• Olivier Sacks décrit dans ce livre les affections les plus bizarres, celles qui atteignent un homme dans son corps, comme dans sa personnalité la plus intime et dans l'image qu'il a de lui-même. Il nous fait ainsi pénétrer dans un royaume peuplé de créatures étranges : un marin qui ayant perdu la notion du temps, vit prisonnier d'un instant perpétuel, un homme qui se croit un chien renifle l'odeur du monde, un musicien qui prend pour un chapeau la tête de sa femme, et bien d'autres encore.
    L'auteur pose aussi les jalons d'une médecine nouvelle, plus complète, traitant le corps mais ne refusant pas de guérir aussi l'esprit, et même l'âme.

    1 autre édition :

  • Le syndrome de Gilles de la Tourette est-il héréditaire ? Qu'est-ce que la clupéophilie ? Comment appréhender les expériences de mort imminente ? Autant de questions abordées par Oliver Sacks dans Chaque chose à sa place. Qu'il parle de natation, des musées londoniens, de ses dissections de seiches, qu'il décrive des cas neurologiques ou aborde des sujets aussi variés que la vie ex¬tra-terrestre, les fougères et autres plantes de Park Avenue, c'est toujours avec le même précieux mélange d'érudition, de sensibilité et d'humour qu'il dépeint, explique ou théorise. Le lecteur découvrira l'homme derrière l'écrivain neurologue, un formidable pédagogue capable de nous passionner en toute chose.

  • La musique peut nous émouvoir, nous inciter à danser, ou nous rendre tristes et nostalgiques. Quand on est un neurologue aussi compétent qu'Oliver Sacks, et surtout mélomane de longue date, comment peut-on comprendre et décrire ce pouvoir ?
    Plus d'aires cérébrales sont affectées au traitement de la musique qu'à celui du langage : l'homme est donc véritablement une espèce musicale. Et c'est en déployant une galerie de portraits - du chirurgien devenu pianiste après avoir été frappé par la foudre au frère manchot de Wittgenstein, en passant par les handicapés mentaux mélomanes - que l'auteur questionne les rapports du cerveau et de la musique.
    Notre dimension musicale est ici décrite dans son étendue et sa profondeur, d'un point de vue scientifique, philosophique, et spirituel.

    1 autre édition :

  • Vous est-il déjà arrivé de voir quelque chose qui n'était pas vraiment là ? De vous entendre appeler par votre nom dans une maison vide ? D'avoir l'impression que quelqu'un vous suivait puis de vous retourner sur une rue déserte ?

    Une simple fièvre ou la migraine peuvent faire percevoir des lumières colorées ou des visages effrayants. La malvoyance ou la cécité peuvent paradoxalement précipiter dans un monde visuel hallucinatoire. Les sujets endeuillés reçoivent parfois la « visite » réconfortante de l'être cher qui les a quittés.

    Les hallucinations reflètent-elles la structure de nos cerveaux ? En quoi ont-elles influé sur le folklore et l'art ? La capacité d'halluciner constitue-t-elle une facette essentielle de la condition humaine ?
    />

    1 autre édition :

  • « Sacks ira loin s'il cesse d'aller trop loin » : ces mots prophétiques prononcés par un professeur donnent le ton de cette autobiographie.

    Voici l'histoire d'un homme exceptionnel, qui a exploré de multiples domaines avec la même énergie. Au sortir d'une jeunesse obsédée par les motos et la vitesse, il découvre dans un hôpital new-yorkais des patients emprisonnés dans une profonde léthargie dont il va tenter de les faire sortir, expérience bouleversante qu'il racontera dans son livre L'Éveil. Sa voie est alors tracée : tout en explorant les troubles neurologiques les plus étranges et en les décrivant comme des mondes particuliers, il s'appliquera à montrer que chacune de ces manières « anormales » de se comporter, de parler ou de se situer dans l'espace et le temps est profondément humaine... trait qui éclaire notre propre « normalité » sous un jour inattendu.

