Littérature générale

  • Document poétique distribué lors de rassemblements politiques.
    Le document original est un livret de 28 pages, format A5 (feuilles A4 pliées en 2 et agrafées), trouvé lors d'un rassemblement en janvier 2019 (contre les prisons) sur une table d'infos, sans nom d'auteur.e, ni aucune indication d'origine. Seule mention en bas de la dernière page : copillage . à diffuser librement...
    Une écriture du quotidien pulvérisée, à la fois en destruction et en composition.

  • Une anthologie de poésie politique.

    Cette revue d'un genre nouveau regroupe des poètes et artistes d'Europe, du monde Arabe et d'Amérique Latine. Elle se réfléchit sur des bases décoloniales, en confrontant les réalités et les modernités des différents continents, des différent pays. Et surtout, elle réfléchit ses modernités en essayant d'éviter ce à quoi l'institution travaille : les « formalismes d'avant-gardes », et interroge la notion d'engagement (tout en évitant celle d'art engagé), avec pour ambition de refabriquer des liens là où les réflexes nationalistes voire identitaires se rajoutent aux frontières pour travailler la séparation, et de re-forcer des possibilités de circulations des paroles, voire de circulation des personnes.
    Au sommaire : trois dossiers (Amérique latine : l'art dans la rue ; Brésil : poésie politique ; Jeunes étrangers à la rue : paroles ouvertes) ; des rubriques (théoriques : avec quels outils se réapproprier le monde ; polémiques : nourrir les débats ; historique : notre histoire est toujours demain) ; des parties « libres » de chantiers poétiques.

    Sur commande
empty