtier qui parle et clignote, l'arrivée d'un nouveau dans la forêt et surtout... le voyage en bus !
    Après le succès de ses six premières aventures, Björn continue de nous apprendre à apprécier la beauté des petites choses qui font les grands bonheurs.

  • L'APHORISME, selon Pierre Perret, n'est autre qu'une façon de s'exprimer en détournant une vérité établie qui semblait jusqu'alors incontournable.
    Mais sortir de ses rails un proverbe, fringuer une sentence en habit du dimanche ou travestir totalement une maxime, ne le dérange pas du tout ! Car pour notre surréaliste poète, chacun détient «sa vérité qui n'est pas forcément celle de son voisin...
    N'est-ce pas là l'hommage rendu à sa manière à Chamfort, Lichtenberg ou La Rochefoucauld qui l'ont tant enchanté tout au long de sa vie d'auteur fécond ? N'arme-t-il pas lui-même : l'humour est le seul vaccin contre la connerie...
    Le con lui n'a jamais trouvé la pharmacie !
    Plus de 550 aphorismes originaux créés par Pierre PERRET sur les thèmes qui lui sont chers : la femme, l'homme, la poésie, l'amour, l'amitié, le sexe, la vie...

  • « Médium du peuple », voici comment on pourrait définir Virginie Lefebvre. Elle apporte aux anonymes réconfort et apaisement en communiquant avec leurs défunts. Car depuis toute petite, elle a la capacité d'établir un contact avec les esprits. Avant d'exercer son activité de médium à plein temps, Virginie a fondé une famille, est devenue policière municipale jusqu'à ce que son don l'oblige à s'y consacrer entièrement.
    Si l'au-delà est pour Virginie une réalité, elle n'en questionne pas moins le phénomène de la médiumnité. Pour éclairer son parcours, elle est allée à la rencontre d'un prêtre, d'un illusionniste, d'un psychiatre ou encore de spécialistes de la TCI... Elle laisse ainsi la porte ouverte aux interprétations, n'étant riche que d'une seule certitude : la vie continue après la mort.

  • Chaque jour, les petits rituels se succèdent pour Bigoudi, retraitée dynamique, et Alphonse, son chien : le café chez Luigi, la balade au parc, le thé-poker chez Beatrix... Mais un jour, Alphonse pousse son dernier soupir.Bigoudi décide de ne plus voir personne. A quoi bon s'attacher aux gens si c'est pour les perdre comme Alphonse ? Mais Bigoudi estelle vraiment destinée à vivre recluse ? Même dans l'immensité archi-moderne et inhumaine de la ville, sobrement mise en image par Sébastien Mourrain, résident de petits îlots d'humanité. Bigoudi s'approprie la ville impersonnelle, incarnant une grand-mère active, moderne et citadine.Delphine Perret pose un regard simple sur le temps qui passe, et aborde avec justesse les thématiques de l'attachement et du deuil.

  • C'est un arbre

    Delphine Perret

    Un titre qui sonne comme une affirmation. Mais rien n'est moins sûr... car dès l'ouverture du livre, ce même titre devient une question : un arbre ? L'arbre en question peut aussi être un garde-manger pour l'insecte, une maison pour l'oiseau, une table potentielle pour le menuisier, une ombre pour le promeneur, etc... Ici, la lecture d'un même « objet » ou d'une même image peut être multiple et laisser libre cours à l'interprétation.

  • Kaléidoscopages

    Delphine Perret

    Un « O » pourrait indiquer un zéro ou un oeuf, ou même une poule en anticipant, ou le souvenir d'une poule. Dans cet ouvrage le sens des images est bousculé par les interprétations possibles, car la représentation permet des lectures multiples : parfums, couleurs, le temps, tous les registres de la perception entrent dans ce jeu à multiple facettes.Manifeste pour la liberté de décoder, de s'afranchir des codes, «Kaléïdoscopage» raconte aussi la liberté de dessiner, celle qui est finalement si essentielle dans le champ visuel du livre pour enfants.

  • Moi, le loup...

    Delphine Perret

    Les trois tomes de la célèbre série «Moi, le loup» réunis dans une édition collector avec dos toilé. 

  • Une vingtaine d'artistes ouvrent la porte de leurs lieux de création. Le photographe Éric Garault parvient à saisir l'âme de chaque atelier, en s'attardant sur d'infimes détails, en capturant des gestes fugaces, ou alors à travers des plans larges au grain si particulier.
    Delphine Perret, de son côté, retranscrit les échanges passionnants qu'elle a avec les créateurs, et complète le tout de ses formidables croquis.
    Tous deux, autrice-illustratrice et photographe, ont en commun cette faculté à saisir l'étrangeté, l'émotion et la beauté des petites choses du quotidien. Le résultat est un beau-livre superbe et saisissant, qui séduira tous les passionnés d'illustration.

