• Le film.
    Le terrible tremblement de terre qui a frappé l'Arménie en 1988 a détruit la ville de Léninakan. Douze ans plus tard, Loussiné, petite orpheline, est une pianiste talentueuse. Pour sa préparation à un concours international, le ministère de la culture met à sa disposition un piano. Mais l'abri provisoire où elle vit avec son grand-père est trop petit... 19 minutes de tendresse et de sourires!
    Coproduction avec France Télévisions Prix Mention spéciale à Clermont-ferrand Prix des Internautes du Monde Le livre.
    Récit d'un tournage en Arménie avec ses galères et ses exaltations, pour comprendre l'âme d'un pays, à l'image du film, à la fois drôle et tendre, porté selon l'auteur par le «paradoxe arménien».

  • Vazguen, vieux danseur sur fil, parcourt les orphelinats à la recherche d'un digne successeur. Un garçon, obligatoirement. Mais les temps changent, seule une jeune fille, Tamar, se passionne pour cet art.
    Résigné, le grand-père revêche et vantard a une manière bien à lui de transmettre ce métier singulier. Exigeant jusqu'à l'obsession, il oblige Tamar à s'entraîner sans relâche et à mentir sur son âge et son genre. La jeune fille, hésitant entre affection et rêves d'évasion, trace son chemin.
    À travers cette histoire de transmission de l'art populaire des Pahlevans, les danseurs sur fil, les auteurs livrent une image décalée et tendre d'une Arménie aux contours arides, entre la mémoire, le poids de l'histoire et une jeunesse d'une vitalité résolument tournée vers l'avenir.

empty