• Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Du Bellay Les Regrets suivis des Antiquités de Rome et du Songe En juin 1553, Du Bellay arrive à Rome que les troupes de Charles Quint ont mise à sac vingt-six ans plus tôt ; il y accompagne comme intendant le cousin de son père, le cardinal Jean Du Bellay, auquel le roi Henri II vient de confier la mission de négocier avec le pape une alliance contre Charles Quint. Et c'est pendant ce séjour romain qu'il compose - outre des poèmes en latin - l'essentiel des Regrets, des Antiquités et du Songe qu'il fait paraître en 1558, après son retour à Paris.
    Les sonnets des Regrets disent la plainte d'un exilé à Rome - en même temps que la pérégrination de l'âme sur terre accompagne le thème du voyage ; mais l'élégie se double aussi d'une satire contre la cour pontificale. Après quoi ce n'est plus l'exilé qui importe dans Les Antiquités, mais bien la Ville elle-même, son illustre passé comme sa déchéance présente. Vision d'un destin où le sac de 1527 annonce un châtiment plus grand : après une réßexion sur la lente dégradation de Rome, Le Songe peut alors proposer le cauchemar d'une destruction brutale.

    Edition de François Roudaut.

  • France, mère des arts, des armes et des lois, Tu m'as nourri longtemps du lait de ta mamelle : Ores, comme un agneau qui sa nourrice appelle, Je remplis de ton nom les antres et les bois. Si tu m'as pour enfant avoué quelquefois, Que ne me réponds-tu maintenant, ô cruelle ? France, France, réponds à ma triste querelle. Mais nul, sinon Echo, ne répond à ma voix. Entre les loups cruels j'erre parmi la plaine, Je sens venir l'hiver, de quoi la froide haleine D'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.
    Las, tes autres agneaux n'ont faute de pâture, Ils ne craignent le loup, le vent ni la froidure : Si ne suis-je pourtant le pire du troupeau.
    />

  • En 1553, le poète originaire d'Anjou se rend à Rome afin d'y assister son oncle, le puissant cardinal Jean Du Bellay. Vivre entre les ruines du passé et les splendeurs du présent, c'est la promesse d'un rêve éveillé pour notre auteur nourri d'Antiquité et de civilisation italienne. Pour l'humaniste qu'il est, c'est aussi se retrouver aux sources d'une culture qui rayonne sur toute l'Europe.
    Pourtant, l'« étrange » séjour romain s'apparente bientôt à une descente aux Enfers et ouvre la voie aux Regrets. Alternant l'élégie, la satire et l'éloge, Du Bellay y chante sa douleur et ses ennuis. Peut-être pour mieux donner à voir son habileté poétique...

    Illustration : Flora Gressard © Flammarion

  • Je ne veulx point fouiller au sein de la nature, Je ne veulx point chercher l'esprit de l'univers, Je ne veulx point sonder les abysmes couvers Ny desseigner du ciel la belle architecture.
    Je ne peins mes tableaux de si riche peinture, Et si hauts arguments ne recherche à mes vers : Mais suivant de ce lieu les accidents divers, Soit de bien, soit de mal, j'escris à l'adventure.
    Je me plains à mes vers, si j'ay quelque regret, Je me ris avec eulx, je leur dy mon secret, Comme estans de mon coeur les plus seurs secretaires.
    Aussi ne veulx-je tant les pigner et friser, Et de plus braves noms ne les veulx desguiser, Que de papiers journaulx, ou bien de commentaires.

  • Véritable manifeste culturel publié en 1549, La Deffence & Illustration de la Langue Françoyse est une oeuvre charnière dans l'histoire de la littérature. Elle plaide en faveur d'un enrichissement du français, devenu langue officielle de l'état royal dix ans plus tôt, en particulier par imitation et appropriation des chefs-d'oeuvre des autres langues. La tâche en incombe aux poètes et aux écrivains. La langue est notre maison, dit du Bellay. L'humanité de l'homme est inséparable de la langue pour la dire et pour faire la faire. Elle est poétique autant que politique. Ne cherchons pas plus loin. Voilà notre identité (nationale).Pour la première fois, cette édition « bilingue » rend accessible La Deffence à un très large public.

