• Cette histoire globale de l'Allemagne s'articule autour des grandes césures politiques de son histoire. Elle commence en 1871, avec la création du Kaisereich qui réalise son unité politique : l'Allemagne devient un empire, forgé entre 1850 et 1870, en un enchaînement funeste grâce aux guerres d'unification voulues par Bismarck en 1864, 1866 et 1870. Suit l'affermissement de sa puissance économique par ses révolutions industrielles. Viendront ensuite, la Première Guerre mondiale et le diktat du traité de Versailles, la République de Weimar, l'arrivée d'Hitler et son accession au pouvoir avec le NSDAP, le glissement et l'infiltration de l'idéologie nazie au coeur de la nation, la Seconde Guerre mondiale, les camps d'extermination, la défaite, le partage du pays entre RDA et RFA mais aussi ce formidable moment d'histoire, qui dépasse le cadre de la seule Allemagne,qu'est la réunification en octobre 1990.

    Tenant compte des dernières recherches historiographiques, Marie-Bénédicte Vincent relève le défi de faire comprendre cette histoire à la fois riche et douloureuse au moyen d'une grande synthèse. Retraçant de manière concise l'évolution de l'Allemagne depuis le XIXe, elle insiste notamment sur les échanges, les circulations qui traversent les frontières politiques tout en analysant les courants idéologiques, politiques et culturels. Un futur classique.

  • Cette trilogie offre, pour la première fois en langue française, une histoire de la société allemande au XXe siècle. Pari ambitieux : en un siècle, la société allemande fut successivement impériale, républicaine, nazie, occupée, puis divisée en deux, occidentale et orientale, socialiste et capitaliste. En creux, c'est la question des relations entre évolutions sociales et politiques qui est posée dans chacun des tomes qui traitent respectivement de la période 1900-1949, de la RFA puis de la RDA. Les développements les plus récents de l'historiographie outre-Rhin, en plein renouvellement depuis une dizaine d'années, sont synthétisés pour le grand public, dans trois ouvrages précis, accessibles et particulièrement stimulants.

  • Un panorama du régime nazi à travers une analyse de ses adeptes (des personnages « célèbres » aux Allemands « ordinaires »), de l'idéologie qui le structure (son application à la lettre dans l'administration, sa culture visuelle au service de la propagande, son imprégnation jusqu'aux jeux des enfants) et enfin de la mémoire des crimes commis en son nom et la poursuite des criminels depuis la fin de la guerre.
    Autant de sujets traités avec attention et précision par les meilleurs historiens actuels.

  • La société allemande du premier xxe siècle, sans rompre totalement avec des archaïsmes, a connu une modernisation importante, qui traverse trois régimes : Empire, République de Weimar, Troisième Reich. L'ouvrage interroge l'éventuelle spécificité de cette évolution dans l'Europe occidentale, et aide à comprendre les grands enjeux que sont la capacité de produire une cohésion sociale, l'adaptation à la démocratie politique, l'acceptation des modernités culturelles avec en ligne de mire la mise en place du nazisme et la mobilisation de toute la société dans la guerre totale.

    Indisponible
empty