Sciences humaines & sociales

  • Saviez-vous qu'un thon en zinc remplace le traditionnel coq au sommet de l'église de Groix ? Ou qu'un cadran lunaire détermine l'heure sur le pignon de la poste de Merlevenez ? Connaissez-vous le kari gosse et la galathée ? Avez-vous repéré à Belle-Île les traces de l'opération de sauvetage d'un navire en détresse ? Le Morbihan regorge de nombreux trésors méconnus qui font la richesse historique d'un département à la beauté si souvent contée. Sites surprenants, faune et flore oubliées, curiosités pittoresques... L'historien Jean-Yves Le Lan nous propose un ouvrage riche en découvertes. Au fil des pages, le patrimoine, bâti ou vivant, se dévoile le long des chemins, au détour des rues, par la présence de détails originaux ou au travers d'anecdotes inédites.

  • "Pendant des siècles, les femmes se sont battues pour obtenir des libertés parfois infimes, ou pour être reconnues en tant qu'écrivaines, scientifiques, résistantes, politiciennes, sportives, aventurières... Elles ont marqué l'Histoire ou sont restées peu connues, voire ignorées. Certaines pionnières ont bousculé les préjugés, provoqué les bien-pensants, conquis des domaines réservés aux hommes... Évoquer l'histoire des femmes, forcément, c'est faire de belles rencontres. Leur point commun ? L'énergie qu'elles ont dû déployer pour exister dans un monde gouverné par les hommes ! Jean-Yves Le Lan nous invite à découvrir le destin de femmes singulières, qui se sont illustrées en Bretagne depuis la nuit des temps jusqu'à nos jours. Ces « figures » ont contribué à sculpter l'identité historique de la région grâce à leurs talents, leur courage, leur esprit, ou ont juste, parfois, laissé l'empreinte de leur différence. - "

  • Beau-livre illustré d'environ 200 photographies exceptionnelles datant de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle. Au fil des pages, plusieurs thématiques sont abordées, mettant en avant le Lorient disparu et le Lorient reconstruit : des vues générales et des scènes de rue, l'activité commerciale, les transports, les fêtes, les loisirs et les sports, les édifices et les établissements religieux, l'activité maritime : l'arsenal et la marine, le port de pêche, le port de commerce, l'armée et pour conclure la destruction de la ville et sa reconstruction.

  • Traversé par la rivière d´Étel et ses affluents, le pays de la Ria d´Étel couvre un vaste espace compris entre Auray et Lorient. Il est limité au sud par les dunes, les plages et la mer. Ce pays offre de nombreux sites à visiter et à observer : une barre d´estuaire dangereuse, un sémaphore avec des repères peu ordinaires pour guider les navires, des tags mystérieux sur certains blockhaus. Au fil des pages, vous croiserez une multitude de chapelles avec leur riche mobilier et leurs ex-voto, des épaves de thoniers et des chantiers navals et ostréicoles. Au passage, n´oubliez pas d´admirer quelques chapiteaux romans d´une beauté exceptionnelle... Car ici, les curiosités sont innombrables?! Cet ouvrage a pour ambition d´offrir aux lecteurs des éléments historiques ainsi qu´une connaissance sur les légendes et sur le patrimoine le plus remarquable. La Ria d´Étel demande à être découverte doucement, patiemment, en parcourant chaque coin et recoin de son territoire avec minutie. Ancien ingénieur en construction navale aujourd´hui à la retraite, Jean-Yves Le Lan est un passionné d´histoire locale. Auteur de nombreux articles parus dans les Cahiers du pays de Ploemeur, dans les bulletins annuels de la Société polymathique du Morbihan et de la Société d´archéologie et d´histoire du pays de Lorient, il a écrit plusieurs ouvrages sur Lorient et le Morbihan aux Éditions Sutton.

  • Pour ceux qui en doutaient encore, nos aïeux savaient s'amuser ! Durant la première moitié du XXe siècle, dans le sud de la Bretagne, les possibilités de distractions entre terre et mer sont variées. Avec le développement du tourisme, la plage et ses plaisirs ont pris un essor considérable. Les gens apprécient la baignade et la pêche à pied. Les régates dans le golfe du Morbihan attirent plusieurs centaines de spectateurs. Dans les villes, les fêtes civiles sont l'occasion de rencontrer la famille, les amis et de voir des choses extraordinaires comme le décollage d'un ballon, un meeting aérien ou les numéros exceptionnels des fêtes foraines. À l'intérieur des terres, on n'est pas en reste. Si les jeux de quilles, tire à la corde, lutte bretonne sont entre autres très appréciés, les fêtes religieuses telles les noces restent les principales occasions de se distraire. Bals, cavalcades, expositions d'art, compétitions sportives... On profite de toutes les occasions pour prendre du bon temps. Jean-Yves Le Lan, historien, et Michel Briant, collectionneur, nous le prouvent grâce à une superbe sélection de plus de 200 cartes postales et photographies anciennes.

empty