• Jean Dufy (1888-1964) est un poète de la couleur et de la ville, comme son frère, Raoul. Mais sa vision de Paris, plus précise et plus vivante, est beaucoup plus suggestive pour les amoureux de la capitale et pour les touristes de passage. Voici une sélection de ses plus belles vues, introduites par le spécialiste de l'artiste, et reproduites dans une présentation soignée.

  • Ce livre est l'histoire de la mise en oeuvre d'un appel profond : faire communauté avec des personnes fragiles, non pas en « faisant pour elles » mais en partageant la vie « avec elles ». C'est ainsi que ce projet s'est mis en place progressivement autour d'un couple, Élisabeth et Jacques Bailly-Avrit, à la Roche-sur-Yon (Vendée), qui nous relate les étapes de sa mise en place et les fondements. La théologienne Gwennola Rimbaut relit cette expérience pour en dégager quelques pistes de réflexion et d'action.

    Un petit livre qui vient poursuivre et approfondir les précédents ouvrages :
    - La joie de l'Évangile est pour tous.
    - Partager la parole de Dieu avec les plus pauvres.
    /> - Vers des paroisses plus fraternelles.
    - Les plus fragiles au coeur de la communauté chrétienne.

  • Cet ouvrage constitue la première partie d'Éros et Infini, Éthique de la temporalité. L'auteur entreprend une philosophie de l'évènement, de la nouveauté et du sens, de l'éros et du désir, soutenue par une compréhension du temps comme retrait créateur. La confrontation aux grands maîtres conduit à de nouvelles interprétations des grandes questions philosophiques. Ce Tome I traite de l'expérience du monde, de la question du sujet, ainsi que de l'origine du sens et de l'éros de l'interprétation.

  • "L'annonce faite à la femme suivi de Lettres à Ischah" est un recueil en deux parties. La première originale, la seconde réédition d'un recueil paru en 1977, qui fut alors salué par Emmanuel Levinas. Plus de 40 ans séparent ces deux Poèmes. L'annonce faite à la femme maintient la cohérence d'inspiration initiale après un long temps de silence, de vie, de voyages, de réflexion et de ruptures. Il s'agit là d'un chant d'amour original au niveau de l'écriture poétique, de la langue, de la pensée et de l'investigation du sens des choses : une pénétration de la splendeur de l'éros.

  • Une ville de Province, en hiver, au début de l'année 1944 : la Gestapo, conduite par le proviseur arrête en pleine classe un lycéen. C'est un résistant de 16 ans. Pour lui, la marche vers l'horreur commence : prison française, gardiens allemands, bons ou méchants, interrogatoires...
    Puis, c'est le convoi vers Buchenwald, les coups, la faim, la soif, l'épuisement, les premiers morts, Wieda, Dora : l'univers concentrationnaire pour le jeune garçon pris dans les mailles de l'Histoire. N'étant pas juif, Jacques-Christian Bailly n'est pas voué à l'extermination immédiate. Profondément chrétien, germaniste, féru de culture allemande, il n'a pas de haine, mais il lui faut survivre dans cet enfer . Mis, par les S.S. à la disposition des ingénieurs civils allemands responsables, sous l'autorité de Wernher von Braun, de la mise au point et de la production des fusées V1 et V2, il est affecté durant les derniers soubresauts du Reich, à un secrétariat de l'usine souterraine de Dora. Après un périple meurtrier à travers l'Allemagne jusqu'à Ravensbrück, il est libéré par l'Armée Rouge. De retour en France, il trouve un pays insouciant et oublieux. Il doit alors puiser dans son expérience, l'énergie de se reconstruire dans un avenir à inventer. 35 ans plus tard, dans l'Europe réconciliée, il peut enfin porter sur ses souvenirs un regard apaisé.

  • Cet ouvrage constitue le Tome II de Éros et Inini, Éthique de la temporalité. L'auteur y poursuit sa philosophie de l'évènement, de la nouveauté et du sens, de l'éros et du désir centrée sur l'expérience temporelle du monde. Les questions philosophiques fondamentales sont revisitées. Ce Tome II aborde les formes de jouissances et de catharsis du sujet, approfondit la réflexion sur les limites et les configurations du monde, le langage et les signes, et l'enracinement érotique du bien et du mal.

    Sur commande
empty