Romance

  • La lady au parapluie noir Nouv.

    De passage dans une auberge malfamée, le vicomte Kincade est attaqué par des malandrins. Mais le drame vire au burlesque quand une espèce de furie en chemise de nuit met les voleurs en déroute à grands coups de parapluie. Le vicomte est mortifié. Quoi de plus humiliant pour un gentleman que d'être défendu par une faible femme ? Il va être la risée du Tout-Londres quand l'histoire se saura ! Et le pire reste à venir, car en guise de remerciement la pétulante Daisy lui demande de lui ouvrir les portes de la bonne société. Impossible de refuser sans passer pour un goujat. Voilà donc notre vicomte coincé avec cette femme exaspérante... horripilante... et adorable.

  • Célibataire endurci et fieffé libertin, le marquis de Kenwood enchaîne les conquêtes dans la plus grande insouciance. Lors d'une soirée un peu trop arrosée au White's, ses amis parient cinq cents guinées qu'il ne pourra pas séduire Diana Ingram, jeune veuve ravissante mais aussi froide qu'un glaçon.
    Jack relève le défi avec l'arrogance qui le caractérise. Nulle femme ne saurait lui résister. Et si la belle est prude, la victoire n'en sera que plus délectable. Pourtant, dans l'ombre, quelqu'un s'amuse à tirer les ficelles, et le don Juan pourrait bien être pris à son propre piège...

  • Recherche gouvernante, discrète, bonne éducation.
    Le Tout-Londres est en émoi. Pourquoi Anthony, marquis de Staunton, a-t-il publié cette étrange petite annonce ? En réalité, le jeune homme cherche une épouse. Pour faire enrager son père qu'il déteste, il a décidé de convoler avec la femme la plus ordinaire qu'il pourra dénicher. Mlle Charity Duncan, qui se présente, fera parfaitement l'affaire. Terne, effacée... une vraie petite souris ! En échange d'une rente à vie, elle accepte de se marier et d'être présentée à la famille d'Anthony, lequel compte ensuite l'expédier à la campagne pour ne plus jamais la revoir. Du moins le croit-il...

  • Harcelée par son tuteur, Fleur Bradshaw a préféré plonger dans les bas-fonds de Londres pour lui échapper. Et c'est là qu'affamée, seule et perdue, en échange d'un repas et de quelques pièces, elle s'offre un soir à un inconnu défiguré par une horrible cicatrice. Mais la chance lui sourit enfin quand elle est engagée comme gouvernante pour s'occuper de la fille du duc de Ridgeway. Quelle n'est pas sa stupeur de reconnaître sous les traits de son employeur le sinistre balafré qui a pris sa virginité ! Un homme décidément énigmatique, torturé, qui l'effraie autant qu'il la fascine...

  • Endetté, le comte de Falloden est contraint d'épouser la fille de son créancier, un vulgaire charbonnier. À peine marié à Ellie, il s'empresse de la cacher dans sa résidence à la campagne où la nouvelle comtesse le défie en invitant ses amis du bas peuple. Humilié, Randolph s'apprête à passer le pire Noël de sa vie au côté de cette roturière qui ose le traiter avec arrogance. Un véritable iceberg ! Mais ne dit-on pas que le feu couve sous la glace et que la magie de Noël fait fondre les coeurs les plus endurcis?

  • C'est un coup de tonnerre qui vient d'ébranler la famille Westcott : feu le comte était bigame, ce qui annule son mariage officiel. Et Anna, sa fille aînée qui végétait dans un orphelinat et que tout le monde prenait pour une obscure bâtarde, devient lady Anastasia Westcott, l'unique héritière d'une fortune colossale !
    Évidemment, elle n'est pas taillée pour le rôle. Il faut l'aider, décide Avery, duc de Netherby, dont la légendaire froideur va très vite fondre lorsqu'il entreprend de transformer Anna...

  • À la mort de son époux, Viola Westcott apprend avec stupéfaction que leur mariage n'avait aucune valeur juridique et qu'elle n'a jamais été comtesse. Après ce choc, elle tente tant bien que mal de se reconstruire, alors que ses repères ont volé en éclats. Sa rencontre avec le marquis de Dorchester est un nouveau bouleversement. Viola découvre le plaisir dans les bras de cet homme cynique à la réputation de bourreau des coeurs. Et, au mépris des convenances, elle décide de s'offrir une parenthèse de volupté dans un cottage du Devonshire...

  • Mlle Wren Heyden est très riche, mais vit en recluse. À presque trente ans, elle a perdu tout espoir de trouver l'amour. Alors pourquoi ne pas s'offrir un époux ? Justement, son nouveau voisin, Alexander Westcott, comte de Riverdale, a besoin d'argent. Sans détour, Wren lui met le marché en main : s'il l'épouse, il pourra user de sa fortune pour rénover son domaine et, en échange, il lui fera des enfants.
    À sa grande surprise, Alexander exige de lui faire la cour publiquement avant de la conduire à l'autel. Une épreuve terrible que Wren se décide à affronter, mais une passion inattendue va bousculer les termes de leur accord...

