J'ai Lu

  • TV lobotomie

    Michel Desmurget

    Sophie, 2 ans, regarde la tête 1 heure par jour : cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels.
    Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents : cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement à l'école primaire.
    Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives : cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.
    Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la tête 1 heure par jour : cela augmente d'un tiers ses chances de développer la maladie d'Alzheimer.
    Henri, 60 ans, regarde la tête 4 heures par jour. René, son jumeau, moitié moins. Henri a deux fois plus de chances de mourir d'un infarctus que René.
    Pour les spécialistes, il n'y a plus de doute, la télévision est un fléau. Son influence négative nous coûte en moyenne trois ans de vie.

empty