• « Au-delà des querelles d'experts entre intentionnalistes et fonctionnalistes sur le pourquoi de la Shoah, cet atlas permet de comprendre le comment du processus d'extermination scientifique des Juifs dans ses différentes phases, au jour le jour, avec précision. » Joël Kotek C'est effectivement en toute objectivité que cet ouvrage élabore au fil de ses 316 cartes une véritable géographie de l'horreur, et retrace chacune des étapes de la guerre que Hitler mena aux Juifs européens, en localisant lieux d'expulsion, de ghettos, de rafles, de regroupement, de déportations, d'extermination, mais aussi de révolte et de résistance. L'atlas ne s'en tient pas seulement aux juifs, mais évoque tous les massacres perpétrés par les nazis.
    Un outil pédagogique de premier ordre pour l'apprentissage de l'Holocauste, et un document indispensable pour le devoir de mémoire.

  • How does he assess the information that is brought to him? How does his personal or political philosophy, or a moral sense, sustain him? How does he draw inspiration from those around him? How does he deal with setbacks and disasters? In this brilliant close-up look at Winston Churchill's leadership during the Second World War, Gilbert gets to the heart of the trials and struggles that have confronted the world's most powerful leaders, even up to current politicians such as George Bush and Tony Blair.
    Basing the book on his intimate knowledge of Churchill's private and official papers, Sir Martin Gilbert, Churchill';s official biographer, looks at the public figure and wartime propaganda, to reveal a very human, sensitive, and often tormented man, who nevertheless found the strength to lead his nation forward from the darkest and most dangerous of times.
    From the Trade Paperback edition.

  • The Will of the People is an incisive, in-depth look at Winston Churchill's lifelong commitment to parliamentary democracy. First elected at twenty-five, Churchill was still in the House of Commons sixty-four years later. By far the largest part of his life - of his working days and nights - was spent in the cut and thrust of debate in the service of the people, whose instrument he believed Parliament to be. "I am a child of the House of Commons," he told a joint session of the US Congress in December 1941. "I was brought up in my father's house to believe in democracy. Trust the people - that was his message...." Throughout his career, Churchill did his utmost to ensure that Parliament was effective and that it was not undermined by either adversarial party politics or by elected members who sought to manipulate it. Even the defeat of the Conservative Party in the General Election of 1945, which ended his wartime premiership, in no way altered his faith in parliamentary democracy. "It is the will of the people," he told a small gathering of friends and family the day after the results were announced. And he meant it. Reflecting on the importance of the Second World War as a means of restoring democracy, Churchill told the House of Commons: "At the bottom of all the tributes paid to democracy is the little man, walking into the little booth, with a little pencil, making a little cross on a little bit of paper - no amount of rhetoric or voluminous discussion ca possibly diminish the overwhelming importance of that point." Today's readers will readily compare Churchill's regard for democracy and the importance of that "little man" with the attitudes of contemporary leaders, and of those who seek leadership.
    From the Trade Paperback edition.

  • Anglais The Righteous

    Martin Gilbert

    'He who saves one life, it is as if he saved an entire world'The Holocaust will be forever numbered amongst the darkest of days in human civilisation. Yet even in that darkness, there were sparks of light. Many will recognise the names of Oskar Schindler, Raoul Wallenberg and Miep Gies. But there were thousands of others throughout Europe who risked their own lives to save Jews from the Nazis and their horrific campaign of obliteration that was the Holocaust. By the beginning of 2002, more than 19,000 non-Jews had been recognized as Righteous (Among the Nations) by Yad Vashem, the Holocaust museum in Jerusalem. Some were officials, some were clergy; others were citizens of countries who united in their efforts to protect Jews. Many were merely individuals who had the courage to stand up against a growing tide of collaboration and simply say: 'We did what we had to do'.Martin Gilbert, the foremost British historian of the Holocaust, here presents the evidence collected over many years. Cumulatively, these accounts, from every occupied country in Europe, from the Baltic to the Mediterranean, from the Atlantic to the Black Sea, and from inside the Third Reich itself, form an inspiring tribute to those heroic individuals who, without thought to the risk to their own lives, dared to challenge barbarism, and hold out the hand of rescue to the Jews of Europe.

