• Alias Janna est le récit d'une découverte effrayante que fait l'auteure en 2014 dans les archives de la police secrète bulgare alors qu'elle accompagne sa fille qui réalise un documentaire sur ses origines. Cette révélation oppose la mère et la fille dans un conflit de générations à la recherche de la vérité et du passé. Coincée entre la fiction politique et la fable cinématographique qui la met au pied du mur, Milena Makarius remonte le fil de son histoire qui est à la fois la sienne et celle de son double au nom de code Janna. Elle donne voix aux fantômes du passé qui la conduisent à mesurer la loi du mensonge et du silence imposée par le régime totalitaire. Récit implacable où le réel sert la fiction - et la fiction, le réel.

  • Lorsqu'un roman d'initiation chevaleresque écrit au XIIIe siècle devient le coffret d'une anthologie d'auteur, véritable école de morale et de courtoisie pour le novice et le lecteur, le résultat est un inextricable labyrinthe de textes. Tel est ce roman école qui enseigne les codes chevaleresques et où les règles de l'amour courtois renvoient, à l'instar d'autres oeuvres, au modèle d'un dispositif optique, réactivation du miroir de Narcisse. Le présent ouvrage tire l'un après l'autre, à la manière d'une enquête policière, tous les fils d'Ariane - construction de sens, mise en page, lettrines - qui conduisent aux principes d'organisation mûrement réfléchis du recueil manuscrit BnF fr. 24301. Cet écrin entremêle fiction et didactique : le personnage romanesque d'une mère pédagogue qui instruit son fils chevalier pose le paradigme de toutes les figures éducatives du XIIIe siècle. Paradigme de première importance car s'y dissimule le compilateur dans la posture de l'orateur retrouvant les principes rhétoriques prônés par Aristote et Quintilien. De prime abord hétéroclite, le recueil trouvera son dernier mot grâce à la connaissance, par le public, des traditions littéraires que notre ouvrage convoque et étudie. Pas à pas, on assiste à l'élaboration d'une leçon destinée à l'éducation du souverain, construction d'un vaste miroir des princes que le codex entier reprend à son compte. Ainsi, le recueil manuscrit BnF fr. 24301 contient les oeuvres didactiques et fictionnelles de Robert de Blois, mais au-delà de cet auteur particulier, il se fait bibliothèque et miroir de la production littéraire de son temps.


    Milena Mikhaïlova-Makarius est maître de conférences HDR à l'Université de Limoges. Auteur du Présent de Marie (Paris, Diderot, 1996), elle a publié l'ouvrage collectif Mouvances et jointures. Du manuscrit au texte médiéval (Orléans, Paradigme, 2005).

    Sur commande
empty