Langue française

  • Une épopée au coeur du royaume d'Occitania, qui résonne des bruits de la guerre médiévale et des cris des mourants. Dans le royaume de France ravagé par la guerre contre les légions catharis d'Occitania, Cristo, un soldat prisonnier, échappe à ses geôliers enchaîné à trois compagnons d'infortune. Les quatre fuyards que tout oppose doivent s'entraider pour survivre, contraints de se cacher puis d'emprunter les chemins de traverse. Commence alors pour eux une haletante course-poursuite à travers un pays ennemi dominé par des démons et vivant sous le joug d'une Église catharis fanatisée. Ici, dans les vestiges d'un antique Empire disparu, une magie ancienne continue de survivre dans des talismans et d'immenses tours-statues. Au coeur des forêts profondes et des montagnes déchiquetées des terres occitanes, pris dans le fracas des combats, Cristo et ses compagnons prendront conscience de porter en eux un pouvoir insoupçonné. Ils verront leur destin basculer et le monde trembler sous leurs pas.
    Paul Beorn nous propose un roman de Fantasy sombre et sans retour, aux références dantesques et boschiennes, tant les visions horrifiques qu'il crée nous rappellent certaines des figures de ces deux artistes du Moyen Âge.

  • Le marchand de sable est passé...

    Tous les adultes ont sombré, les uns après les autres, dans un mystérieux coma, laissant enfants et adolescents livrés à eux-mêmes.
    Léo et Marie, deux lycéens de seize ans, rassemblent autour d'eux quelques amis pour vivre ensemble dans un vieil immeuble.
    Mais d'autres, les plus âgés, profitent de la situation, s'accaparent les réserves de nourriture et deviennent de plus en plus violents.
    Léo et sa bande doivent apprendre à se battre pour défendre leur liberté quand certains veulent imposer la loi du plus fort.
    Parviendront-ils à survivre jusqu'au réveil des adultes

    Et si ces derniers ne se réveillaient jamais ?

  • - 50%

    Après un an de guerre civile au royaume de Westalie, une rébellion est écrasée dans le sang au cours de l'assaut contre la capitale.
    Son chef légendaire, Darran Dahl, est tué dans un affrontement avec le roi lui-même et ses partisans sont jetés au cachot.
    D'Arterac, célèbre légendier, vient trouver la jeune Maura, la première lieutenante de Darran Dahl, et lui propose un marché : la suspension de son exécution en échange de la véritable histoire du chef rebelle, ce mystérieux guerrier aux origines obscures, aux intuitions géniales, que l'on prétendait indestructible.
    La jeune fille raconte alors sa rencontre avec cet homme, dont elle a été la domestique avant de devenir sa plus fidèle alliée au cours de la guerre civile.
    Mais, profitant de ce sursis, Maura prépare peu à peu son évasion pour reprendre la lutte...

  • Le chef légendaire Darran Dahl n'est pas mort.
    Il est prisonnier avec ses compagnons dans la forteresse de Frankand sous un faux nom.
    Sa fille Maura, interrogée par le conteur D'Arterac, doit continuer leur histoire. Alors que la jeune fille raconte les batailles qui ont changé une poignée de fugitives en une armée de femmes, les dernières rebelles attaquent la prison pour libérer leurs camarades.
    Passé et présent se rejoignent, la lutte reprend contre le Roi Lumière.

    Mais l'issue de la guerre dépend de cette monstrueuse magie de la renommée, le « Calame », dont la puissance dévore tout ceux qu'elle touche. Et c'est D'Arterac, l'incorruptible conteur, qui en détient les clefs.

  • L'une vit le jour, l'autre vit la nuit...
    1846. Un soir d'automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux.
    Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l'appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu'on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. Lune se lance à la poursuite d'un loup noir, jusqu'à un coffre caché sous un rocher.
    À l'intérieur : des masques de loups, un poème oublié qui parle de vengeance... Un masque sur son visage, la jeune fille se sent soudain investie d'une force animale. Elle fait le serment de lutter contre les injustices qui frappent le village.
    Mais la malédiction des loups, surgie du passé, ne risque-t-elle pas de bouleverser Thiercelieux et de les dépasser toutes les deux ?
    Après plus de 17 ans d'existence et une success-story éclatante, l'univers du jeu des Loups-Garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly, se renouvelle dans un roman captivant ! Ce récit d'amitié et de mystère, brillamment écrit par Silène Edgar et Paul Beorn (prix des Incorruptibles 2015-2016, prix Gulli du roman 2015, prix Tatoulu 2016, etc.), rappelle l'atmosphère à la fois douillette et inquiétante des veillées au coin du feu...