  • Muriel Gilbert propose ici de relayer le travail de Paul Ricoeur dans le champ de la psychologie clinique et de la psychanalyse.
    Dans deux de ses ouvrages majeurs - Temps et récit et Soi-même comme un autre - le philosophe contemporain défend en effet progressivement la thèse d'une constitution narrative de l'identité personnelle. Dans cette perspective, les récits que les patients livrent parfois aux professionnels qu'ils consultent peuvent être compris comme autant de tentatives et d'efforts pour s'inscrire dans le temps. Or, abordée sous l'angle de la psychanalyse, la conception narrative de l'identité personnelle fait problème puisque c'est précisément à une identité tissée dans la trame de la perte et du manque que l'expérience de la cure nous confronte.
    Freud et ses successeurs ne nous ont-ils pas précisément appris à envisager la mémoire autobiographique à partir de son caractère par définition lacunaire ?
    Tout en cherchant à créer des liens entre la philosophie de Ricoeur et la pratique, cet ouvrage propose une lecture critique de l'approche narrative de l'identité personnelle, critique menée à partir de l'hypothèse de l'inconscient ; il vaut également comme introduction générale à la pensée récente du grand philosophe.

  • Un ouvrage de référence sur la communauté juive au vingtième siècle le siècle des juifs retrace la fascinante histoire du peuple juif tout au long du siècle écoulé. s'appuyant sur une iconographie extrêment riche et souvent inédite, martin gilbert décrit les individus, les courants historiques et les grands événements, positifs ou tragiques, qui ont profondément ébranlé le monde et le judaïsme.

    L'auteur relate l'histoire de cette communauté dispersée depuis le début du siècle, implantée en europe, au moyen-orient et en asie, puis les combats des sionistes pour l'installation d'un foyer national en palestine, et ceux des immigrants qui ont fui l'europe avec l'espoir d'une vie meilleure. il dresse également un portrait des écrivains, des compositeurs et des comédiens juifs de renommée internationale, ainsi que des chercheurs, juges, législateurs, entrepreneurs et intellectuels dont les initiatives et les idées ont modelé la société contemporaine.


    Cette chronique compte son lot de tragédies : tout au long du vingtième siècle, le peuple juif a été victime de pogroms, de persécutions, d'exécutions de masse ... mais cela ne doit pas nous faire oublier la renaissance et le développement des communautés juives en israël, en amérique du nord et dans le monde entier. orthodoxes, juifs sécularisés, communautés issues de toutes les régions de la planète... tous ont une place dans cette passionnante évocation du judaïsme à l'aube du vingt et unième siècle.

    Martin gilbert raconte cette histoire aussi émouvante qu'extraodinaire, sans perdre de vue les informations centrales, en y ajoutant des anecdotes pleines de sens et des petits détails authentiques qui donnent à la chronique de l'historien le souffle de la vie.

