• Le recours - dit « L'affaire du siècle » - devant le tribunal administratif de Paris contre l'État de quatre ONG environnementales pour inaction devant le changement climatique, accompagné d'une pétition ayant recueilli plus de 1,6 million de signatures fin 2019 l'illustre : quand il s'agit de faire valoir des droits, le droit est un outil susceptible de convaincre l'opinion et d'enrôler des institutions dans la défense d'une cause.
    Ainsi, si le droit peut être l'outil unilatéral de la domination, il a aussi un rôle protecteur voire offensif dont cet ouvrage expose les tenants, présente les usages et interroge la portée.

  • Cet ouvrage s'intéresse aux conséquences de Mai 68 dans un domaine où elles ont été peu étudiées, le monde du droit et de la justice. Liora Israël émet l'hypothèse que les évènements de Mai ont eu des effets durables sur le développement de mobilisations contestataires fondées sur le droit. Revenir sur cette histoire récente permet de mieux comprendre les dynamiques actuelles liant droit, justice et politique, qu'il s'agisse des usages militants du droit, ou des formes de tension entre autorités judiciaires et pouvoir politique.

  • De Gisèle Halimi défendant la légalisation de l'avortement aux procès des faucheurs d'OGM, du Tribunal pénal international pour le Rwanda à l'engagement de Chirine Ebadi en Iran, nombreux sont les combats politiques contemporains qui font intervenir le droit.
    Outil de régulation ou de répression, le droit est aussi, sous certaines conditions, un registre d'action qui mérite d'être pleinement intégré au répertoire de la contestation. C'est ce que montre ce livre, à partir d'une synthèse inédite de travaux français et internationaux, au croisement de la sociologie, de l'histoire, du droit et de la science politique. Le rôle des avocats, en particulier dans la défense des libertés ; le procès, comme arène publique ; le pouvoir du droit, au regard de ses évolutions les plus récentes notamment en matière de justice internationale, en sont les angles privilégiés, pour dépasser la vision simpliste de " l'arme " du droit et de la " judiciarisation " de nos sociétés.

  • Une étude pionnière sur la Résistance dans les milieux judiciaires durant l'occupation.

    Sur commande
  • Extrait d'une revue ou d'un ouvrage relié à part en un petit livret.
    Destiné habituellement à faire connaître un article récemment publié, la collection détourne l'usage et la fonction du tiré à part pour inviter à la (re)découverte d'un texte. En lieu et place du traditionnel mot d'accompagnement de l'auteur, Liora Israël partage ici, dans une courte présentation, son expérience de lecture de : "La force du droit. Éléments pour une sociologie du champ juridique" de Pierre Bourdieu.

empty