    Un roman pour tous les lecteurs, de 10 à 99 ans !

  • Un ogre en cavale

    Paul Beorn

    Jeanne est hospitalisée pour une crise d'appendicite.
    Et voilà qu'un ogre débarque et lui vole son coeur ! Hors de question de mourir à cause de cet ogre !
    Un mousquetaire et son chat débarquent à leur tour et lui apprennent qu'elle n'a plus qu'une journée à vivre.
    Elle va devoir partir à la poursuite de l'ogre et le capturer pour tenter de récupérer son coeur, en compagnie du mousquetaire et du chat.
    Jeanne va découvrir que cet ogre n'a pas agi par hasard...

  • - 50%

    Le septième Guerrier-Mage

    Paul Beorn

    J'ai pillé, brûlé, tué. Puis j'ai déserté l'armée la plus puissante du monde. Je voulais être libre, vivre la belle vie loin de cette foutue guerre... Mais voilà que je dois défendre un village de paysans contre cette même armée dont je portais les couleurs. Des milliers de soldats sont en marche.
    Former des combattants, monter des fortifications, trouver des armes... Ces culs-terreux croient dur comme fer que je porte le pouvoir d'un Guerrier-Mage. Moi, je ne donne pas cher de nos peaux. Mais il y a au moins une personne dans cette vallée que je ne pourrai jamais abandonner, alors j'irai jusqu'au bout.
    Mon nom, c'est moi qui l'ai choisi : je suis Jal, celui-qui-ose.


    Paul Beorn est également le co-auteur de "14-14" ouvrage publié en jeunesse récompensé du prix Gulli 2014 et acclamé par la presse.

  • Pour retrouver son Baba enlevé par la Sylve renégate, Jéhanne est prête à tout : affronter la mort, son passé tragique, l'opprobre et même le ridicule s'il le faut. Au coeur d'un royaume qui sombre dans la guerre et la Grande Ruine, elle tente vaillamment de résister et d'offrir un peu d'espérance à ceux qui acceptent de l'écouter. Il y a l'aide d'Abel de Royale-Terre et celle de la voix mystérieuse qui la soutient lorsque tout semble perdu, mais sauver Baba ne suffira peut-être pas ; les Hommes-pourris envahissent le monde de leur puant désespoir, et la race des humains risque de disparaître à jamais.
    Second et dernier livre de La Pucelle de Diable-Vert, Le Hussard amoureux conclut les aventures de Jéhanne la Rouge comme elles avaient commencé : entre tendresse et dévouement, dans la simplicité d'une histoire humaine dépassée par une magie trop lourde à porter pour ses héros. Paul Beorn donne à ses personnages une profondeur qui les attache à leurs lecteurs jusqu'au bout du récit. Paul Beorn a su créer une galerie de personnages qui ne cherchent guère le flamboyant, mais se tiennent presque toujours à hauteur d'homme, et c'est tout son talent.

  • Jéhanne est une Rouge, un soldat du Bailli, et ses origines plutôt modestes lui valent de s'appuyer sur un solide bon sens. C'est peut-être ce même bon sens qui la rend si peu sensible à la magie, alors que celle-ci semble envahir le Royaume. Tout le monde veut aller à Diable-Vert, cette cité pauvre des confins destinée il y a peu à un oubli complet. Lorsqu'on lui demande d'aller enquêter sur la nature du mystérieux phénomène, Jehanne se retrouve plongée au coeur d'une situation qui la dépasse. Dans un monde en guerre où les hommes semblent devenus fous, elle n'a pour garder les pieds sur terre que sa morale simple, une perle aussi bavarde qu'impertinente à son oreille et un bébé dans les langes qui attire d'étranges convoitises.
    La Perle et l'enfant, le premier livre du diptyque de la Pucelle de Diable-Vert, appartient à cette Fantasy qui mêle à un récit haletant la densité de personnages auxquels le lecteur s'attache profondément. Porté par une belle écriture, simple et lumineuse, Paul Beorn atteint dans son premier roman une maîtrise rare qui séduira tout autant les amateurs que les lecteurs occasionnels du genre.