  • Churchill

    Martin Gilbert

    Les Britanniques tiennent sir Winston Churchill pour " la plus grande personnalité britannique qui ait jamais vécu ".
    Quarante ans après sa mort, l'homme au cigare et au tempérament impétueux reste celui qui, par une ténacité exceptionnelle, sauva la Grande-Bretagne de l'invasion durant la Deuxième Guerre mondiale. À en croire ses bulletins de notes, ses professeurs n'auraient pourtant pas misé un penny sur la carrière du petit Winston. Médiocre dans la plupart des matières, y compris en anglais, il est aussi dissipé et - déjà ! - insolent.
    Ce qui lui vaut, à l'âge de neuf ans, d'être fouetté devant ses camarades. Ayant intégré l'armée, Winston Churchill s'affirme en Inde et au Soudan par un courage physique dont il ne se départira jamais. Il le prouve dès son retour à la vie civile. Envoyé comme correspondant de guerre en Afrique du Sud, il est fait prisonnier par les Boers (1899) et s'évade dans des conditions qui font de lui, à 25 ans, un héros national, digne de son ancêtre, le duc de Marlborough, le " Malbrough s'en va t'en guerre " de notre chanson populaire, qui vainquit en 1704 l'armée de Louis XIV.
    C'est bien sûr comme homme d'État que Winston Churchill a marqué l'histoire : en imposant l'emploi du tank, ce " navire terrestre ", dans l'armée britannique en 1917 ; en renforçant la Royal Navy afin de perpétuer la supériorité maritime de son pays ; et, avant tout, en tenant tête à Hitler durant la bataille d'Angleterre (1940). Churchill avait promis à son peuple " du sang, de la sueur et des larmes " ; il lui apporta, aussi, la victoire sur le nazisme.
    Ce qui lui valut d'éprouver, dès 1945, l'ingratitude des peuples, en étant chassé du pouvoir par les urnes. Avec la France, ce fut " je t'aime moi non plus ". En 1940, c'est lui qui ordonne de couler la flotte française à Mers el-Kébir, provoquant la mort de 1 300 de nos matelots. Et quand de Gaulle se réfugie à Londres, il le tolère mais ne le supporte pas : " De toutes les croix que j'ai eu à porter, dira Churchill, la plus lourde est la croix de Lorraine.
    " Ne dormant que très peu, Churchill a aussi trouvé le temps de se consacrer à ses passions : la peinture et l'écriture. Ses toiles sont devenues très cotées. Et son oeuvre de mémorialiste lui a tout simplement valu de recevoir, en 1953, le prix Nobel de littérature !
    Chaque épisode de cette biographie est clairement identifié par un lieu et une date, dans un ordre strictement chronologique. De plus, un index très détaillé permet de retrouver immédiatement le renseignement qu'on recherche.
    C'est donc un livre que l'on peut dévorer d'une seule traite, mais que l'on peut aussi consulter à tout moment. Un livre de référence.

  • Anglais Somme

    Martin Gilbert

    The definitive story of the First World War's bloodiest conflict

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Tracing Churchill's relationship with America from birth to death, and assessing its legacy with his successors in Downing Street, this book presents an account of what the country meant to him, what he learned from it, and what he taught its leaders and people.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Anglais Israel a History

    Martin Gilbert

    Israel is a small and relatively young country, but its turbulent history has placed it squarely at the centre of the world stage for most of this century. The author traces the events and personalities that would lead to the sudden, dramatic declaration of Statehood in May 1948.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Indisponible
  • L'année 2018 marque les 70 ans de la déclaration d'indépendance de l'État hébreu.
    Ce livre retrace l'histoire d'Israël, depuis le rêve de Theodor Herzl il y a 120 ans jusqu'à la feuille de route pour la paix.
    Un ouvrage pour aider un public non-aguerri à comprendre toute la complexité de ce pays, avec un angle historique neutre.

  • Un riche parcours en images dans la ville de Vienne à l'époque antique, alors capitale du peuple gaulois des Allobroges. Vienne est aujourd'hui, avec Lyon, la cité qui concentre le plus important patrimoine gallo-romain, dont de nombreux vestiges architecturaux en bon état de conservation. Précis et vivant, le travail de Gilbert Bouchard reconstitue tous les détails de la vie quotidienne à Vienne du temps d'Alix.

  • Parallèlement aux nombreuses aventures du héros de Jacques Martin dans le monde antique, les Voyages d'Alix proposent aux passionnés de ce personnage et de son époque d'approfondir leur connaissance de l'Antiquité, en cheminant à ses côtés. Chacun des albums de la série propose une découverte documentaire très complète, par l'image et les mots, d'un peuple, d'un lieu ou d'une contrée, comme c'est le cas ici avec Lugdunum, la grande cité qui bien plus tard deviendra la ville de Lyon.
    La fondation de Lugdunum suit de peu l'assassinat de Jules César. Afin d'occuper Plancus et Lépide, les généraux en chef de son armée en Gaule, tentés par une rébellion contre le Sénat romain, on leur confie l'établissement d'une colonie sur les hauteurs dominant la confluence du Rhône et de la Saône. La communauté naissante est destinée à l'accueil des citoyens romains (commerçants, soldats, bateliers organisés en corporations...) chassés de Vienna (Vienne) par les Allobroges, mais a également une fonction militaire et stratégique : sa garnison permanente peut ainsi garder un oeil vigilant sur ce qui se passe dans cette partie de la Gaule.
    L'appellation Lugdunum (d'après « lukos », corbeau, et « dunum », colline, soit « la colline du corbeau ») ferait également référence au dieu celtique Lug.

