• Le cinéma québécois

    Marcel Jean

    • Boreal
    • 14 November 2005

    Alors que le cinéma américain continue d'accroître sa domination sur les marchés internationaux, le Québec résiste d'une manière étonnante. En effet, en 2004, les films québécois s'accaparaient 14% du marché local, performance remarquable qui constitue une véritable exception à l'échelle occidentale.
    L'histoire du cinéma québécois tout entière est conditionnée par les rapports qu'entretiennent les créateurs avec le public local. L'étroitesse du marché québécois ainsi que sa singularité (culturelle et linguistique), à l'intérieur de l'immense marché nord-américain, sont à l'origine de la fragilité économique de cette petite cinématographie tiraillée entre la France et les
    États-Unis. L'évolution de la société québécoise transparaît également dans les bouleversements qui marquent l'histoire du cinéma québécois. La société ultra-catholique et fermée sur elle-même des années 1940 et 1950 donne naissance à une première vague de documentaires et de films de fiction; viennent ensuite la Révolution tranquille et la montée nationaliste, qui se traduisent par l'éclosion du cinéma direct et l'effervescence du jeune cinéma de fiction des années 1960; le
    désenchantement référendaire, dont l'équivalent est le climat de morosité cinématographique qui persiste de 1980 à 1984 et, enfin, le Québec à l'heure de la mondialisation, celui de l'entrepreneurship, dont l'image reflète le nouveau discours pro-industriel des cinéastes, des producteurs et distributeurs.
    Marcel Jean aborde l'industrie cinématographique à partir des films qui en sont issus, et privilégie donc les auteurs par rapport aux producteurs et aux administrateurs. Précisons que Le Cinéma québécois est, comme son titre l'indique, un essai sur le cinéma québécois et non sur le cinéma au Québec. Cet ouvrage traite essentiellement de l'esthétique, de la thématique et, parfois, de la réception publique et critique des films.

  • Fractions 2 carnets

    Marcel Jean

    • Hexagone
    • 20 September 2005
    Indisponible
  • Un essai stimulant sur un genre cinématographique en plein essor (Pixar, Disney.).
    Les nouvelles technologies offrent aujourd'hui de multiples possibilités de travailler l'image, de lui
    faire subir modifications et transformations, de mixer l'animation et les prises de vues réelles. Il est
    désormais possible,grâce à l'imagerie numérique, de réaliser des images animées dont la
    résonance dans la réalité est telle que le spectateur n'a plus les moyens de statuer sur la véritable
    nature de ces images.
    Combien de temps encore pourrons-nous continuer de classer sagement les films selon une
    typologie désuète qui sépare le cinéma d'animation des prises de vues réelles, le documentaire de
    la fiction ? Combien de temps encore pourrons-nous continuer à définir le cinéma d'animation sur
    la base du mouvement synthétisé image par imageoe
    Quand le cinéma d'animation rencontre le vivant contient des études signées Marco de Blois,
    Marcel Jean et Pierre Hébert, ainsi que des entretiens avec les cinéastes Zbigniew Rybczynski,
    Raoul Servais, Chris Landreth, Michèle Cournoyer, Wendy Tilby et Georges Schwizgebel.
    Rotoscopie, pixillation et imagerie numérique sont autant de sujets abordés dans cet ouvrage
    stimulant.

  • « La surprenante conjugaison entre la théorie du cinéma et le plaisir d'écrire. » En neuf essais et dans un style vivant, Marcel Jean propose une réflexion sur l'esthétique du film d'animation. Il nous parle de la ligne, du mouvement, de la métamorphose, mais aussi de la place de plus en plus grande occupée par l'ordinateur. À travers ces textes, une question revient plus d'une fois, celle de la représentation des corps dans un art privé d'assise corporelle. Le Langage des lignes, c'est la surprenante conjugaison entre la théorie du cinéma et le plaisir d'écrire. Au lecteur d'en faire l'expérience !

