• "Communauté d'hommes et de femmes au travail", "Gisement d'emplois", "Cadre de vie", l'entreprise a suscité un grand nombre de recherches en psychologie économique dont Paul ALBOU présente ici les principaux acquis. Les conséquences des changements qui, depuis 1968 et plus encore ces dix dernières années, ont bouleversé le paysage social et radicalement modifié les conditions de la production, sont décrites et analysées : oles différents aspects de l'entreprise moderne, les attitudes à l'égard du travail, la relation "travail-travailleur", oles problèmes de groupe, l'entreprise comme système social, la société postindustrielle, oles communications dans l'entreprise, ole climat social et les critères "absentéisme" et "rotation", la productivité, ole commandement, la sélection, la formation, ont ainsi été profondément modifiés. Aux "Problèmes humains de l'entreprise", qu'on recensait il y a vingt ans, il convient d'apporter des éléments de solution qui tiennent compte de l'évolution économique et sociale et des progrès de la recherche. Le présent ouvrage qui relève de la Psychologie économique s'y efforce et entend contribuer, tant sur le plan universitaire que sur le plan professionnel, à la connaissance et à l'amélioration de la condition de L'Homme au travail.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Si la vie économique est la conséquence des actions que l'homme accomplit en vue de « produire socialement son existence » (Marx), il importe - pour la mieux comprendre et l'aménager plus rationnellement - d'étudier les « conduites » des différents agents économiques. La psychologie économique se donne pour mission de préciser les motivations de ces conduites et de cerner certains concepts fondamentaux qui reçoivent ici leur explication. Si en effet la conduite économique est saisie à travers le concept générique de « besoin », ce concept même de « besoin » reste ambigu. Aussi convient-il, dans l'analyse, de le remplacer par celui de « motivation » qui est examiné à la lumière des théories modernes (behaviorisme, théorie des instincts, psychanalyse, psychologie du champ...). Une conception élargie de la motivation peut alors être proposée, qui fournit l'instrument méthodologique d'une réflexion sur les pratiques économiques de la vie quotidienne.

empty