• Savez-vous que notre Lune est née d'une collision entre une planète vagabonde et la jeune Terre il y a plus de quatre milliards d'années ? Que des trous noirs peuvent entrer en collision et faire vibrer l'espace avec des ondes de gravitation ? Qu'il existe peut-être des raccourcis pour voyager à l'autre bout de l'Univers ?
    À travers ces chroniques, Jean-Pierre Luminet nous délivre un important message : le véritable, grand et noble objectif de l'exploration spatiale n'est pas de conquérir, mais de comprendre. Et en comprenant ce qui nous est étranger et si lointain, nous nous comprenons mieux nous-mêmes. C'est le premier pas vers un monde meilleur.

  • Du piano aux étoiles Nouv.

    Depuis son enfance Jean-Pierre Luminet cultive avec passion des activités de musicien, de mélomane et de pianiste, qu'il a progressivement mêlées au fil des ans à ses activités d'astrophysicien de réputation mondiale, à la recherche de l'harmonie secrète de l'univers.
    Il retrace ici son étonnant parcours qui l'a conduit à rencontrer de nombreuses figures de la musique contemporaine dont il retrace les portraits. On y croise de prestigieuses figures comme Gérard Grisey et Hèctor Parra, avec lequel il a développé de fructueuses collaborations, Henri Dutilleux, André Boucourechliev ou encore Régis Campo, mais aussi d'attachants créateurs moins connus comme Arthur Petronio, Tristan Clais, Thérèse Brenet, Karol Beffa et quelques autres.
    L'auteur nous parle aussi de ses compositeurs classiques favoris, de son intérêt pour le jazz, de ses concerts les plus mémorables, et réserve un chapitre spécial à Franz Liszt, qui l'accompagne depuis toujours.

  • Dernier épisode des avancées de la physique moderne : la physique de l'infiniment grand a rejoint celle de l'infiniment petit, et la cosmologie s'est unie à la physique des particules. À l'origine de l'Univers et de la matière, il y a quelque 14 milliards d'années, il n'y avait en effet que de l'énergie. Reste à comprendre la nature de cette curieuse interaction entre énergie, espace, temps et matière.

    Pour résoudre l'énigme, on a d'abord pensé que l'espace-temps, courbé à grande échelle par la gravitation, pouvait à très petite échelle se courber plus violemment, jusqu'à former une « écume » de pure énergie aussi chaotique que poétique. Ont suivi d'autres théories - supercordes, boucles, géométrie non commutative, gravité entropique et trois autres décrites ici pour la première fois de façon accessible - dont émergent aujourd'hui les modèles de « gravité quantique » qui raviront les amateurs de scénarios décoiffants. Certaines voient le tissu de l'espace-temps fait de minuscules bouts d'espace et de temps élémentaires, d'autres le voient flou, d'autres encore voient dans le réel une illusion due au grand nombre de particules dont nous sommes constitués.

    À défaut de donner ici la clé de l'énigme, Jean-Pierre Luminet nous fait partager sa passion - sans équation - et dresse un surprenant panorama des théories actuelles sur l'origine de l'Univers.

  • Pourquoi la nuit est-elle noire ? Pourra-t-on, un jour, habiter sur Vénus ? Que se passera-t-il quand le soleil va mourir ? Pourquoi dit-on que nous sommes des poussières d'étoiles ? Pourquoi les planètes sont-elles rondes ? Un trou noir risque-t-il un jour de nous aspirer ? Combien de météorites tombe-t-il sur Terre ?

    Devant l'Univers, nous sommes tous des enfants. C'est donc au plus grand vulgarisateur de notre temps en matière d'astrophysique, Jean-Pierre Luminet, que nous avons demandé de retrouver cette naïveté face au Grand Tout. Système solaire, étoiles, Big Bang, vie dans l'Univers... Il a réussi à mettre de l'ordre dans les espaces intergalactiques et, après exploration, en a rapporté cent réponses lumineuses. Tout en abordant les points clés, il nous introduitaux notionsqui passionnentsa profession.Suivez le guide...