  • La mètis des Grecs - ou intelligence de la ruse - s'exerçait sur des plans très divers mais toujours à des fins pratiques : savoir-faire de l'artisan, habileté du sophiste, prudence du politique ou art du pilote dirigeant son navire. La mètis impliquait ainsi une série d'attitudes mentales combinant le flair, la sagacité, la débrouillardise... Multiple et polymorphe, elle s'appliquait à des réalités mouvantes qui ne se prêtent ni à la mesure précise ni au raisonnement rigoureux.
    Engagée dans le devenir et l'action, cette forme d'intelligence a été, à partir du Ve siècle, refoulée dans l'ombre par les philosophes. Au nom d'une métaphysique de l'être et de l'immuable, le savoir conjectural et la connaissance oblique des habiles et des prudents furent déconsidérés. Reconnaître le champ de la mètis, c'est, pour les auteurs de ce livre, réhabiliter une «catégorie» que les hellénistes modernes ont largement méconnue.

  • Comment une simple bourgade du Latium a-t-elle pu constituer un immense empire territorial ?
    Comment expliquer le déclin de la République romaine et la mise sur pied d'un nouveau régime politique, le principat ?
    Quels épisodes de crise et d'équilibre Rome a-t-elle traversés dans l'Antiquité tardive ?
    Cette initiation à l'histoire de Rome a été rééditée huit fois et vendue à 70 000 exemplaires. Elle vous propose un parcours à la fois chronologique et événementiel. La question des institutions, les problèmes économiques et sociaux ainsi que les faits de civilisation sont également abordés, afin de relier les faits aux idées. Ce manuel clair et accessible se veut un outil complémentaire aux cours et une aide précieuse pour réussir les épreuves dans cette discipline. L'histoire romaine est à mettre en parallèle avec l'histoire grecque. En effet, l'Empire romain fut un univers composé de deux mondes, l'Occident où le latin domine et l'Orient où le grec l'emporte. Deux mondes unis en droit mais qui tendent à se dissocier dans l'Antiquité tardive autour de Rome et de Constantinople. Afin de faciliter votre lecture et de prolonger votre réflexion, vous trouverez dans ce volume des tableaux chronologiques, des cartes et des plans, un index, un lexique et une bibliographie sélective.

  • Riche de plus de 370 cartes et infographies originales en couleurs, ce Grand Atlas retrace toute l'histoire des colonisations du XVe au XXIe siècle. Cet ouvrage, nourri des apports les plus récents de l'historiographie, permet de prendre la pleine mesure de l'histoire des colonisations, de la « découverte » de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492 à l'héritage colonial d'aujourd'hui. Le déploiement sans précédent de cette conquête « civilisatrice », rapidement destructrice, fondant de vastes empires coloniaux sur la traite négrière et l'esclavage, a soulevé de grands débats menés par Las Casas et les Lumières. Les Empires s'étendent aux Amériques, à l'Afrique et à l'Asie pour connaître leur apogée au XIXe et au début du XXe siècle avant de s'écrouler aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale. Le phénomène des décolonisations, trop souvent réduit à la lutte pour l'indépendance politique, requiert une émancipation économique, des luttes sociales et de grands leaders. Véritable ouvrage de référence, le Grand Atlas des empires coloniaux constitue un outil indispensable pour les étudiants comme pour les amateurs et curieux. - Plus de 370 cartes et infographies originales en couleurs. - Un projet d'histoire globale et connectée qui porte une attention particulière aux colonisés. - Un panorama inédit qui nourrit un vif débat, en France et dans le monde, sur l'héritage colonial. Les premières colonisations : . La naissance des empires européens, XVe-XVIe siècle; . La redistribution des empires au XVIIe siècle; . L'apogée de la colonisation mercantiliste au XVIIIe siècle; . Rupture des équilibres coloniaux à la fin du XVIIIe siècle. Les empires coloniaux : . Continuités et mutations des empires au XIXe siècle; . Des impérialismes triomphants, XIXe siècle-Première Guerre mondiale; . Interactions et tensions aux colonies, l'entre-deux-guerres; . Circulations et réseaux impériaux. Les décolonisations : . 1937-1954, la fin des empires coloniaux; . Émergence du tiers-monde, guerre froide et arabisme; . Décolonisation en Afrique et développement; . Questions néocoloniales et postcoloniales. « Ce Grand Atlas des empires coloniaux permet à son lecteur de parcourir et de comprendre un ensemble de faits historiques, parfois lointains, mais qui donnent des clés essentielles de compréhension du monde contemporain. L'expansion de l'Europe sur tous les autres continents a marqué pour longtemps l'histoire du monde : les cartes et les graphiques proposés ici en sont une illustration tangible. » Marcel Dorigny