  • Max, marquis de Denbigh et célibataire très convoité, a reçu un coup de massue quand sa douce
    fiancée s'est sauvée sans un mot d'explication pour épouser un homme ordinaire. Aujourd'hui veuve et mère de deux enfants, Judith revient à Londres, plus belle que jamais. Max y voit l'occasion d'assouvir une vengeance nourrie par un chagrin qui s'est mué en haine. Lors des festivités de fin d'année, il entreprend de courtiser la jeune femme. Son but : l'humilier et la faire souffrir autant qu'il a souffert. Mais la féerie de Noël s'accorde mal à de si noirs desseins.

  • La vie de lady Camille Westcott a basculé le jour où elle a appris la bigamie de son père. Du jour au lendemain, elle est une bâtarde. Réfugiée à Bath chez sa grand-mère, perdue dans un monde devenu hostile, Camille devient sur un coup de tête institutrice dans l'orphelinat où travaillait sa demi-soeur Anna, qu'elle tient pour responsable de son malheur. C'est là qu'elle rencontre Joël Cunningham, jeune peintre ami d'Anna et qui signifie d'emblée à Camille qu'il la trouve antipathique. Cet homme, aux manières peu raffinées, affiche cependant une virilité troublante qui va faire fondre son coeur de glace...

  • Neville Wyatt s'apprête à épouser sa cousine Lauren quand il se croit victime d'une hallucination : sur le parvis de l'église vient d'apparaître la silhouette fragile d'une femme en guenilles. Lily. Qu'il a épousée au Portugal dix-huit mois plus tôt, juste avant qu'elle soit tuée sous ses yeux. Aujourd'hui il la retrouve bien vivante ; la même et pourtant une autre, meurtrie par la violence des hommes et la déchéance. Ici, à Londres, le gouffre qui les sépare n'a jamais été plus grand. Lily est roturière, illettrée. Tandis que lui est devenu le nouveau comte de Kilbourne. Et pourtant, il l'aime toujours...

  • Dans la diligence qui l'emmène chez sa tante, la sage Judith échappe à son avenir tout tracé de parente pauvre en rêvant qu'elle est enlevée par un bandit de grand chemin. Or, la voiture verse dans le fossé et Judith est sauvée par un beau cavalier qui dit s'appeler Ralf. Grisée par l'aventure, elle se prétend actrice et, lors d'une nuit d'ivresse, s'abandonne dans ses bras. Puis la réalité reprend son cours. Parvenue chez sa tante, Judith fait la connaissance du fiancé de sa cousine. Un certain lord Rannulf Bedwyn. Qu'elle reconnaît au premier regard...

  • Bien qu'il ait tout pour être heureux, Percival, comte de Hardford, s'ennuie. Sur un coup de tête, il quitte Londres pour son domaine de Cornouailles, qu'il pense trouver en piteux état puisqu'il n'y a jamais mis les pieds. À sa grande surprise, il découvre une maison parfaitement entretenue, quoique envahie par une véritable ménagerie... Sans compter sa tante, une vague cousine, et une certaine lady Barclay. Au premier regard, Percy juge cette jeune veuve froide comme le marbre. Mais lorsqu'il apprend les épreuves qu'elle a traversées, il se surprend à tout tenter dans l'espoir de conquérir son coeur meurtri.

  • À l'aube de la quarantaine, Dora Debbins mène une vie tranquille à Inglebrook où elle enseigne la musique. Un beau matin, le duc de Stanbrook frappe à sa porte. Ce veuf un brin intimidant, qui a fondé le Club des Survivants, s'ennuie maintenant que ses protégés ont quitté Penderris Hall. Aussi lui propose-t-il d'unir leurs deux solitudes en l'épousant. Dora tombe des nues... et accepte sa proposition. Auprès de cet homme mûr qui lui offre son amitié, elle trouvera un bonheur simple et la stabilité. Elle ne sait pas encore que les secrets du passé ne s'enterrent pas si aisément et refont surface quand on s'y attend le moins.

  • En une nuit, la vie de Giles Fairhaven, le vicomte Kincade, a basculé ! Depuis le vol de sa bourse dans une auberge, son agression par trois vauriens et sa rencontre avec un petit bout de femme en chemise de nuit, tout va de travers. Comment imaginer que cette Daisy Morrison parviendrait à mettre en déroute ses assaillants avec son seul parapluie ? Lorsque, furieux, il croise à Londres la jolie effrontée, elle lui demande le plus naturellement du monde, pour service rendu, de trouver au plus vite un riche époux pour sa jeune soeur, Rose. Inexplicablement, Giles accepte, sans savoir qu'il vient de mettre le doigt dans un irrésistible engrenage.

  • Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la soeur d'un soldat mourant envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que Mlle Eve Morris vit entourée d'orphelins et de pauvres gens que son bon coeur lui a dicté de recueillir, et surtout elle est sur le point d'être chassée de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les mettra à l'abri du besoin, elle et son insolite smala. Terrible mésalliance pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette petite campagnarde à sa très snob famille...

