Langue française

  • Les balanciers de la vie

    Marcel Nicolin

    • Theles
    • 2 October 2006

    Marcel Nicolin est né en 1928 à Corcelles-sur-Chavornay. À la fin de ses études à Orbe, il entreprend un apprentissage de compositeur-typographe à Cossonay, ce qui le propulse malgré lui hors de ses racines campagnardes. Finalement il se retrouve en Valais où il effectue une reconversion complète de son métier, passant du plomb à la photocomposition. Dans un village près de Sion il vit une retraite pleine de projets les plus divers, dont l'écriture de ce premier livre.
    Fils d'un père journalier agricole et d'une mère issue d'une famille de huit enfants, placée à huit ans dans une ferme comme
    servante, l'auteur nous livre les errances de son enfance, la pauvreté quotidienne, ses placements dans les fermes dès son plus jeune âge, son coup de coeur pour une vache " Filoche " qu'il aura la chance de retrouver trois ans de suite, ses jeux d'alors et ses problèmes
    d'enfance. Il nous retrace également la vie de ses parents dans les chalets du Jura suisse et français comme " modzenis ", puis la
    guerre, la mobilisation de son père et le travail de sa mère pour
    survivre. Ensuite il nous fait voyager à travers sa vie d'adulte, entre une profession qui le mènera finalement à la Vallée de Joux et en Valais, avec sa vie privée, ses paris osés, ses hasards, ses tourments, ses folles aventures à travers le Risoux, ses rencontres étonnantes et passionnantes, la rénovation d'une ancienne ferme avec sa légende et son trésor, puis les hasards de son arrivée en Valais.

    Les balanciers de la vie, une autobiographie qui se lit comme un roman.

empty