    1 autre édition :

  • À travers une série de petites nouvelles neurologiques, Oliver Sacks explore le monde de la vision. On y découvre le récit de cas étonnants : la musicienne qui ne sait plus déchiffrer la musique (et bientôt ne reconnaît plus les objets) ; le romancier qui ne peut plus lire (mais étrangement arrive toujours à écrire) ; sa propre difficulté, à lui, Sacks, de reconnaître les visages après la perte de la vision de l'oeil droit suite à un cancer oculaire, etc.
    Cet ouvrage témoigne de la complexité de la vision et du cerveau tout autant que de la force de la capacité humaine d'adaptation. Il nous montre comment, à partir de la perception, le cerveau organise une vision cohérente et intelligible, comment cette construction peut être perturbée, et comment pourtant, même alors, on peut continuer à vivre, voire explorer des mondes nouveaux.

    1 autre édition :

  • Deux semaines avant de mourir, Oliver Sacks a décrit le contenu de l'ouvrage qu'il prévoyait de publier, Le Fleuve de la conscience. Ses indications ont été scrupuleusement suivies.

    Sacks montre dans ce livre qu'il n'est pas seulement un neurologue exceptionnel. Son interrogation s'étend ici à presque tous les domaines du vivant, qui le passionnent et l'intriguent. Mais, fidèle à sa manière personnelle, il les aborde par ce qu'ils ont de surprenant ou d'inattendu. Comment une plante « apprend »-elle ? Les souvenirs que nous tenons pour vrais le sont-ils forcément ? La conscience est-elle un flux continu ou une succession d'instantanés ? La science elle-même se montre sous un jour nouveau : Darwin s'avère être un botaniste original, Freud un neurologue novateur. Pourquoi tant de découvertes, que l'on qualifiera de prématurées, ont-elles été négligées ? Que se serait-il passé si on les avait acceptées en leur temps ? On s'aperçoit que le rôle du hasard est essentiel, et que la science, dans son développement, est contingente... comme la vie elle-même.

    Oliver Sacks a créé une nouvelle façon d'exposer et d'expliquer et d'interroger les découvertes scientifiques. On trouvera ici ce mixte de développement théoriques - toujours clairs -, de récits étonnants, et d'éléments biographiques qui fait le charme de son oeuvre, où s'allient avec éclat la rigueur, la curiosité d'esprit, et le goût de l'exploration.

  • Un peintre perd, à la suite d'un accident, la perception des couleurs ; un chirurgien, atteint du syndrome de la tourette, est en proie à des tics compulsifs, sauf quand il opère ; une autiste, pour qui le monde humain est incompréhensible, se spécialise dans l'étude des animaux.
    Les personnes atteintes de tels troubles neurologiques ressemblent à des voyageurs traversant d'inimaginables contrées.
    Sept de ces voyageurs sont présentés ici. pour les comprendre, l'auteur est allé à leur rencontre, et a partagé, pendant un moment, leur vie.
    Les sept histoires qu'il relate sont paradoxales, car elles montrent que les troubles neurologiques ne sont pas seulement des maladies - ils ouvrent des mondes nouveaux, certes étranges pour l'expérience commune, mais où se réalisent d'autres richesses, seulement potentielles chez l'homme normal.
    Le peintre qui a perdu la perception des couleurs va créer un monde artistique monochrome, à la beauté insolite et profonde ; et l'autiste continuera à se heurter aux arcanes de la socialité humaine - mais en s'y sentant, nous dit-elle, " comme un anthropologue sur mars ".

  • La difficulté pour les sourds d'entrer dans le langage les a longtemps fait considérer comme intellectuellement inférieurs, jusqu'au jour où l'abbé de l'Épée, au XVIIIe siècle, les écouta, c'est-à-dire observa la langue des signes qu'ils pratiquaient déjà entre eux, et, à partir d'elle, mit au point un système de communication gestuel.

    Mais ce livre est plus qu'une histoire. Il montre également ce que la surdité peut nous apprendre à tous, sur notre condition d'êtres parlants. Ce que les sourds donnent à voir, à qui les écoute, c'est bel et bien une autre façon, aussi riche que celle des entendants, de pratiquer le langage : une autre manière d'être humain.