  • Alors qu'elle se rend à Londres pour ses débuts dans le monde, lady Angeline Dudley est accostée par un rustre, dans la salle commune d'une auberge. Heureusement, un gentleman vole à sa rescousse. Il s'agit du comte de Heyward. Beau, viril, galant, il incarne l'homme parfait, et il n'en faut pas plus pour que la délicieuse Angeline voie en lui son futur époux. Un baiser au clair de lune enflamme ses espoirs... Pourtant, quand le comte demande sa main, Angeline se rend compte qu'il agit uniquement par devoir, parce qu'il estime l'avoir compromise. D'amour, il n'est pas question. Désespérée, elle décide de le séduire comme le ferait une maîtresse...

  • Orgueilleuse et forte tête, lady Freyja Bedwyn n'hésite pas lorsqu'un inconnu s'introduit dans sa chambre en pleine nuit : elle lui flanque un coup de poing sur le nez. Quelques jours plus tard, à Bath, elle le reconnaît. Il s'agit en fait du marquis de Hallmere. Et ce jeune homme malicieux, aussi peu conventionnel qu'elle, finit par gagner sa sympathie. Aussi accepte-t-elle de fausses fiançailles pour l'aider à échapper à un mariage indésirable. Ce sera amusant, et ainsi elle clouera le bec à ceux qui la traitent déjà de vieille fille. Sans se douter que cette petite comédie va les entraîner bien plus loin que prévu...

  • Abandonnée au pied de l'autel un an plus tôt, la sage Lauren Edgeworth s'est juré de rester célibataire à tout jamais. Encore faut-il éviter tout mariage. Comment ? En s'acoquinant par exemple avec le plus perfide débauché pour ternir sa réputation... Justement, le scandaleux vicomte Ravensberg semble être l'homme idéal. Lui, cherche désespérément à échapper à la fiancée que lui impose son père. Elle, à fuir les prétendants à sa main. Lauren propose donc un marché à Ravensberg : aux yeux de tous, elle sera sa fiancée le temps d'un été. Un été d'aventures et de mille et une promesses... 

  • Après s'être dévouée corps et âme à son époux, Samantha McKay espère profiter un peu de la vie. C'est compter sans sa belle-famille qui veut lui faire porter le deuil et la cloîtrer. Ces gens sectaires sont persuadés que le sang bohémien qui coule dans ses veines la poussera à déshonorer leur nom. Effectivement, la jeune veuve a bien l'intention de se rebeller et de faire une proposition scandaleuse à son nouveau voisin, sir Benedict. Infirme, lui qui se rêvait général ne se sent plus à sa place nulle part. Pourquoi n'aiderait-il pas Samantha à fuir au pays de Galles où elle possède une chaumière ? Ainsi commence l'échappée belle de ces deux êtres à qui la guerre a tout pris mais qui, dans le secret de leur coeur, gardent l'espoir de reconquérir leur liberté...

  • Réduite à la misère depuis qu'elle est veuve, Cassandra Belmont décide de devenir demi-mondaine. Reste à trouver celui qui l'entretiendra en échange de ses faveurs. Présentée au comte de Merton lors d'une soirée, elle lui propose sans détours de devenir sa maîtresse, et celui-ci, séduit par son audace, tombe sous son charme. Toutefois leur relation va prendre un tour imprévu quand il exige plus qu'une simple liaison. Or, même si Cassandra n'est pas aussi cynique qu'elle le prétend, elle s'est juré de ne jamais retomber sous la coupe d'un homme...

  • Maintenant qu'elle est veuve et au sommet de sa beauté, la jeune duchesse de Dunbarton décide de faire ce que tout le monde attend d'elle : prendre un amant qui devra être viril, expérimenté et, surtout, allergique à toute idylle durable. Selon ses critères, son choix s'est déjà porté sur Constantin Huxtable. Fils illégitime d'un comte, scandaleusement beau et énigmatique, il lui apparaît comme une vraie forteresse. Exactement ce qu'il lui faut pour mettre du piment dans sa vie !

  • Quelle est la meilleure façon de fêter son vingt-cinquième anniversaire ? Une monumentale beuverie entre amis, bien sûr ! Jasper Finley, baron de Montford, a donc passé une soirée mémorable qui s'est soldée par un défi stupide : il devra séduire une jeune fille vertueuse. Attention, pas de tricherie : une relation intime est exigée. Qui sera la victime ? La plus puritaine de toutes, cette Katherine Huxtable qui arrive tout droit de sa campagne. Une vraie forteresse. Jasper a quinze jours pour gagner son pari...

  • Sir Gerald Stapleton fréquente la respectable maison de Mlle Blythe où des demoiselles raffinées distraient une clientèle triée sur le volet. Pour lui qui refuse tout attachement, c'est la meilleure solution, car une maîtresse attitrée serait beaucoup trop envahissante. Les femmes sont si exigeantes et manipulatrices !
    Toutefois il va faire une exception pour la douce Priscilla, qu'il finit par installer chez lui. Bien sûr, il n'est pas question de sentiments entre eux, même si leurs étreintes sont de plus en plus passionnées. Et, le jour où elle s'en va, Gerald réalise qu'elle a laissé un vide immense dans sa vie...

empty