  • Quoi de plus fascinant pour l'humanité que le spectacle de la voûte étoilée qui ne cesse de la renvoyer au mystère de sa propre origine? Loin de rompre l'enchantement, les récentes découvertes scientifiques défient les limites de l'imagination : Big Bang, effets de la gravité, trous noirs, expansion du cosmos, univers multiples... Autant de phénomènes qui nous sont devenus familiers, sans que leur fonctionnement soit toujours très bien compris. En 40 questions, Jean-Pierre Luminet fait le point sur les avancées de la cosmologie et nous livre, avec clarté et précision, les clés de l'Univers.

  • Le bestiaire de l'astrophysique regorge de créatures étranges, supernovæ apocalyptiques, étoiles à neutrons hyperdenses, ou discrètes naines blanches. Mais les plus mystérieuses et les plus excitantes sont sans conteste les trous noirs, d'une compacité extrême, invisibles, et pourtant - affirment les astrophysiciens - accidents ordinaires de notre espace-temps.

    L'auteur fait ici la part des connaissances actuelles, des espoirs en matière d'observation et des spéculations théoriques. Un étonnant voyage aux confins de l'espace et du temps.

  • À la recherche du destin de l'Univers, Jean-Pierre Luminet retrace les grandes étapes de l'évolution cosmique et esquisse des scénarios possibles : combustion programmée de la planète Terre, extinction du Soleil, explosion des étoiles, coagulation des masses en trous noirs, désagrégation des galaxies, refroidissement de l'Univers tout entier du seul fait de la mystérieuse énergie sombre...
    Chemin faisant, il nous dévoile l'étonnant bestiaire de l'astrophysique qui regorge de créatures étranges, placées sous l'empire d'une gravité omnipotente : blafardes naines blanches, étoiles à neutrons hyperdenses, supernovae apocalyptiques, hypernovae et sursauts gamma...

  • Samarcande, 1429. Le plus grand observatoire astronomique jamais conçu est inauguré. Sextant immense, cadran gigantesque, et les plus perfectionnés des instruments de mesure du temps et de l'espace... Un   véritable prodige architectural. Son inventeur est le prince de Samarcande, Ulugh Beg, petit-fils de Tamerlan, le conquérant qui mit tout l'Orient à feu et à sang. Amoureux des sciences et du ciel, ce savant poétique réunira les meilleurs astronomes de son époque, calculera la position de mille étoiles et rédigera un ouvrage majeur, Les Tables sultaniennes, qui fascinera les savants et les voyageurs du monde entier. En butte à l'intolérance religieuse, il connut une fin tragique.
    Une fresque romanesque épique, au coeur d'un monde à la fois aride, violent et raffiné où l'homme a poursuivi envers et contre tout sa quête de savoir.
        Une plongée dans l'histoire. Jean-Pierre Luminet montre une fois de plus ses talents de conteur.  Sciences et Avenir.

  • Quelle est la forme de l'Univers ? Est-il courbe, refermé sur lui-même ? Est-il en expansion ? Vers quoi tend-il ? L'espace serait-il «chiffonné» au point de créer des images fantômes des lointaines galaxies ?
    Spécialiste des trous noirs et du big-bang, Jean-Pierre Luminet nous fait voyager dans de surprenants couloirs de l'espace-temps où topologies de l'Univers, explorations de l'infini et mirages cosmiques conjuguent leurs mystérieux attraits pour dérouter nos sens.
    La construction de l'ouvrage épouse la forme de son sujet : une lecture à multiples entrées, des pistes à explorer pour s'y perdre, bifurquer à nouveau ou revenir en arrière, au gré du plaisir ou de la curiosité de chacun. Anecdotes cocasses et révélations historiques étonnantes agrémentent ce parcours à la recherche des secrets de la beauté sidérale.

