• Jihad academy

    Nicolas Hénin

    À force de répéter que le pire est toujours certain, il finit par se réaliser. La menace terroriste nous a rattrapés. Que ce soit par l'invasion de l'Irak en 2003 ou la non-intervention en Syrie depuis 2011, nous avons alimenté la radicalisation. Et nous continuons de la nourrir, par nos compromissions diplomatiques avec des dictateurs, par notre refus d'entendre la souffrance des peuples, par notre incapacité à produire un contre-discours. Quelle est la responsabilité de nos sociétés dans la fabrique de ces nouveaux djihadistes ? Comment se forment-ils ? Comment avons-nous fait le jeu de l'État islamique et relayé sa propagande pour lui permettre de recruter au sein de nos quartiers toujours plus de candidats prêts à se battre au nom d'un islam fantasmé ?  Nicolas Hénin livre ici un plaidoyer à charge contre l'Occident qui a, par ses erreurs ou son inaction, contribué au fiasco. Avec des pistes, aussi, pour tenter de réparer ce qui est encore possible.Reporter indépendant (Le Point, Arte...), Nicolas Hénin a passé la plus grande partie de sa carrière entre l'Irak et la Syrie. De la chute de Bagdad à la prise de Raqqa, il a été témoin des événements qui ont conduit à l'émergence de l'État islamique et a fréquenté au plus près les djihadistes 

  • Pourquoi un parlementaire français piétine-t-il la politique de son pays, rencontre un dictateur, reconnaît un référendum illégal et tient un discours façonné à Moscou ? Comment se fait-il que vos réseaux sociaux soient envahis d'articles partagés par vos amis mais financés par le Kremlin ? Saviez-vous que les services de renseignement russes consacrent à la France autant de moyens que lors de la Guerre froide ? Comme du temps du Komintern, où l'Union soviétique finançait des « partis frères », Moscou achète aujourd'hui ses soutiens.
    Cette enquête décrypte ce qu'est le poutinisme considéré par certains comme un modèle de civilisation, révèle les revirements spectaculaires d'hommes politiques de premier plan, les opérations d'espionnage  du Kremlin et sa guerre de propagande.
    L'objectif de Poutine : fragiliser l'opinion publique française, briser la solidarité au sein de l'Europe et faciliter l'accession au pouvoir d'un parti populiste.
    Quitte à faire plonger le monde dans une nouvelle guerre froide.
     
    Grand reporter et journaliste d'investigation, Nicolas Hénin a connu un grand succès avec Jihad Academy (Fayard, 2015), traduit en cinq langues et distingué parmi les livres de l'année par Newsweek et The Guardian.

  • Malgré une abondante littérature et une vaste couverture médiatique, le phénomène terroriste demeure en réalité mal connu. Qu'est-ce que le terrorisme  ? Comment définir la radicalisation  ? D'où viennent les djihadistes  ? Les terroristes sont-ils des fous ou des bandits comme les autres ? Quel but poursuivent-ils et comment pouvons-nous les empêcher de l'atteindre  ?
    Ce livre répond, de façon didactique mais en se fondant sur les travaux de recherche les plus pointus et les plus récents, à toutes ces questions. Parce que la réponse au terrorisme n'est pas que l'affaire d'acteurs publics. Les sociétés ont aussi leur rôle à jouer, en contribuant à la prévention et en développant leur résilience.
    Battre le terrorisme, c'est vaincre la terreur qu'il nous inspire. 

  • Haytham al-Aswad is a young boy like any other, growing up in the Syrian town of Deera: he plays soccer, hangs out with his friends, and is studying for an upcoming test. But when the revolution breaks out and people take to the streets to protest the brutal regime of Bashar al-Assad, Haytham suddenly goes from kicking the ball to dodging bullets. His activist father is forced into exile, and the rest of the family eventually join him in France, where Haytham's new life as a refugee brings its own set of challenges. An engrossing, first-hand account of one of the most devastating political and humanitarian crises in recent history.

  • À Deraa, en Syrie, Haytham est le fils d'un des leaders de la jeune révolution. À 14 ans, il est sur les premières barricades, mais bientôt il doit fuir. Il arrive en France, un pays dont il ne parle pas la langue. Quatre ans plus tard, après une mention bien au bac, le jeune réfugié est devenu un élève brillant de maths sup. Cette histoire vraie, à la fois tragique et porteuse d'espoir, est racontée par Nicolas Hénin, grand reporter et spécialiste de la Syrie qui fut pendant près d'un an otage de Daesh, et mise en images par le dessinateur de Yallah Bye. Haytham a activement participé à l'écriture du scénario, donnant à ce récit passionnant toute sa vérité.

empty