  • Lightroom est le logiciel incontournable de post-traitement des images numériques pour nombre de photographes amateurs expérimentés et de professionnels. Mis à jour et augmenté à l'occasion de la sortie de cette version 4, ce nouvel ouvrage de Martin Evening est le manuel de référence de ce logiciel. À travers des études de situations concrètes issues de l'expérience professionnelle de l'auteur, il guidera les photographes dans l'apprentissage d'un flux de travail efficace, depuis l'importation, la gestion et le développement des fichiers RAW, jusqu'à la retouche des photos et leur impression - ou leur publication sur le Web.

    Pour cette quatrième mouture, tout en mettant toujours l'accent sur la qualité des images converties, et notamment sur la netteté, la réduction du bruit et la correction des défauts optiques, Adobe propose de nouveaux outils de corrections dans le panneau Réglages de base. Ils sont bien sûr abordés en détail dans cet ouvrage. Par ailleurs, aux services de publication et à la création de galeries web s'ajoute maintenant, via un tout nouveau module Livres, la création de livres photo. Une partie de ce manuel y est consacrée.

  • Lugdunum, aujourd'hui la ville de Lyon, est fondée en 43 av JC. Après l'assassinat de César, les généraux de son armée entrent en rébellion contre le Sénat. Ce dernier, pour occuper les généraux Plancus et Lépide qui commandent en Gaule, leur demande de fonder une colonie sur la colline dominant le confluent du Rhône et de la Saône, il s'agit aussi d'abriter les citoyens romains chassés de Vienne par les Allobroges et de mettre une garnison de légionnaires pour surveiller les Gaules. Les habitants des colonies romaines sont des citoyens romains : commerçants, soldats, bateliers organisés en corporations...

    L'appellation de «Lugdunum» dérive des mots «lukos» (corbeau) et «dunum» (colline). Ainsi on voit sur des monnaies de Lugdunum, l'image du Génie municipal debout et nu près d'un monticule portant un corbeau. Mais le corbeau est aussi l'animal associé au dieu. La «colline du corbeau» est donc en réalité celle du soleil levant personnalisé par le dieu celtique Lug.

  • Sur commande
  • Sous une forme romanesque ce livre est le regard et les interrogations d'un homme mûr sur son existence. Dans un style remarquable qui donne vie aux personnages, aux lieux et à l'Histoire, nous suivons le héros, Pierre : le traumatisme qu'est pour lui la guerre d'Algérie, ses recherches d'absolu et de l'idéal féminin. Cet idéal, Pierre le rencontre, c'est Anita, avec laquelle il partage son amour pour Paris.
    Un drame brise son rêve, l'idéal est inaccessible. Pierre se tourne vers la fidèle Colette et fonde une famille. La mort de Colette rouvre les blessures, les interrogations sur l'au-delà et fait ressurgir l'idéal féminin. Un espoir... Gilbert Martin signe ici son nouveau livre.

  • Winston Churchill understood and wielded the power of words throughout his six decades in the public eye. His wartime writings and speeches revealed both his vision for the future and his own personal feelings, fascinating generation after generation with their powerful style and thoughtful reflection. In this book Churchill's official biographer, Martin Gilbert, has skilfully selected 200 extracts from his entire oeuvre of books, articles and speeches that reflect his life story, career and philosophy. From intimate memories of his childhood to his contributions to half a century of debates on war and social policy, we see how Churchill used words for different purposes: to argue for moral causes; to advocate action in the national and international spheres, and to tell of his own struggles, setbacks and achievements. Martin Gilbert's informed choice of extracts and his illuminating explanations linking them together create a compelling biography of Churchill as recounted in the great man's own inimitable words.

empty