  • Début du XVIIe siècle. Kepler tente de déterminer l'orbite des planètes, en particulier celle de Mars, sans recourir à des artifices mathématiques. En Italie, Galilée invente sa lunette astronomique et découvre les satellites de Jupiter. Kepler avait tenté d'entrer en correspondance avec Galilée, mais celui-ci n'avait pas donné suite, craignant les représailles du Vatican et de l'Inquisition. Comment ces deux géants de la science se sont progressivement apprivoisés sans jamais se rencontrer : Kepler, aux prodigieuses capacités mathématiques mais fasciné par les mondes occultes ; Galilée et son génie rationnel de la mécanique, prudent sous le regard menaçant du Saint-Office.

  • Le voyage que Jean-Pierre Luminet nous invite à faire au coeur de l'invisible dévoile les propriétés extravagantes des plus mystérieuses créatures du bestiaire de l'astrophysique : les trous noirs.
    D'une compacité extrême, parfaitement invisibles s'ils sont nus, ces puits extraordinaires de l'espace-temps deviennent les astres les plus brillants dès lors qu'ils dévorent du gaz, voire des étoiles entières. Ces maelströms emportant dans leur ronde matière, espace et temps, ces machines à produire de l'énergie, ces ordinateurs suprêmes peuvent aussi être la porte ouvrant sur d'autres univers.

  • Le Big Bang, une des rares théories savantes ayant accédé à la consécration populaire, fait désormais partie de notre cosmogonie moderne. Son double statut de théorie scientifique et de récit quasi mythologique de l'origine de l'Univers découle très logiquement de sa double origine - chez un mathématicien russe, Alexandre Friedmann, et un chanoine belge, Georges Lemaître. Viendra s'adjoindre à eux, dans les années cinquante, l'éclectique physicien George Gamow, qui fera du Big Bang une théorie respectable.
    Cette passionnante aventure, encore mal étudiée par l'histoire des sciences, est ici retracée, textes originaux à l'appui, par un astrophysicien qui suit avec succès la voie ouverte par ces valeureux pionniers.

  • « Princesse des lumières et des vents ;
    Les étoiles défileront dans des yeux infinis ;
    Et la mer ;
    Ta vaste mer ;
    Je la verrai poudroyer de vapeurs blondes ;
    Tourbillons d'astres clairs dans mes gouffres vermeils ;
    écume ardente faite avec les mondes ;
    Houle insondable ;
    Où bout la mousse de tes soleils » Scientifique de réputation mondiale mais féru de poésie depuis son plus jeune âge, Jean-Pierre Luminet publie ici son neuvième recueil. Une oeuvre de maturité alternant noirceurs et lumières, dont l'expression poétique montre une connaissance subtile de l'âme humaine, et où l'érotisme joue un rôle central.

  • Tycho brahé, johann kepler... tout les oppose. le premier est né au danemark ; de ses ancêtres vikings, il a gardé le cheveu flamboyant, la gloutonnerie d'un ogre et une violence prête à éclater à la moindre occasion. l'autre est né vingt-cinq ans plus tard, en 1571, dans une misérable auberge de la forêt-noire ; son visage est grêlé par la vérole, il mange peu, boit moins encore et ne rit jamais. l'un, grâce à sa fortune, va bâtir le plus grand observatoire de tous les temps, accumulant des milliers d'observations célestes. l'autre court les universités et les palais, révèle des capacités prodigieuses de penseur et de calculateur...
    Après le secret de copernic, et avec ce nouveau volume de la série les bâtisseurs du ciel, jean-pierre luminet, astrophysicien, romancier et poète, fait revivre l'affrontement de ces deux génies, qui a changé la vision du monde.