    Oliver Sacks :
    Professeur de neurologie à la New York University School of Medicine, il pratique la médecine. Il est l'auteur de nombreux livres, notamment L'Odeur du si bémol (2014), L'oeil de l'esprit (2012), Musicophilia (2009), L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau (1988) et L'Éveil (1987), qui a fait l'objet d'une adaptation cinématographique nommée aux Oscars.

  • From the best-selling author of Gratitude and On the Move, a final volume of essays that showcase Sacks's broad range of interests-from his passion for ferns, swimming, and horsetails, to his final case histories exploring schizophrenia, dementia, and Alzheimer's.Oliver Sacks, scientist and storyteller, is beloved by readers for his neurological case histories and his fascination and familiarity with human behavior at its most unexpected and unfamiliar. Everything in Its Place is a celebration of Sacks's myriad interests, told with his characteristic compassion and erudition, and in his luminous prose.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • Anglais GRATITUDE

    Oliver Sacks

    Oliver Sacks died in August 2015 at his home in Greenwich Village, surrounded by his close friends and family. He was 82. He spent his final days doing what he loved: playing the piano, swimming, enjoying smoked salmon - and writing. As Dr Sacks looked back over his long, adventurous life his final thoughts were of gratitude. In a series of remarkable, beautifully written and uplifting meditations, in Gratitude Dr Sacks reflects on and gives thanks for a life well lived, and expresses his thoughts on growing old, facing terminal cancer and reaching the end. I cannot pretend I am without fear. But my predominant feeling is one of gratitude. I have loved and been loved; I have been given much and I have given something in return; I have read and travelled and thought and written. I have had an intercourse with the world, the special intercourse of writers and readers. Above all, I have been a sentient being, a thinking animal, on this beautiful planet, and that in itself has been an enormous privilege and adventure.

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    2 Autres éditions :

  • Anglais Musicophilia

    Oliver Sacks

    The bestselling author of Awakenings and The Man Who Mistook His Wife For A Hat

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • The bestselling author of Awakenings and Musicophilia

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • Two weeks before his death, Oliver Sacks outlined the contents of The River of Consciousness, the last book he would oversee. The best-selling author of On the Move, Musicophilia, and The Man Who Mistook His Wife for a Hat, Sacks is known for his illuminating case histories about people living with neurological conditions at the far borderlands of human experience. But his grasp of science was not restricted to neuroscience or medicine; he was fascinated by the issues, ideas, and questions of all the sciences. That wide-ranging expertise and passion informs the perspective of this book, in which he interrogates the nature not only of human experience but of all life.In The River of Consciousness, Dr. Sacks takes on evolution, botany, chemistry, medicine, neuroscience, and the arts, and calls upon his great scientific and creative heroes--above all, Darwin, Freud, and William James. For Sacks, these thinkers were constant companions from an early age; the questions they explored--the meaning of evolution, the roots of creativity, and the nature of consciousness--lie at the heart of science and of this book. The River of Consciousness demonstrates Sacks's unparalleled ability to make unexpected connections, his sheer joy in knowledge, and his unceasing, timeless endeavor to understand what makes us human.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • From the best-selling author of Gratitude and On the Move, a final volume of essays that showcase Sacks's broad range of interests-from his passion for ferns, swimming, and horsetails, to his final case histories exploring schizophrenia, dementia, and Alzheimer's.Oliver Sacks, scientist and storyteller, is beloved by readers for his neurological case histories and his fascination and familiarity with human behavior at its most unexpected and unfamiliar. Everything in Its Place is a celebration of Sacks's myriad interests, told with his characteristic compassion and erudition, and in his luminous prose.

