• Alterations

    Michel Rozemberg

    • Lokomodo
    • 24 September 2013

    Un homme sauve une jolie jeune fille de la noyade et s'étonne de la voir reprendre ses esprits comme si rien ne s'était passé. Un employé, chargé de ranger des paquets au contenu mystérieux dans un immense entrepôt sans fenêtre, voit ses collègues disparaître un à un. Un psychiatre s'affole en entendant le récit insensé d'un homme au visage singulier. Un voyageur s'apprête à passer la nuit dans l'unique chambre d'un hôtel dont les murs se déplacent... Chacune de ces dix nouvelles offre la mise en scène déroutante d'un personnage pris au piège, seul et perplexe face à l'événement qu'il subit. Confronté à la dégradation de sa perception de l'espace, du temps et de son :rapport au Monde, il plonge dans un univers corrompu, perd la maîtrise de sa destinée et s'égare dans des cauchemars parallèles où la raison n'a plus de prise.
    Dix nouvelles, dix histoires dans lesquelles un innocent est pris au piège, en proie à une folie grandissante.

    1 autre édition :

  • Le temps qui passe, le temps qui fuit, le temps qui assassine...
    Un étrange antiquaire possédant un livre interdit aux profanes, une histoire de fantômes et d'amour, un meurtrier qui s'ignore encore, un homme assassiné mais par qui sinon par luimême, un écrivain dont les textes ou les rêves s'entrecroisent avec la réalité...
    Point n'est besoin de monstres ou de sang pour faire peur. Un léger décalage avec la réalité banale et rassurante, une seconde plus tôt ou plus tard, et l'effet papillon est enclenché.
    Imaginez...

  • Pensez-vous vraiment savoir negocier ? - communication, psychologie et neurosciences pour faire face Nouv.

  • Imaginez que vos fantasmes les plus secrets soient percés à jour ; que les fondations de votre vie se désagrègent ; que votre espace se réduise et vous piège ; que des objets apparaissent et s'évanouissent autour de vous ; que vous arriviez trop tard à chaque événement de votre vie. Que feriez-vous pour empêcher l'inéluctable ? Lorsque le rêve et la réalité se confondent, lorsque des brèches zèbrent le mur de la cohérence, lorsque le banal dérape pas à pas, lorsque les repères et les références s'effilochent, il ne reste plus qu'un ultime garde-fou pour nous protéger de la chute finale : notre conscience.

  • Le Fonds Hélène & Édouard Leclerc est heureux de présenter la première rétrospective internationale consacrée en France à l'oeuvre de Lorenzo Mattotti, du 6 décembre 2015 au 6 mars 2016.
    Tout à la fois peintre, illustrateur, auteur et voyageur, Mattotti développe depuis les années 1970 une oeuvre protéiforme alternant albums de bande dessinée traduits dans le monde entier, illustrations de textes classiques (Pinocchio de Collodi ou Le Pavillon dans les dunes de Stevenson.), affiches et illustrations pour des journaux et des revues internationales (Le Monde, Vanity Fair, The NewYorker.), collaboration avec des artistes (Lou Reed, Wong Kar-Wai, Soderbergh et Antonioni.).
    Carnets, dessins, tableaux, projets d'affiche ou d'illustration, planches originales : rassemblant près de trois cents oeuvres célèbres ou inédites, cette exposition permet de parcourir les différents chapitres d'un grand voyage introspectif placé sous le signe de l'imaginaire, de l'art de la composition et du pouvoir expressif de la couleur.
    Né en 1954 en Italie, Lorenzo Mattotti vit et travaille à Paris.
    Le livre : contenus et intérêts - Un entretien de Michel-Édouard Leclerc avec Lorenzo Mattotti, et David Rosenberg, commissaire de l'exposition - Un texte de David Rosenberg sur les inspirations de Mattotti - Le parcours de l'exposition organisée en 18 sections thématiques (Là-bas / Caboto, Métamorphoses, Michaux : Au Pays de la Magie, Mood, Psyché, The Raven, Anges, Ravages, Violence / Stridence, Déréliction, Obscure Clarté, Ondoyant, Envol, Commedia, Attirance, Amour, Incandescent, Oltremai), chaque section s'ouvrant par un texte de David Rosenberg et comprenant de nombreuses reproductions des oeuvres exposées - Des repères biographiques et bibliographiques

empty