• Au Qatar, l'importation de capacités éducatives est vue comme l'opportunité de passer rapidement à une économie post-hydrocarbure. Dans la compétition mondiale, former ou attirer les futures élites est un avantage décisif. Il existe une globalisation croissante de l'enseignement supérieur, qui se caractérise par des flux originaux. Ces caractéristiques font du Qatar une Education city que l'auteur se propose d'explorer ici.

  • Le Qatar aujourd'hui

    Mehdi Lazar

    Incontournable Qatar. Agaçant, visible, ambitieux : les adjectifs ne manquent pas pour qualifier un émirat qui ne laisse pas indifférent. De la chaîne de télévision Al-Jazeera à ses investissements massifs dans le sport, l'industrie et la finance en passant par son activité diplomatique, l'émirat qatari est omniprésent dans les médias. Que cherche donc le Qatar ? Comment et pourquoi un pays géographiquement et démographiquement aussi faible est-il devenu aussi visible ? La réponse est à la fois dans la géographie du Qatar et dans l'histoire du Moyen-Orient.

    L'émirat a considérablement changé au cours de ces cinquante dernières années. À quoi ressemble-t-il aujourd'hui ? Immensément riche de son gaz, certes, l'émirat est avant tout composé à 85% d'immigrés. Un État très visible sur la scène internationale malgré son faible poids géographique et démographique. Un pays où l'avènement de la société de consommation ne s'est pas traduit par un changement des structures sociales. Un pays où le poids des fragilités géographiques et géopolitiques pèse sur les choix diplomatiques et économiques. Un pays, enfin, qui s'interroge sur le rythme à donner aux réformes politiques.

    Dans cette étude complète et détaillée, Mehdi Lazar propose de retracer la montée en puissance de l'émirat à travers ses lignes de force et de faiblesse et tente ainsi de comprendre les raisons de sa surexposition.

    Sur commande
  • L'Etat du Massachusetts représente un concentré de l'enseignement supérieur américain - L'Université de Harvard illustre bien toute la dynamique universitaire américaine. L'établissement privé le plus ancien, le plus performant et le plus riche du pays est l'institution qui fait historiquement le lien entre l'Europe et les autres établissements américains. Cet établissement rayonne dans le monde, non en s'exportant, mais en attirant les meilleurs étudiants sur son campus et en maîtrisant sa géographie immédiate.

    Sur commande
  • Aux portes de l'Europe se déploie un monde arabe et musulman en pleine mutation depuis 2011, l'année des « printemps arabes ». Cet ouvrage invite à une (re)découverte de la Libye à travers son histoire, sa société, sa politique, son économie, sa culture.

  • L'Algérie d'aujourd'hui est peu comprise. Elle semble pourtant si proche au public français qui la connait par son immigration, par sa culture et son folklore. Par ses événements aussi, souvent tragiques. Et les longues relations entre Paris et Alger font que ce pays ne laisse pas indifférent sur la rive Nord de la Méditerranée.
    Les images d'Epinal ont vieilli cependant et depuis la tragique décennie de plomb des années 90 l'Algérie a énormément changé. La génération de la révolution algérienne a vieilli et une jeunesse en quête de liberté et de progrès la remplace progressivement sans toutefois parvenir à prendre les rênes du pays, dirigé encore par un régime politico-militaire qui donne des signes d'essoufflement. Cela a façonné une nouvelle Algérie, moins préoccupée par son passé que par son avenir. Cette Algérie nouvelle, plus prospère, reste néanmoins tourmentée et clivée.
    Cet ouvrage se propose donc de replacer le plus grand pays d'Afrique dans sa complexité à un moment où Alger revient sur le devant de la scène. Les printemps arabes et la montée des conflictualités au Sahel en font un Etat central dans le contexte régional particulier qui est le sien. Le calme relatif en Algérie depuis le début des printemps arabes ne s'explique pas par le contentement de la population algérienne. L'« île » se retrouve en effet traversée de nombreuses fragilités - question régionale et linguistique, problématique de la jeunesse, difficultés à diversifier l'économie, etc. - que la situation politique sensible ne permet pas de faire évoluer.

  • Bien que son nom ait été largement entendu dans la presse internationale depuis 2011, ce poids lourd du continent africain reste pourtant mal connu. Acteur majeur de l'Afrique du Nord de par sa position géographique et ses richesses naturelles, la Libye a connu une histoire particulièrement riche. Le soulèvement populaire initié à Benghazi en 2011, dans lignée des « printemps arabes », est à cet égard le fruit d'une trajectoire particulière celle-là même que Mehdi Lazar et Salim Nehad retracent ici, en l'analysant dans sa perspective historique, géographique et sociale. Si les auteurs dressent ainsi un panorama détaillé de son histoire, de la Préhistoire jusqu'à la chute du régime Kadhafi, c'est donc pour nous aider à comprendre, aussi, les particularités de sa géographie et son influence sur la société, l'économie et la culture libyennes, toujours marquées par un système tribal dont le rôle sociopolitique est examiné de près. Un ouvrage essentiel qui met au jour la singularité d'un pays dont la position géographique, l'histoire et la culture sont déterminants pour mieux comprendre ce qui se joue actuellement dans le monde arabe, en Afrique et dans le monde méditerranéen.

    Sur commande
empty