• Épuisé depuis plusieurs années, ce succès critique et de librairie est réédité dans une version actualisée. à l'ère du numérique.
    Les façons d'ennuyer ses amis en racontant ses voyages ont en effet beaucoup progressé grâce à Instagram, Facebook et Twitter !

  • Cette petite encyclopédie des mauvaises manières rassemble les deux livres cultes de Matthias Debureaux : De l'art d'ennuyer en racontant ses voyages et Le noble art de la brouille.

    De l'art d'ennuyer en racontant ses voyages : Chaque année, un milliard de touristes parcourent le monde. En 2020, ils seront un milliard et demi à vous assommer avec leur récit de voyage.
    "C'est à mourir de rire. Je l'ai lu d'une traite en Belgique où je donnais une tournée de quatre-vingts conférences sur mes voyages." Sylvain Tesson.
    Le noble art de la brouille : La brouille est un art ancien dont l'époque, avec ses amitiés nouées et dénouées en un clic, a tendance à nous faire oublier la noblesse. En mettant en scène de manière allègre et érudite des amitiés célèbres devenues des rancoeurs tenaces, ce guide élève la brouille au rang des beaux-arts.
    "Un livre piquant et rafraîchissant comme un verre de brouillerie." Le Canard enchaîné.

  • A priori, tout les sépare. Et pourtant ils se sont connus le temps d'un repas fin, d'une soirée arrosée ou d'un trajet aérien. Des tête-à-tête improbables ou l'on découvre - comme si nous y étions - que les exploits de Poulidor mettaient Dalí en transe ; que Mussolini et Disney s'inspiraient mutuellement ; ou que Fidel Castro était, pour Ava Gardner, un dictateur... virtuose en amour. Quatorze rencontres extraordinaires ou quand l'insolite rencontre l'Histoire.

  • Fidel Castro et Ava Gardner : peu de temps après son accession au pouvoir le Líder Máximo reçoit Ava Gardner dans sa suite du Hilton de la Havane, son QG provisoire. La star hollywoodienne y passera la nuit...
    Johnny Hallyday et Francis Bacon : après un concert à Londres, le rocker français, tout juste âgé de 22 ans, se fait accoster dans un restaurant par un alcoolique qui se dit peintre et l'invite à visiter son atelier. Cette nuit-là, Francis Bacon offre à Johnny Hallyday une toile... que Johnny bazardera quelques années plus tard lors d'un déménagement.
    Benito Mussolini et Walt Disney : dans sa magnifique villa Torlonia, le dictateur italien reçoit à déjeuner le nouveau prince d'Hollywood. Entre un fan de Mickey et son créateur, le courant ne pouvait que passer...
    Mais aussi Björn Borg et Nicolas Ceaucescu, Vince Taylor et George Pompidou, Sigmund Freud et le pétomane Joseph Pujol, Serge Gainsbourg et Cassius Clay, Raymond Poulidor et Salvador Dalí, Marilyn Monroe et Nikita Khrouchtchev, Winston Churchill et Brigitte Bardot, Michael Jackson et le créateur du personnage de livre pour enfants Martine, Andy Warhol et Jean-Paul II, Sacha Guitry et le tsar Nicolas II, Fernandel et Goebbels.
    Toutes ces rencontres sont réelles. On en trouve trace dans des notes de bas de page de livres d'histoire ou de biographies, dans des brèves de vieux magazines. Et l'auteur a recueilli certains témoignages exclusifs. Comme l'attestent les annexes, ce livre repose sur un important travail d'enquête et de documentation. Chaque rencontre est restituée avec la plus grande exactitude historique possible, mais de façon très vivante grâce au talent de conteur de Matthias Debureaux. Quatorze saynètes incroyables mais vraies.

empty