  • Ces deux volumes présentent l'ensemble de l'oeuvre poétique française de Joachim Du Bellay, auteur étonnamment inventif, qui produisit en l'espace de dix ans une des oeuvres les plus variées de la Renaissance. Le volume I donne ses premières oeuvres, des textes contemporains de La Défense (1549) qui en appliquent le programme et offrent les premiers recueils de sonnets et d'odes en français jusqu'aux poèmes, notamment chrétiens, de 1552.
    Le volume II réunit les recueils romains de 1558, Les Antiquitez de Rome, Le Songe et Les Regrets avec Le Poète Courtisan et les Divers jeux rustiques, ensemble qui incarne le renouvellement du style et de l'inspiration politique, religieuse et morale du poète.

  • L'olive augmentee depuis la premiere edition. La Musagnoeomachie & aultres oeuvres poëtiques... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k707846

  • Les Regrets de Joachim Du Bellay,... collationné sur la première édition. Paris, 1558 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5844084z

    Sur commande
  • Les regrets et autres oeuvres poétiques / de Joach. Du Bellay,... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k711227

    Sur commande
  • Ces deux volumes présentent l'ensemble de l'oeuvre poétique française de Joachim Du Bellay, auteur étonnamment inventif, qui produisit en l'espace de dix ans une des oeuvres les plus variées de la Renaissance. Le volume I donne ses premières oeuvres, des textes contemporains de La Défense (1549) qui en appliquent le programme et offrent les premiers recueils de sonnets et d'odes en français jusqu'aux poèmes, notamment chrétiens, de 1552.
    Le volume II réunit les recueils romains de 1558, Les Antiquitez de Rome, Le Songe et Les Regrets avec Le Poète Courtisan et les Divers jeux rustiques, ensemble qui incarne le renouvellement du style et de l'inspiration politique, religieuse et morale du poète.

  • Ce tome IV-1 des oeuvres complètes contient une partie des recueils dits romains (Divers Jeux rustiques, Les Regrets) et diverses pièces parues en 1557 et 1558.

    Sur commande
  • Choix de poésies de Ronsard, Du Bellay, Baïf, Belleau, Dubartas, Chassignet, Desportes, Regnier / précédé d'une introduction par M. Gérard http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5658368x

    Sur commande
  • Oeuvres choisies de Joachim du Bellay / publ. avec une notice biographique, des notes et un index par L. Becq de Fouquières http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5843488p

    Sur commande
  • Oeuvres françoises de Joachim Du Bellay,... avec une notice biographique et des notes, par Ch. Marty-Laveaux. Tome 2 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5424980w

    Sur commande
  • Les oeuvres françoises de Joachim Du Bellay,... / rev. et de nouveau augm. de plusieurs poésies non encore auparavant imprimées [par J. de Morel et G. Aubert] http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k701329

    Sur commande
  • Lettres de Joachim Du Bellay / publiées pour la première fois... par Pierre de Nolhac,...
    Date de l'édition originale : 1883 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Le premier livre des antiquitez de Rome contenant une générale description de sa grandeur, et comme une déploration de sa ruine, par Joach. Du Bellay,... Plus un songe ou vision sur le mesme subject, du mesme autheur Date de l'édition originale : 1562 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Ce volume comprend les poésies de Du Bellay parues de 1551 à 1553. Le poète renouvelle son inspiration, notamment à travers une veine «évangélique» dans les OEuvres de l'invention de l'auteur, de façon inattendue puisqu'il se fait aussi traducteur en français de poèmes latins (Virgile, Buchanan).

    Sur commande
  • Sonnets d'amour et d'exil Nouv.

    J'ai toujours estimé la poésie comme un somptueux banquet, où chacun est le bienvenu, et l'on n'y force personne de manger d'une viande ou boire d'un vin, s'il n'est à son goût, qui le sera (peut-être) à celui d'un autre, indique du Bellay. Ces quelques lignes, extraites de l'Avis au lecteur de "L'Olive", rappellent combien la lecture de poésie se prête au butinage. Ainsi, cette édition propose un parcours parmi les recueils les plus connus de du Bellay. Le choix d'une forme unique, le sonnet, et le projet de défense et d'illustration de la langue française auquel les textes répondent, lui confèrent sa cohérence et en font un support de choix pour l'étude de la poésie en Seconde. Les textes sont modernisés.

    awaiting publication
empty