• Le conservatisme n'a pas la vie facile. Il est confondu avec tout ce qu'il n'est pas : immobilisme, réaction, traditionalisme, voire contre-révolution. Sans compter l'influence trompeuse qu'a pu exercer le néo-conservatisme américain. Alors, en quoi consiste le conservatisme et garde-t-il une actualité ? Pour y répondre, l'auteur esquisse une histoire intellectuelle de la pensée conservatrice, de Cicéron à nos jours. Il souligne les lignes de force (autorité, liberté, bien commun, confiance) qui structurent la pensée conservatrice et lui donnent son authenticité et sa permanence. Politiquement, et cela ressort des travaux des penseurs conservateurs modernes (Strauss, Oakeshott, Kolnai, MacIntyre) le conservatisme est la doctrine politique de l'autorité et l'idéologie du courant anti-idéologique. Il est, d'une certaine façon, le complément naturel du libéralisme. Mais le conservatisme ne se résume pas à une doctrine. Il suffit de lire Jane Austen, Chateaubriand, Balzac ou Evelyn Waugh pour comprendre que le conservatisme est aussi un style de pensée, une façon d'appréhender la vie dans toutes ces dimensions : littérature, religion et vie morale, histoire, économie, vie en société. Doctrine et style, le conservatisme a-t-il un avenir ? Peut-il encore exercer une influence décisive sur la vie politique ? L'auteur estime que oui. S'appuyant sur les travaux de neuf grands penseurs conservateurs du xxe et du xxie siècles, il esquisse cet avenir. Il dépendra crucialement de la capacité à faire vivre une nouvelle alliance du libéralisme et du conservatisme. Et ce conservatisme libéral pourrait constituer une idée neuve en Europe et en France. Jean-Philippe Vincent est ancien élève de l'ENA et économiste. Il a travaillé à la Direction de la Prévision, au Fonds Monétaire International et chez McKinsey & Co. Il est l'auteur de plusieurs livres d'économie. Il enseigne l'économie des questions de société à Sciences-Po Paris. Il est membre du comité de rédaction de la revue Commentaire.

  • Depuis une vingtaine d'années, les économistes du Massachusetts Institute of Technology ont tenté de refonder la macroéconomie keynésienne en apportant des fondements microéconomiques au postulat de rigidité des prix et des salaires. Ce courant est qualifié, en 1984, de « nouvelle macroéconomie keynésienne » par M. Parkin. L'objet de cet ouvrage est de présenter une synthèse des principaux apports de cette école de pensée à la macroéconomie.

  • Cet ouvrage propose l’ensemble des connaissances indispensables pour réussir l’épreuve de droit public d’un concours de catégorie A ou B de la fonction publique, avec pour chaque leçon :une fiche complète clairement structurée et rédigée ;un zoom sur une question d’actualité ;un résumé des 10 points essentiels de la leçon ;les chiffres/dates/arrêts/textes à retenir/analyses à méditer ;Un lexique complet en fin d’ouvrage.

  • Les parcours sociaux se trouvent aujourd'hui bouleversés. Ils ont été transformés en profondeur par un ensemble de dynamiques sociales puissantes : allongement de l'existence, désinstitutionnalisation du cours de vie, globalisation, processus de singularisation, accélération des changements sociaux. Aussi sont-ils désormais plus complexes, moins linéaires, moins standardisés, plus réversibles qu'ils ne l'étaient il y a quelques décennies. Fort de ce constat, cet ouvrage se propose de contribuer aux réflexions actuelles sur le concept de parcours social en donnant à voir comment les parcours sociaux contemporains se construisent à la croisée des contraintes sociétales et des choix individuels. Réunissant de riches études de cas, il approfondit l'analyse de trois dimensions clés des parcours sociaux - leurs dynamiques temporelle, résidentielle et professionnelle - tout en s'interrogeant sur les interactions entre ces différentes dimensions.

  • "Notre méthode pour aider les dirigeants à transformer leurs organisations est fondée sur une idée simple : on peut rendre le changement désirable. Pour cela, il faut faire du changement une aventure extraordinaire dont chacun est le héros." Voilà ce qu'entend Philippe Albertini, directeur général de Bramatech, entreprise industrielle devant affronter une crise grave, lors de sa première rencontre avec Mister Change.

    Tiré d'une histoire vraie, ce roman raconte comment les acteurs de terrain, Philippe, Frédéric, Anne et les autres ont réussi à reprendre la main et à conduire avec leurs collaborateurs toutes les transformations nécessaires au redressement puis au développement de leur entreprise.

    Le parti pris peu académique des auteurs met en valeur les doutes, parfois les peurs et les freins, de la même manière que le courage, l'audace et l'envie des protagonistes de l'action.

    Tout au long du récit, le lecteur découvrira de nombreux outils, méthodes et démarches lui permettant de conduire le changement de façon pratique et opérationnelle.

    Les auteurs, praticiens du changement depuis plus de 15 ans, dirigent le cabinet Alter&Go Groupe, spécialiste de l'accompagnement de la transformation des entreprises.

    Créé en 2004, Alter&Go Groupe accompagne de nombreuses entreprises de tous secteurs d'activité et de toutes tailles dans la mise en oeuvre du changement.

  • Les rapports qu'entretient l'homme avec la nature sont un sujet sur lequel le Pape Benoît XVI intervient fréquemment. C'est ainsi que dans son discours de l'Élysée, il disait : " L'état de notre planète me préoccupe aussi. Avec grande générosité, Dieu nous a. confié le monde qu'il a créé. Il faudra apprendre à le respecter et à le protéger davantage. Il me semble qu'est arrivé le moment de faire des propositions plus constructives pour garantir le bien des générations futures. " Quelle plus juste introduction pourrions-nous donner à ce nouveau volume d'Annales que publie l'Académie d'éducation et d'études sociales ? Car telle était bien son intention lorsqu'elle a choisi de consacrer ses séances de l'année 2007-2008 aux rapports de l'homme avec la nature. Dieu a donné à l'homme un rôle particulier dans la création, dans une fameuse recommandation de la Genèse : " emplissez la terre et soumettez-la ", que l'on peut toujours chercher à mieux comprendre. La montée des préoccupations écologiques et de développement durable, mais surtout les prétentions de l'homme d'imposer sa maîtrise de tout mettent en évidence la grande actualité de ce thème.

empty