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • Anglais ON THE MOVE - A LIFE

    Oliver Sacks

    When Oliver Sacks was twelve years old, a perceptive schoolmaster wrote in his report: 'Sacks will go far, if he does not go too far'. It is now abundantly clear that Sacks has never stopped going. From its opening pages on his youthful obsession with motorcycles and speed, On the Move is infused with his restless energy. As he recounts his experiences as a young neurologist in the early 1960s, first in California and then in New York, where he discovered a long-forgotten illness in the back wards of a chronic hospital, as well as with a group of patients who would define his life, it becomes clear that Sacks's earnest desire for engagement has occasioned unexpected encounters and travels - sending him through bars and alleys, over oceans, and across continents.With unbridled honesty and humour, Sacks shows us that the same energy that drives his physical passions - bodybuilding, weightlifting, and swimming - also drives his cerebral passions. He writes about his love affairs, both romantic and intellectual, his guilt over leaving his family to come to America, his bond with his schizophrenic brother, and the writers and scientists - Thom Gunn, A. R. Luria, W. H. Auden, Gerald M. Edelman, Francis Crick - who influenced him.On the Move is the story of a brilliantly unconventional physician and writer - and of the man who has illuminated the many ways that the brain makes us human.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • Sur commande
  • Oliver sacks décrit dans ce livre les affections les plus bizarres, celles qui atteignent un homme non seulement dans son corps, mais dans sa personnalité la plus intime et dans l'image qu'il a de lui-même.
    Il nous fait pénétrer dans un royaume fantastique, peuplé de créatures étranges : un marin qui, ayant perdu le sens de la continuité du temps, vit prisonnier d'un instant perpétuel ; une vieille dame qui caricature dans la rue les expressions des passants, jusqu'à les rendre grotesques et terribles ; un homme qui se prend pour un chien et renifle l'odeur du monde ; deux jumeaux arriérés mentaux, capables de calculs numériques prodigieux, qui vivent dans des paysages de chiffres ; ce musicien qui, ayant perdu la capacité de reconnaître les objets, prend pur un chapeau la tête de sa femme, et bien d'autres...
    Tentatives aussi pour poser les jalons d'une médecine nouvelle, plus complète, qui, traitant le corps, ne refuserait pas de s'occuper de l'esprit, et même de l'âme...

  • Premier regard

    Oliver Sacks

    • Points
    • 28 May 1999

    Après une opération, Virgil qui se croyait définitivement aveugle depuis sa prime enfance, recouvre soudain la vue.
    Pour la première fois depuis quarante ans, il voit ! Pourtant, malgré ce véritable miracle, les choses ne sont pas aussi simples qu'on aurait pu le croire. Difficile, en effet, de se fier à sa vue quand on n'a jamais utilisé ce sens. Virgil est, en quelque sorte, un adulte qui découvre le monde avec les yeux d'un nouveau-né. Et cette expérience, aussi excitante soit-elle, draine avec elle son lot d'angoisses...
    La fiancée de Virgil, Amy, va alors devenir son initiatrice dans cette redécouverte du monde. Oliver Sacks a bâti cette " histoire paradoxale " à partir d'une étude clinique et a partagé, pendant quelques mois, la vie de Virgil et d'Amy.

  • Oncle Tungstène

    Oliver Sacks

    • Seuil
    • 5 February 2003

    Oliver Sacks a toujours exploré la richesse inédite de l'expérience humaine à travers des récits de cas.
    C'est avec la même curiosité et le même désir de comprendre qu'il se penche dans ce livre sur l'enfant qu'il a été, et la passion qu'il a éprouvée pour la chimie. Il évoque son enfance dans l'Angleterre de la guerre, au sein d'une famille de scientifiques, et sa fascination précoce pour les métaux. Puis ce sont les années de pensionnat, sans bonheur, mais où se développe le goût de l'exploration intellectuelle qui devait marquer sa vie entière.
    Enfin le retour à Londres, où l'enfant, privé d'affection, trouvera un réconfort dans le jardin secret de la chimie, qui lui parle des métaux, des gaz, des éléments, de la matière et de l'ordre caché des choses. Oncle Tungstène raconte l'histoire d'un enchantement et la façon dont il a façonné une vie : la science est unie à l'enfance par un lieu essentiel - elle en tire sa profondeur humaine et sa poésie.

    Sur commande
  • Anglais THE MIND''S EYE

    Oliver Sacks

    The bestselling author of The Man Who Mistook His Wife for a Hat describes how we experience the visual world.

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • Anglais Hallucinations

    Oliver Sacks

    'The keystone of the amazing edifice that is this remarkable thinker's oeuvre.' Will Self, Guardian

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Indisponible
empty