  • Que se cache-t-il sous la lourde perruque d'Isaac Newton ? Un cerveau d'exception, bien sûr, qui a dévoilé les lois de la gravitation universelle, mais aussi un crâne dégarni, tant par les vapeurs de soufre et de mercure de ses expériences alchimiques que par les nuits d'insomnie passées à relire les Ecritures pour calculer la date de l'Apocalypse. Jean-Pierre Luminet dresse le portrait d'un homme extraordinairement complexe, devenu, au fil des années, obsédé par Dieu. Cette figure de la raison, acclamée par les Lumières, également férue de recherches ésotériques, s'est révélée être un impitoyable directeur de la Monnaie et un président tyrannique de la Royal Society. A sa mort, à quatre-vingt-cinq ans, l'Angleterre lui organisera des obsèques dignes d'un roi.
    />

  • En 642, les troupes du général Amrou investissent Alexandrie. Elles doivent brûler le million de livres que recèle sa célèbre Bibliothèque. Car, à Médine, le calife Omar leur a donné l'ordre d'éliminer tout ce qui va à l'encontre de l'Islam.

    Un vieux philosophe chrétien, un médecin juif et surtout la belle et savante Hypatie, mathématicienne et musicienne, vont tenter de dissuader Amrou de détruire le temple du savoir universel. Ils vont lui raconter la vie des savants, poètes et philosophes, qui ont vécu et travaillé dans ces murs : Euclide, mais aussi Archimède, Aristarque de Samos qui découvrit que la Terre tournait autour du Soleil, Ptolémée et tant d'autres qui payèrent de leur vie leur combat pour la vérité.

    /> Le général Amrou obéira-t-il à Omar ? Les Arabes ont-ils vraiment brûlé la Bibliothèque ? Ou bien n'a-t-elle été victime, au fil des siècles, que de la folie des hommes oe

    En racontant le destin exceptionnel de ces grands esprits de l'Antiquité, Jean-Pierre Luminet alterne l'épopée, la nouvelle et le conte philosophique, dissimulant son érudition derrière une plume inspirée par l'humour et la poésie.
     

  • Entre Mars et Jupiter gravitent d'innombrables objets allant de la taille d'un grain de sable à celle d'une petite planète de quelques kilomètres de longueur. La beauté de cette « ceinture d'astéroïdes » est quelque peu tempérée par le danger qu'elle constitue : une simple perturbation peut suffire à éjecter ces objets de leurs orbites et à les précipiter vers la Terre. Les plus petites météorites se contentent de rayer notre atmosphère de charmantes « étoiles filantes », mais les plus gros astéroïdes menacent d'éradiquer toute vie sur notre planète ; les dinosaures en firent très probablement la tragique expérience il y a 65 millions d'années.

    Météorites et astéroïdes sont à la source de quantité d'anecdotes et de légendes que l'astrophysicien Jean-Pierre Luminet a rassemblées ici - en 365 paragraphes répartis en 7 chapitres - tout en faisant un point précis de l'état des connaissances sur ces inestimables témoins des premiers âges du système solaire.

  • « J'étais petite, je suis tombée dans le néant et ma tête s'est fracassée au fond. » Qui parle ainsi au seuil du recueil de Jean-Pierre Luminet ? La réponse nous est donnée avec le texte : c'est Amande, la fille du poète, disparue à un âge où la mort paraît hors de propos. Un trou énorme dans le ciel est donc le livre de la perte et du deuil. Dans ce long poème, le poète astrophysicien, spécialiste mondial des trous noirs et du big bang, est face à la perte insondable de sa propre fille. Un chaos que seule la poésie peut tenter d'approcher. Sans la moindre concession au pathos, l'écrivain fait éclater les normes du langage pour donner à lire un texte polyphonique, syncopé, bruissant de paroles et de présences. Des mots tombés hors du temps pour conjurer le vide et faire chanter l'absence.