  • La connaissance et la compréhension d'une ville ne forcent pas l'évidence, notamment pour les métropoles étendues marquées de strates historiques successives.
    Une première phase d'observation permet d'identifier les différences : tracés qui s'additionnent, se superposent, s'interrompent et ressurgissent, bâti qui se renouvelle et s'étend au gré d'une lente densification par excroissance, surélévation, découpage et comblement. L'urbanisation accélérée de la période contemporaine marque encore plus radicalement le paysage par le volume des constructions, le mode d'implantation et les techniques utilisées.
    Pour aller plus loin, il convient d'élaborer une connaissance d'investigation en mêlant l'approche historique, la géographie, le travail cartographique, l'analyse architecturale, l'observation constructive et celle des modes de vie. En affirmant l'importance du dessin comme un moyen de comprendre et de rendre sensible.

  • "À bord d'un bateau, la communication est primordiale, surtout lors de missions de recherche ou de sauvetage.
    Grâce notamment à ses fiches focus, ce guide vous aidera à apprendre à communiquer par radio à bord d'un navire, mais également à choisir le matériel nécessaire pour le faire et à connaître le vocabulaire et la réglementation qui régissent ce domaine.
    Un guide technique et pédagogique pour maîtriser tous les aspects de la communication à bord."

  • Dans cet ouvrage sont présentés les outils et méthodes de la mécanique analytique classique, ainsi que les acquis récents tels que la transition vers le chaos et la description cinétique. L'articulation entre le formalisme lagrangien et hamiltonien, et les spécificités des méthodes asymptotiques de la théorie des perturbations sont développées. Enfin, les connexions avec les descriptions quantique et statistique sont analysées.

  • Le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994 est emblématique de la catastrophe qui a frappé toute l'Afrique des Grands Lacs depuis une vingtaine d'années. Il n'a été le fruit ni d'une fureur conjoncturelle, ni d'une fatalité ethnographique ou biologique, mais il est le produit très moderne d'une option extrémiste, jouant du racisme comme arme de contrôle du pouvoir. En effet, cette mise en condition de tout un pays aurait été impossible sans l'inscription durable dans la culture de cette région d'Afrique d'une idéologie racialiste, discriminant, sous les étiquettes hutu et tutsi, des autochtones et des envahisseurs, le « vrai peuple » rwandais majoritaire et une « race de féodaux ». Ce livre décrypte la construction de cette idéologie, trop méconnue, qui oppose les « vrais Africains » à des « faux nègres », ceux qu'on a appelés les Hamites depuis les années 1860 dans la littérature africaniste. Cette maturation se situe à la fois en Europe, dans l'histoire de l'anthropologie, et en Afrique, dans la logique des politiques coloniales, et elle se joue sur deux siècles, donc bien en amont de la crise des années 1990, et jusqu'à aujourd'hui. Le schéma racial dit « hamitique » est né de la même matrice intellectuelle que celui opposant Aryens et Sémites, qui a embrasé l'Europe dans les années 1930-1940.