  • Un siècle les sépare...

    Hadrien et Adrien sont deux garçons de treize ans qui habitent à quelques kilomètres l'un de l'autre, en Picardie. Ils ont des problèmes à l'école, à la maison et avec les filles, comme la plupart des garçons de leur âge. Il n'y a qu'une seule chose qui les sépare : Hadrien vit en 1914 et Adrien en 2014.
    Leurs destins vont mystérieusement se mêler, leur permettant d'échanger du courrier alors qu'ils croient chacun écrire à un cousin éloigné !
    Lorsqu'ils comprennent ce qu'il se passe, Adrien se rend alors compte qu'il doit prévenir Hadrien que la Grande Guerre est sur le point d'éclater et qu'il doit à tout prix se mettre à l'abri !

  • Mara Galanta est La Dame des murs, chanteuse d'opéra célèbre pour avoir chanté au pied du mur de Berlin en 1972. Depuis, des anonymes du monde entier lui écrivent pour lui parler de « leur mur ».

    Rebelle, riche et talentueuse, Mara est aussi une grand-mère peu attentionnée, irritable et solitaire.
    Emma est sa petite-fille. Impétueuse et ne manquant pas d'humour, elle aussi a la sensibilité artistique, elle ressemble plus à sa grand-mère qu'elle ne voudrait le reconnaître.
    À 14 ans, elle cherche encore à dessiner les contours de son identité, à se définir comme amie, comme jeune fille. Il lui manque un morceau du puzzle, un morceau tenu secret par Mara : à 18 ans, sa grand-mère s'est enfuie de Lettonie, un pays soumis à la dictature soviétique.
    Depuis, elle n'y est pas retournée, bien que le rideau de fer soit tombé. Et elle n'en parle jamais. Quand Emma demande à Mara de l'emmener en Lettonie pour découvrir ses secrets, elle s'est assuré que la vieille dame ne pourrait pas le lui refuser. Ce dont elle ne se doutait pas, par contre, c'est qu'une vieille dame mystérieuse et un souffle de magie allaient s'en mêler.

    C'est le début d'un voyage dans le temps qui va réveiller bien des souvenirs.


  • L'une vit le jour, l'autre vit la nuit...
    1846. Un soir d'automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux.

    Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l'appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu'on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. Lune se lance à la poursuite d'un loup noir, jusqu'à un coffre caché sous un rocher.
    À l'intérieur : des masques de loups, un poème oublié qui parle de vengeance... Un masque sur son visage, la jeune fille se sent soudain investie d'une force animale. Elle fait le serment de lutter contre les injustices qui frappent le village.
    Mais la malédiction des loups, surgie du passé, ne risque-t-elle pas de bouleverser Thiercelieux et de les dépasser toutes les deux ?
    Après plus de 17 ans d'existence et une success-story éclatante, l'univers du jeu des Loups-Garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly, se renouvelle dans un roman captivant ! Ce récit d'amitié et de mystère, brillamment écrit par Silène Edgar et Paul Beorn (prix des Incorruptibles 2015-2016, prix Gulli du roman 2015, prix Tatoulu 2016, etc.), rappelle l'atmosphère à la fois douillette et inquiétante des veillées au coin du feu...

    Un roman pour tous les lecteurs, de 10 à 99 ans !

  • Jeanne est hospitalisée pour une crise d'appendicite. Et voilà qu'un ogre débarque et lui vole son coeur ! Hors de question de mourir à cause de cet ogre !Un mousquetaire et son chat débarquent à leur tour et lui apprennent qu'elle n'a plus qu'une journée à vivre.Elle va devoir partir à la poursuite de l'ogre et le capturer pour tenter de récupérer son coeur, en compagnie du mousquetaire et du chat.Jeanne va découvrir que cet ogre n'a pas agi par hasard...

empty