  • Dans la confusion des prophéties plus ou moins fantaisistes qui circulent de nos jours quant aux risques de destruction qui pèsent sur la Terre et l'espèce humaine, le plus grand et le plus réel n'est ni le réchauffement de la planète, ni l'inversion des pôles magnétiques, ni l'explosion d'un super volcan ou autre guerre nucléaire, mais la collision entre notre planète et un astéroïde.
    En effet, l'histoire et les recherches les plus récentes ont établi que la chute d'un corps de dix kilomètres de diamètre suffirait à provoquer un cataclysme comparable à celui qui, selon toute vraisemblance, a déjà provoqué l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années - propre à rayer de la surface de la Terre tous ses habitants.
    Le monde entier retint donc son souffle quand, en décembre 2004, des équipes de scientifiques découvrirent l'astéroïde Apophis, un géocroiseur de la taille d'un stade de football pesant quelque 27 millions de tonnes : les calculs établissaient qu'il devait croiser notre route le vendredi 13 avril 2029 avec une probabilité de collision affolante : 1 risque sur 37 ! L'énergie alors dégagée, équivalente à 58000 bombes comme celle qui frappa Hiroshima, serait suffisante pour détruire un pays de la taille de la France. Les données recueillies les semaines suivantes contredirent fort heureusement cette perspective, mais révèlèrent qu'Apophis reviendrait frôler la Terre le dimanche de Pâques 2036.
    On estime que la Terre est bombardée chaque jour de 1000 tonnes de matière céleste, du grain de poussière à la pierre de 100 kilos, et que 3 millions de géocroiseurs sillonnent le système solaire, dont près de 90 % restent indétectés à ce jour. Inéluctablement, à un moment ou à un autre, un astéroïde du type d'Apophis viendra menacer notre planète.
    Jean-Pierre Luminet, astrophysicien de réputation internationale, fait le point sur les connaissances actuelles en la matière : que sont les astéroïdes et comment évoluent-ils ? Les risques de collision sont-ils réels ? À quelles conséquences pourrions-nous avoir à faire face ? Quels sont les plans de bataille et les systèmes de surveillance mis en oeuvre par les autorités et les instituts de recherche ? Enfin, et surtout, existe-t-il des armes pour affronter le pire ?
    Cet ouvrage très complet s'appuie sur une rigueur scientifique exemplaire pour mettre à la portée de tous une des questions les plus passionnantes de la science contemporaine.

  • D'Héraclite à Jean Tardieu, de Platon à Edgar Poe et Walt Whitman, de Maïakovski à Saint-John Perse, les poètes de tous les temps et de tous les pays n'ont cessé d'interroger le ciel, peut-être pour y trouver des réponses aux questions qu'ils se posaient sur la terre.
    Shakespeare affirmait à juste titre qu'il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre que dans toute la philosophie. Fort de ces certitudes et orfèvre en la matière, Jean-Pierre Luminet s'est livré à un remarquable travail de recherche et de présentation afin de nous donner à lire les textes essentiels que l'Univers et l'Espace ont inspirés aux poètes, souvent doublés de philosophes et de savants, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.
    Un passionnant ouvrage sur l'imagination créatrice.

  • Tome I :
    À la recherche du destin de l'Univers, Jean-Pierre Luminet retrace les grandes étapes de l'évolution cosmique et esquisse des scénarios possibles : combustion programmée de la planète Terre, extinction du Soleil, explosion des étoiles, coagulation des masses en trous noirs, désagrégation des galaxies, refroidissement de l'Univers tout entier du seul fait de la mystérieuse énergie sombre...
    Chemin faisant, il nous dévoile l'étonnant bestiaire de l'astrophysique qui regorge de créatures étranges, placées sous l'empire d'une gravité omnipotente : blafardes naines blanches, étoiles à neutrons hyperdenses, supernovae apocalyptiques, hypernovae et sursauts gamma...

    Tome II :
    Le voyage que Jean-Pierre Luminet nous invite à faire au coeur de l'invisible dévoile les propriétés extravagantes des plus mystérieuses créatures du bestiaire de l'astrophysique : les trous noirs.
    D'une compacité extrême, parfaitement invisibles s'ils sont nus, ces puits extraordinaires de l'espace-temps deviennent les astres les plus brillants dès lors qu'ils dévorent du gaz, voire des étoiles entières.
    Ces maelströms emportant dans leur ronde matière, espace et temps, ces machines à produire de l'énergie, ces ordinateurs suprêmes peuvent aussi être la porte ouvrant sur d'autres univers.

