• Lisa Mano est née en 1916 au sein d'une famille nombreuse et cultivée de Salonique, désormais grecque. Devenue Lisa Pinhas à la veille du conflit, elle a partagé en avril 1943 le sort de sa famille et de la communauté juive de la ville dé porté es et en quasi-totalité exterminé es par les nazis

    Après avoir survécu 22 mois avec sa petite soeur à Auschwitz I et II, et a la « marche de la mort » suite à l'évacuation (janvier 1945), elles sont précipitées dans un autre enfer, celui de Ravensbruck, puis celui de Rechling. Une seconde « marche de la mort » s'achève avec leur libération au nord de l'Allemagne (30 avril).

    Marquée à jamais par l'expérience concentrationnaire et la perte de 112 membres de sa famille, Lisa a dédié le reste de sa vie à l'écriture de son témoignage, d'une précision et d'une probité exceptionnelles, édité ici pour la première fois dans sa version originale. Elle s'est également engagée pour les autres, devenant une figure emblématique de la mémoire de la Shoah en Grèce.

    Un témoignage rare et fort, un « cri d'oiseau blessé » adressé a l'Humanité par une femme hors du commun.

empty