  • En France 700 000 personnes âgées de 3 à 18 ans sont diagnostiquées comme souffrant d'un trouble du spectre autistique (TSA). Les parents sont évidemment impliqués auprès de ces enfants dont le fonctionnement particulier peut les dérouter et de nombreuses associations s'investissent sur ce thème. Quelques millions de personnes composant un public très varié peuvent donc être à la recherche de supports adaptés pour la prise en charge de ces enfants avec des éléments explicatifs rigoureux mais accessibles.
    Le présent ouvrage est dédié aux professionnels qui sont amenés à traiter avec ce large public confronté aux TSA chez l'enfant.
    Il s'articule en 3 grandes parties :
    Une première partie dédiée aux bases théoriques.
    Puis l'auteure propose 100 modèles d'exercices regroupés en 2 parties :
    Structuration de la pensée qui s'appuie notamment sur l'identification simple d'un objet et de sa représentation puis sur l'identification par analogie en incluant la discrimination d'un critère.
    Structuration linguistique qui comprend la désignation lexicale l'écoute active l'expression et enfin la manipulation des structures morphosyntaxiques.
    On parle de « modèles » car les exercices sont d'abord destinés à être accomplis directement. Mais ils peuvent aussi servir de modèles invitant à la conception d'autres exercices similaires à partir de ressources de proximité permettant donc de nombreux développements potentiels aux lecteurs.
    Ce livre est accompagné d'un minisite qui contient tous les exercices et permet au professionnel d'imprimer séparément chaque fiche d'exercice.

  • Un virus nous a pris par surprise, mais nous risquons d'être plus démunis encore face à la catastrophe écologique. Dans les deux cas, notre impréparation est d'abord mentale. Comment penser un autre récit du futur ? Comment intégrer l'irréversible dans une vision sensée de l'avenir ? Bernard Perret explore ici les ressources de la pensée apocalyptique, qui invite à considérer l'histoire humaine comme une aventure dont nous ne maîtrisons ni le déroulement ni le sens.
    Une philosophie de l'événement, qui donne toute sa place aux événements dramatiques et inattendus et à leur capacité à susciter de nouvelles avancées de civilisation, peut nous y aider. La réflexion proposée dans cet essai, inspirée des travaux de René Girard, Norbert Elias et Charles Taylor, tente ce pari. Face à la crise où nous sommes entrés, tout laisse à penser que nous avons perdu la main. Mais rien ne nous interdit de penser qu'un nouveau monde pourrait émerger de notre créativité culturelle et spirituelle.

  • Dans le désert du Colorado, un cactus s'ennuie. À des milliers de kilomètres de là, un chat n'aime rien d'autre que de s'aplatir par terre à côté du radiateur. Suite aux conseils d'un psychologue pour chats, ses deux propriétaires décident de l'emmener dans les nombreux voyages exotiques dont ils raffolent.
    Pour le chat, être trimballé de pays en pays coincé dans une valise, c'est le pire des cauchemars. Jusqu'au jour où, en plein désert, le chat rencontre... le cactus.
    Une grande amitié tranquille et improbable est née.
    Le texte de Delphine Perret est émouvant, drôle et profond. Sébastien Mourrain l'illustre avec humour et finesse. Dans un monde ou tout va très vite, Santa Fruta souligne l'importance de savourer les petites choses du quotidien et de prendre le temps de s'ennuyer.

  • Georges et Pedro sont deux cousins. L'un est alligator, l'autre crocodile, et ils commencent à en avoir marre qu'on les confonde constamment. Ils quittent donc la jungle pour aller à la recherche d'enfants, ces fameux êtres « un peu sucrés, mais qui se mangent », colporteurs de fausses rumeurs. Après une très longue marche, ils arrivent à l'école, ou l'accueil n'est pas des plus chaleureux. L'humour de Delphine Perret est encore et toujours au rendez-vous, dans ce texte hilarant mettant en scène un crocodile malin, un alligator grognon, et des enfants turbulents. Les grandes pages de l'album foisonnent de détails dans un décor en noir et blanc très graphique, sur lequel viennent se poser les personnages d'aquarelle, croqués avec talent (et appétit !)...

  • Rustine, petite sorcière ordinaire s'ennuie... Pourtant, son quotidien n'est pas banal, avec ses plantes mange-punitions, son chat à 3 têtes, les batailles de gadoue bleue, les nombreux sorts... Mais pour Rustine, rien d'excitant là dedans ! Heureusement, un courrier inattendu la met en joie : un humain veut correspondre avec elle. Et, oh merveille ! Elle découvre notre monde... qui lui semble merveilleusement intrigant.

  • Les réformes de la formation professionnelle, de 2015 et 2016, puis de 2018, entrée en vigueur en 2019, considérées comme des lois de « rupture », donnent aux salariés le plein contrôle sur la formation professionnelle, grâce notamment au CPF que doit ouvrir toute personne dès 16 ans et qui la suivra tout au long de sa vie professionnelle. Tout le paysage de la formation professionnelle s'en est trouvé bouleversé. Cette troisième édition a ainsi été entièrement revue, tous les chapitres ont été mis à jour et cinq chapitres sont nouveaux (entreprise apprenante, réalité virtuelle, formation en situation de travail, IA et formation, neurosciences, sciences cognitives et formation).
    L'ouvrage intègre désormais les évolutions technologiques dans le champ du learning (VR, IA, LMS...). Chaque chapitre se termine par des fiches pratiques, des outils et des conseils.

  • Un corbeau xénophobe écrit des lettres anonymes aux poulets; un escargot envoie des missives enflammées à une limace-top modèle, un renard flatte la mère d'une jolie poule grassouillette pour l'obtenir en mariage . Des textes percutants et hilarants dans lesquels on peut trouver une critique fine et intelligente des travers de notre société, et où Philippe Lechermeier réussit brillamment à explorer conjointement le langage parlé et l'écriture épistolaire. Les illustrations au trait de Delphine Perret renforcent l'humour frais et piquant de ces histoires pleines de charme.

empty