• L'originalité de cet ouvrage est d'aborder le concept d'accompagnement au-delà des conditionnements des dispositifs, des publics, des secteurs professionnels ou des formes spécifiques de l'accompagnement. Le « matériel » proposé ici, méthodologique et théorique, détient son opérationnalité d'avoir été recueilli et travaillé auprès des professionnels de l'accompagnement. Il a été conçu pour eux, par eux et avec eux.
    L'ouvrage est structuré autour de l'identification des fondamentaux de toute pratique d'accompagnement.
    Rassemblés en repères, ils fournissent en quelque sorte une table d'orientation à partir de laquelle chaque lecteur, praticien ou chercheur, individuellement autant que collectivement, peut mener une réflexion sur ce qu'accompagner veut dire, pour lui, dans son contexte professionnel.
    Cette réflexion s'est donné pour fil conducteur l'exigence, pour tout accompagnement, de répondre à la triple identité d'un être humain : son identité singulière, celle que lui confère sa culture d'appartenance et celle qui lui revient dans l'ordre de l'humain.
    Comprendre le concept d'accompagnement n'est pas le définir, mais se doter de repères partagés pour une construction collective de ce qu'il engage et des enjeux sociopolitiques qu'il représente.

  • L'idée d'accompagnement a envahi depuis une quinzaine d'années tous les secteurs professionnels de la relation à autrui : thérapeutique, social, formatif ou management. Pour autant, désigne-t-elle un champ unifié de pratiques ? Finalement : qu'est-ce que l'accompagnement et qu'est-ce qu'accompagner veut dire ? Cette réflexion propose des repères pour déchiffrer l'acte d'accompagner et le situe par rapport à l'absence : une marque en creux de ce qui lui existait antérieurement.

  • Elle, c'est Isabelle. mais elle pourrait s'appeler Lydie, Brigitte, Aude ou Christine. Elle a la cinquantaine. Elle vient d'être quittée.
    Lui, c'est Bernard. Comme il pourrait être Michel, Didier, Yves ou Jean-Luc. La cinquantaine pareillement. Il a décidé un beau matin de "reprendre sa liberté" comme il dit. A l'occasion de la rupture, Isabelle tente, à travers l'écriture, de faire le point sur sa vie, sur ce qu'elle est, sur cet autre qui la fuit après un quart de siècle de vie commune et sur cet amour qui s'obstine malgré l'épreuve...

  • Six hommes : autant de parades amoureuses, de jeux d'évitement ou d'approches, autant de nuances dans les sentiments et dans les tonalités de désirs, de frôlements et de visages. Amours cachées ou affichées, fugaces ou engagées, passionnées ou désinvesties, chacune a laissé son empreinte dans le coeur d'Emma. Ces hommes de passage sont avant tout des passeurs, et chacun s'en trouve reconnu pour ce qu'il est : une source d'inspiration.

  • Qui ne pose son regard peut-il apercevoir ces heures où les vagues font des cercles ? Que signifie l'aube quand l'homme qu'on a aimé est parti ? Dans un mouvement d'enlisement ou d'éclatement qui la menace, la vie n'est-elle pas toujours ce qui ruisselle ? Comment relire un destin à la surface du sable quand il lie la vie à l'amour, et l'amour à la mort ? Auteur d'ouvrages sur la voix, le recommencement, l'auteur intervient auprès des professionnels de l'accompagnement.

  • Cet ouvrage porte sur les ruptures dans les vies professionnelles, principalement celles produites par la perte d'un travail, la mise au chômage, un licenciement. Où et comment l'adulte d'aujourd'hui trouve-t-il les sources et les ressources pour transformer cette rupture en événement formateur ? Peut-on identifier, dans ce qui constitue un entre-deux inconfortable, déstabilisant, voire éprouvant, les étapes de cette traversée ? Comment refait-on surface quand on est au creux de la vague ? Comment retrouve-t-on le courage de la reprise ?

empty