Publibook

  • L'âne est de son naturel aussi humble, aussi patient, aussi tranquille que le cheval est fier, ardent, impétueux ; il souffre avec constance et peut-être avec courage les châtiments et les coups ; il est sobre et sur la quantité et sur la qualité de la nourriture, il se contente des herbes les plus dures, les plus désagréables que le cheval et les autres animaux lui laissent et dédaignent. L'âne, humble animal biblique et riche en symboles, a toujours eu une place importante dans la vie des peuples méditerranéens : en Provence, en Corse et même en Catalogne. Aux États Unis d'Amérique, l'âne est le symbole du parti démocrate et au Kurdistan, il y a « le parti des ânes » qui a érigé une statue d'un âne en cravate au milieu de la place centrale de la ville de Suleimaniya. Cet animal jouit également d'une symbolique très riche dans les religions monothéistes ainsi que dans les traditions des Juifs, Chrétiens et Musulmans.

    Sur commande
  • Le serpent

    Jean Sadaka

    Au commencement était le serpent. C'est du moins ce que croient quelques anciennes mythologies, pour lesquelles le serpent serait à l'origine de la vie sur terre. Le serpent est, sans doute, de tous les animaux, celui dont la symbolique est la plus riche. Il n'y a pas d'animal qui ait frappé davantage l'imagination des peuples. Toutes les religions font au serpent une place de choix en bien ou en mal.

    Sur commande
empty