  • Découvrez la fabuleuse histoire de ces deux célèbres pionniers américains de l'aviation :
    Les frères Orville et Wilbur Wright.
    Ils sont à la fois chercheurs, concepteurs, constructeurs et pilotes.

  • Histoires des pays d'or t.II

    Jean Marcel

    • Gope
    • 11 January 2019

    Entre fables et contes, ces courts récits, empruntés au patrimoine mythologique du Siam, de la Birmanie, du Laos, du Vietnam et du Cambodge, nous emmènent joyeusement et pour notre plus grand bonheur dans un monde de légendes. Nous voilà replongés au royaume de notre enfance, des amours contrariées de belles princesses, des valeureux princes, des animaux rusés ou cruels, grâce à ces textes drôles, voire espiègles, à la chute étudiée, qui mettent à notre portée les clés de l'imaginaire sud-est asiatique. « Entre les sables blancs, les ondes bleues, le ciel azur et les îles au loin ombrées de jade, elle a bien fière allure sur son caillou de soleil. Toute d'argent et de grâces, elle lisse lentement sa longue chevelure dans un geste qui pourrait être un reste d'éternité. La première fois qu'on la voit, si l'on vient d'Occident, on croit qu'elle est propre à évoquer la petite sirène d'Andersen, égarée en ces parages exotiques... » Extrait de « La sirène de Songkhla ». Ouvrage illustré.

  • Des consommables 100 % conformes aux nouveaux programmes.
    Une mise en activité constante de l'élève.
    Une grande variété de documents (textes, images, vidéos, graphiques).
    Des liens pertinents avec les autres enseignements de STMG (économie, droit, management, sciences de gestion et numérique).
    Des entraînements et un dossier Bac complet pour préparer la nouvelle épreuve efficacement.
    10 QCM interactifs dans le manuel numérique en Gestion et Finance.
    8 vidéos en Gestion et Finance.
    20 tutos méthode en Gestion et Finance.
    De nombreux cas d'entreprises intéressants pour vos élèves.
    Un Dossier Avenir , avec des outils et des ressources pour les heures dédiées à l'orientation .

  • Les faits relatés par la Chronique anglo-saxonne sont sans ambiguïté : une " grande armée de païens " débarque en Est-Anglie en 866 et, l'année suivante, chevauche vers le nord de l'Angleterre et pénètre dans York.
    La Northumbrie est alors en proie à la guerre civile, le roi Osbrith a été déposé et remplacé par Ella : mais les deux rois rivaux s'allient pour reprendre la ville aux Vikings, en vain, ils périssent ensemble au combat. A partir de ce contexte historique s'est forgée très tôt une tradition mettant en scène le fascinant Viking danois Ragnar aux braies velues ainsi que ses fils non moins remarquables.
    En attribuant à Ella la mort de leur père dans une fosse aux serpents, la vengeance devenait le motif de leur invasion de l'Angleterre. L'intérêt littéraire porté à Ragnar s'est alors développé de concert avec celui que suscitaient les exploits guerriers d'lvar sans os, Björn flanc de fer ou encore Sigurd serpent dans l'ceil. Cette tradition a dû voir le jour parmi les colons scandinaves de Northumbrie : elle leur permettait, selon toute évidence, de fournir une explication acceptable de la fondation du royaume viking d'York et de s'assurer une certaine légitimité sur les terres conquises d'Angleterre.

