• Cris dans un jardin

    Marie Murski

    Marie MURSKI est tombée entre les mains puissantes d'un prédateur pervers narcissique. Amoureuse, elle n'a pas vu le piège, ni le chasseur, ni l'affût. Elle décrit le processus irréversible de la violence, de la terreur, du décervelage, année après année, durant quatorze ans. Mise en esclavage, enfermée dans un jardin qui est son oeuvre et dont elle finit par comprendre qu'il sera son cimetière, elle est pourtant incapable de le quitter, de s'enfuir en le laissant voué à la destruction. Elle témoigne ici pour toutes ses soeurs d'infortune.

    Marie sillonne la France pour expliquer comment aider les femmes sous emprise et leur donner espoir. Elle a participé à plusieurs émissions télévisées comme Apostrophes, Le Monde en Face ou Toute une histoire. Son témoignage « Cris dans un jardin » a été adapté au théâtre par la Compagnie www.theatredes3gros.fr et tourne actuellement en France.

  • Le chat silence

    Marie Murski

    • Idc
    • 8 July 2013

    Il y a quelque chose de moi qui lutte, pas le ventre, c'est au fond, vers le dos. Le ventre ne fait que glisser sur cette chose qui repousse, qui n'est pas lui pourtant. Lui ne bouge pas. Serait-il mort enfin ? - Il ne bouge plus ? demanda Fiona en posant son verre. Elle s'inquiétait soudain de cet être auquel elle n'avait jamais tout à fait cru, qui faisait pourtant grossir le ventre, cela était certain. Elle imaginait - c'était l'épicière qui avait parlé de cela un jour - la tête d'un monstre affleurant l'eau d'un lac, l'étrange lenteur du remous et, sans qu'on ait pu rien voir, le calme de l'eau revenant pendant des jours, l'attente, les heures. L'épicière changea de hanche, de coude, elle dit : - Il ne bouge plus mais il tressaille. » Fiona se lance alors dans une quête de vérité et de reconnaissance. Elle aborde, avec son chat silence, sur les rives des secrets enfouis dans sa propre vie et dans celle de l'épicière, sa voisine.

  • Ces sept nouvelles ont pour thème l'étrange partage des bêtes qui peuplent notre imaginaire et prennent vie, parfois, au travers de nos actes.
    Avec le sang pour fil conducteur, les héroïnes, filles, femmes ou encore enfant, cherchent leur identité, se débattent et luttent pour leur survie, tour à tour assistées, secourues ou traquées par des bêtes : un cochon saigné rituellement, une renarde aux mamelles pleines, un chien jaune calamiteux, des grands et des petits oiseaux de malheur.
    Certaines jeunes héroïnes n'auront d'autre issue que de se laisser dévorer dans des pays d'épouvante ; tandis que d'autres, en aparté fabuleux avec la bête de leur histoire, y trouveront leur survivance.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Mila de nulle part Nouv.

    awaiting publication
empty