• Ce livre est une sonnette d'alarme et un acte citoyen. Il explique pourquoi l'Europe va dans le mur, mais il refuse le fatalisme des replis nationaux. Il défend l'idée qu'une zone euro repensée et solidaire a la capacité de répondre aux enjeux mondiaux et d'édifier un espace économique, politique et social apaisé.
    Mais cela suppose une refondation en profondeur. L'Europe souffre d'un manque d'identité et de démocratie ; elle est devenue le fer de lance d'un libéralisme qui impose des cures d'austérité destructrices ; elle n'offre plus de projet mobilisateur. Il faut la changer vraiment et ce livre avance des propositions.
    Sans mobilisation des citoyens, la refondation nécessaire risque d'être perpétuellement reportée par les gouvernements. Ce livre espère donc redonner le goût et le sens du débat européen en proposant des instruments pour comprendre et agir.

  • L'économie n'est pas neutre. Ce livre soutient qu'une théorie est toujours le produit d'une vision particulière du monde ; le sérieux des chercheurs n'y change rien. L'auteur développe ses arguments en mobilisant l'histoire des doctrines économiques, les théories actuellement à l'oeuvre et les pratiques contemporaines de l'économie de marché. En revendiquant sa neutralité, la science économique dominante en est arrivée à légitimer les outrances d'un néolibéralisme fauteur de violences sur les individus, l'équilibre social, l'environnement et la démocratie. Mais ce livre ne se contente pas de déconstruire. Il propose des pistes pour libérer l'économie de son attraction quasi exclusive pour les sciences dures et expérimentales. L'objectif, nous dit l'auteur, est d'arriver à ce que l'économie se nourrisse également de sa proximité féconde avec la philosophie morale et politique. Face aux immenses choix qui se dressent devant nous, la société et les citoyens ont besoin d'être éclairés par les analyses et les théories d'économistes qui assument pleinement leurs visions du monde. Michel Dévoluy est professeur honoraire d'université. Titulaire d'une chaire Jean Monnet d'économie européenne, il est l'auteur de plusieurs ouvrages. Il fut à Strasbourg pendant 20 ans responsable éditorial du Bulletin de l'Observatoire des politiques économiques en Europe.

  • Inachevée et privée de souveraineté politique, l'Union européenne est dans l'incapacité de déployer ses forces au bénéfice de ses citoyens et de ses États membres. Or l'Union possède la bonne dimension pour se défendre contre la mondialisation débridée et répondre aux grands défis contemporains. L'urgence appelle les États-Unis d'Europe.
    Cet essai prend acte des apports de l'Union. Il critique son architecture institutionnelle et sa doctrine économique trop libérale. Il combat les dangereuses chimères des replis nationaux et démontre le besoin d'une Europe résolument fédérale pour la zone euro. L'auteur nous invite à regarder l'avenir en face, en pensant aux générations futures. Seuls les États-Unis d'Europe offriront aux Européens du XXIe siècle un espace politique autonome, puissant, respecté et protecteur. L'identité européenne viendra alors s'ajouter aux identités nationales.
    Mais les changements ne viendront pas d'en haut. Le livre insiste sur le besoin d'une participation active des Européens à un processus constitutionnel. L'objectif est de vaincre les indifférences et les craintes et, surtout, de s'affranchir des égoïsmes nationaux. Les États-Unis d'Europe sont l'affaire de tous.

  • Indéniable réussite sur le plan technique, l'euro s'est imposé comme une monnaie internationale de référence. Toutefois, depuis sa création, il ne cesse d'essuyer des critiques et souffre d'une défiance récurrente de la part des citoyens européens. La récente crise économique et financière n'a fait qu'exacerber ces tensions depuis longtemps perceptibles. Sous une pression d'ampleur inédite, l'Union économique et monétaire peut-elle se solder par un échec ?
    Pour répondre à cette question délicate, l'auteur de cet ouvrage revient aux origines de l'euro et s'interroge : quels étaient les gains attendus d'une monnaie unique ? L'Union en a-t-elle réellement bénéficié ? Quelles conditions devaient être remplies pour que cette entreprise exigeante soit couronnée de succès ? Sont-elles aujourd'hui réunies ? Quels choix concrets, de nature politique, théorique et technique l'Union a-t-elle effectués en la matière ? Sont-ils pertinents ? Les décisions prises dans l'urgence par les Conseils européens de juillet, octobre et décembre 2011 pour stabiliser la zone euro sont-elles suffisantes ou bien faut-il envisager des perspectives plus audacieuses ?

  • Ce manuel propose une initiation globale aux problmes montaires europens. Il rappelle les lments thoriques fournis par l'analyse conomique pour valuer les enjeux et les difficults de l'intgration montaire, et tudie les tapes passes, prsentes et futures de la construction montaire europenne jusqu' l'avnement de l'euro.

  • La banque centrale européenne existe alors même que l'union européenne est encore éloignée d'une intégration politique.
    Cette situation résulte de la mise en place d'une bce indépendante des pouvoirs politiques nationaux et communautaires. en tant que banque centrale, la bce gère le système monétaire en euros, depuis le 1er janvier 1999 ; en tant qu'institution supranationale, elle s'installe au coeur du processus de formation de l'identité européenne. son objectif est le maintien de la stabilité des prix dans la zone euro.
    L'ouvrage présente les structures, les stratégies et les moyens mis en oeuvre pour remplir cette mission.

  • Cet ouvrage présente et analyse les politiques économiques européennes dans une démarche accessible à un public large.

    Il couvre l'ensemble des politiques conjoncturelles et structurelles : monétaire, budgétaire, régionale, agricole, de l'emploi, de l'élargissement, etc. pour chaque politique on étudie ses fondements, ses résultats, ses problèmes et ses perspectives de développement. les questions liées à l'euro ou à la coordination des politiques économiques nationales traversent naturellement l'ensemble. l'approche souligne la double originalité des politiques économiques européennes : elles s'inscrivent dans un processus d'intégration inachevé ; elles révèlent la tension entre l'attraction pour l'orthodoxie économique et l'ambition de construire un modèle en résonance avec la tradition humaniste du continent européen.
    Ce livre entend répondre aux attentes de tous ceux qui souhaitent comprendre la place croissante de l'union économique et monétaire dans la vie économique, sociale et politique des européens.

  • Le livre couvre l'ensemble des politiques économiques européennes analysées dans trois parties qui traitent respectivement les politiques conjoncturelles (budget, dette, monnaie, crédit.), les politiques structurelles (agriculture, industrie, emploi, recherche) et les politiques des territoires et de développement (politique régionale, élargissements de l'UE, relations avec pays en développement.). Pour chaque politique, on étudie ses fondements, ses résultats, ses problèmes et ses perspectives de développement.
    Ouvrage de référence complet, dans une forme accessible à un large public, il concerne aussi bien les étudiants que les citoyens soucieux de comprendre vraiment des politiques qui, plus que jamais, se trouvent au coeur des plus vifs débats politiques. Cette nouvelle édition est très largement refondue pour tenir compte des bouleversements institutionnels et politiques survenus depuis l'échec du projet de Constitution (2005) européenne et depuis la crise financière de 2008.

empty