  • - INÉDITLa série " Voix spirituelles " est une invitation à découvrir, à lire et à méditer les écrits des grands mystiques grâce à un choix de textes qui fait apparaître les moments décisifs de leur parcours spirituel et les éléments essentiels de leur pensée.Marcel Proust, retenu enfermé par la maladie, vécut dans une atmosphère " mystiquement raréfiée ", qui lui permit de si bien voir le monde et de sentir de plus près son âme. La préoccupation spirituelle de son oeuvre est rarement mise en avant. C'est l'objet de cette anthologie, à travers un choix d'extraits de La Recherche du temps perdu, qui mettent en évidence que cette entreprise littéraire unique est en soi un itinéraire spirituel - itinéraire dont " la lecture est le seuil " et la création le terme. Parti de la religion de l'oeuvre d'art, le narrateur découvre l'amour, comme un échec dont la souffrance seule est bénéfique par ce qu'elle creuse en nous et aboutit, grâce à la création, à une sphère de joie qui dépasse la personne. La sévère et heureuse leçon de l'oeuvre est celle de la solitude et de l'intériorité.

    - Jean-Pierre Jossua est spécialiste de la littérature des XIXe- XXe siècles. Il travaille particulièrement sur La Littérature et l'inquiétude de l'absolu (Beauchesne, 2000).

  • Ce manuel vise à offrir aux étudiants en Licence 3 et Master de physique, aux candidats aux concours de l'enseignement et aux élèves des écoles d'ingénieurs, un cours moderne et complet d'électromagnétisme et d'électrodynamique dans la matière et les circuits.

    Il est issu de nombreux cours enseignés par l'auteur principalement à l'ENS de Cachan (EEA), à l'École polytechnique, à l'École supérieure d'optique (Master-OSI) et dans les différentes filières de Physique fondamentale, Physique appliquée et EEA de l'université Paris XI (L3-M1-M2).
    Les principes et applications de l'électromagnétisme sont présentés suivant quatre axes principaux : l'analyse des équations de Maxwell, la description des propriétés conductrice, diélectrique et magnétique de la matière, l'étude des structures capacitives et inductives localisées et réparties, l'approfondissement de l'énergétique et de la thermodynamique de ces milieux et structures. De nombreux exercices et problèmes corrigés complètent ce cours.

  • Cet ouvrage fournit les bases en électronique pour les élèves des IUT GEII et GMP. Le cours est appuyé par de nombreux exercices corrigés et des applications industrielles. Chaque chapitre contient : - un cours synthétique, - des exercices d'applications corrigés, - un problème dont le corrigé détaillé met en évidence la méthode mise en oeuvre.
    Cette 2e édition tient compte du niveau de connaissances des étudiants suite à la réforme des lycées : suppression de certains passages du cours et ajouts sur la méthode ZIZS et sur le découplage amplificateur/réseau de réaction.Ajout de nouveaux exercices.

  • Le monde éducatif, déstabilisé dans ses anciennes certitudes, tente d´apporter des réponses aux défis actuels en termes de réorganisation des institutions éducatives, de renouvellement de l´offre de service qui tend à rendre poreuses les frontières entre l´enseignement et l´éducation, de redéfinition des périmètres professionnels des acteurs éducatifs, de construction de nouvelles collaborations, avec souvent, en arrière plan, l´usage à des fins éducatives ou organisationnelles, d´outils numériques. Cet ouvrage apporte des éléments de réponses de chercheurs en éducation belges, suisses, québécois et français qui collaborent ensemble depuis plusieurs années à deux questions centrales : Quelles réponses sont apportées en termes de division / coordination du travail éducatif par les organisations de ce champ pour maintenir l´ambition d´objectifs éducatifs de haut niveau dans ce contexte de mutations accélérées ?

  • Découvrez la fabuleuse histoire de Roland Adrien Georges Garros.
    Né le 6 octobre 1888 à Saint-Denis de La Réunion, Roland Garros est un aviateur français. Lieutenant pilote lors de la Première Guerre mondiale, il doit sa célébrité à ses exploits sportifs en aviation, et surtout à la toute première traversée aérienne de la Méditerranée, qu'il effectua le 23 septembre 1913.

    Il a mis au point une technique permettant le tir à travers l'hélice d'un avion de chasse.
    Il meurt dans un combat aérien, le 5 octobre 1918 à Saint-Morel, près de Vouziers, dans les Ardennes.

empty