  • "Je me suis toujours intéressé à ce que l'on ne voit pas, à essayer de comprendre l'architecture invisible de l'Univers.
    J'ai écrit quelque part que ce n'était pas l'Univers tel qu'il est qui m'interpelle, mais tel qu'il pourrait être" Jean-Pierre Luminet. A l'aide d'une balle de golf ou d'une boule de billard s'enfonçant dans un bas résille, Jean-Pierre Luminet est capable de décrire et de faire comprendre le mécanisme des trous noirs. Il explique comme personne la relativité, la mécanique quantique, le Big Bang, les galaxies, l'univers "chiffonné".
    Il aime faire partager ses multiples passions. C'est ce qu'il propose dans ce livre qui couvre tous ses sujets de recherche, de réflexion, d'invention, où il explique la cosmologie moderne, la lumière de l'invisible, où il dévoile les secrets de l'Univers, et où il laisse voir aussi tout son amour de la littérature et de l'art.

  • Le destin de l'univers

    Jean-Pierre Luminet

    • Fayard
    • 10 November 2010

    Le bestiaire de l'astrophysique regorge de créatures étranges, placées sous l'emprise d'une gravité omnipotente : blafardes naines blanches, étoiles à neutrons hyperdenses, supernovae apocalyptiques, hypernovae et sursauts gamma.
    Mais les plus mystérieuses et les plus excitantes d'entre elles sont sans conteste les trous noirs. D'une compacité extrême, parfaitement invisibles s'ils sont nus, ces puits extraordinaires de l'espace-temps deviennent les astres les plus brillants de l'Univers dès lors qu'ils dévorent du gaz, ou même des étoiles entières. À la recherche du destin de l'Univers, Jean-Pierre Luminet retrace pour nous les grandes étapes de l'évolution cosmique et nous invite à voyager au coeur de l'invisible, sujet dont il s'est fait une spécialité.
    Ce faisant, il nous dévoile les propriétés extravagantes des trous noirs : maelstroms emportant dans leur ronde matière, espace et temps, machines à produire de l'énergie, ordinateurs suprêmes, portes de passage vers d'autres univers. Par sa nature pédagogique, l'ouvrage fournit à son lecteur un formidable outil de compréhension de l'Univers, étant entendu que celle-ci n'est possible ici que par la grâce des talentueuses mises en scènes, réalisées par l'auteur lui-même, des apocalypses célestes : combustion programmée de la planète Terre, extinction du Soleil, explosion des étoiles, coagulation des masses en trous noirs, désagrégation des galaxies et, enfin, refroidissement inexorable de l'Univers tout entier, déchiré par la mystérieuse énergie sombre récemment découverte.

  • Une année, 1761.
    Un siècle, celui des Lumières. Un événement astronomique, hors du commun. Et trois jeunes mousquetaires de l'Académie des sciences, prêts à tout pour être les premiers au Rendez-vous de Vénus...
    Ainsi commence la plus véridique et la plus folle des aventures scientifiques qui aura mis l'Europe des Encyclopédistes en ébullition. Grâce au double passage, à huit ans d'intervalle, de Vénus sur le Soleil, il ne s'agit pas moins que de mesurer la dimension de l'univers ! Déjà, de toutes les capitales, des dizaines de savants sont partis aux quatre coins du monde, en observation.
    De Paris, Lalande, le narrateur, suit et orchestre le périple de Chappe qui court de la Sibérie au Mexique, les pérégrinations de Le Gentil qui erre, lui, dans l'océan Indien. Rivaux, les trois amis le sont en science mais surtout en amour. Lequel d'entre eux ravira le coeur de la belle Reine Lepaute, mathématicienne surdouée... et vénus bien terrestre ? Tant il est vrai qu'à suivre la planète des passions leur quête deviendra vite celle de la Toison d'Or.
    Sur fond de guerre et d'Inquisition, dans un tourbillon qui mêle Voltaire, Bougainville et Catherine de Russie, ambitions, intrigues, péripéties terrestres et maritimes, ce roman au souffle épique est aussi une formidable méditation sur la science et l'histoire.

    Sur commande
empty