L'harmattan

  • Chemin de croix

    Jacques Gaillot

    Voici un texte bref, suggestif, à la disposition d'un lecteur isolé ou d'une communauté. Pour mettre ses pas dans ceux du Christ au cours de sa Passion. Pour mettre ses pas dans les pas des innocents persécutés auxquels le Christ a voulu s'identifier. La dernière station est celle de la Vie. La mort n'a pas le dernier mot. Le tombeau est ouvert. C'est la déchirure d'une naissance. Il est ouvert sur un monde nouveau. Nous sommes délivrés de l'angoisse de la mort pour être des vivants.

  • N'est-ce pas un paradoxe de mettre ensemble catéchisme et liberté ? Le catéchisme évoque ce qu'il faut croire, tandis que la liberté fait appel à la responsabilité personnelle. Nous vivons une époque où il y a une perte de contrôle des religions. Avec les avancées de la modernité, les vérités transmises, prescrites ne s'imposent plus. Nous sommes témoins de la fin d'un monde et nécessairement de celle d'une Eglise. Témoins aussi de la naissance d'un autre monde et de l'émergence d'une Eglise passionnante où l'important est d'être en chemin.

empty