• « Il est des amours qui, parfois, s'unissent à jamais sous le signe de la félicité. D'autre fois, les chemins empruntés sont ceux de la tristesse et de la colère mais toujours parsemés çà et là de petits rayons flavescents, brillants d'une passion tant ardente que dévorante. Les sentiers se séparent et se rattachent sans cesse, ne sachant où se profiler sous une seule silhouette. Celui-ci en fait partie. On se jette, on se rattrape, on pleure ensemble et on se cherche, jamais l'on se perd. Comme une destinée obombrée de doutes qui ne cesserait de nous distraire en mauvais tours. Si l'amour est une tragicomédie, en voilà un excellent exercice. »

    Sur commande
  • La Ballade lunaire peint le symbole d'une solitude devenue extase à travers une vingtaine de poèmes alliant amour, colère et sexualité. Chaque texte témoigne d'une évolution dans la psychologie de l'auteur grâce à la découverte de la plus délicieuse des créatures. La Lionne et le Prince s´harmonisent ici par la sincérité la plus profonde dans l'espoir de toucher l'éternité qui ne viendra peut-être jamais. Il s'agit d'une révolution récitée et d'un aveu intime qui palpitent au fil des rimes. Une dernière promesse avant le début de la nuit. De la poésie.

    Sur commande
  • Éclat d'amour éternel propose une discussion sur la sexualité et sur ses diverses formes et fantasmes. Chaque poème peint la fresque d'une situation, d'un concept, d'une idée ou parfois d'un lieu imaginaire voire inatteignable ; et évoque le parcours spéculaire de ces désirs de volupté jusqu'à l'espoir en passant par la jalousie et la lassitude. À travers quelques gravures sur la beauté de notre simplicité la plus pure, le poète suggère l'atteinte de l'extase qui, une fois partagée, devient incommensurablement délicieuse, trônant sur un autel de vésanie. Ce recueil constitue une ode à l'empire des sens et à l'érotisme.

    Sur commande
  • « Lucie, c'est avant tout la symphonie d'une voix dont les mélodies vagabondent...

    C'est une lumière dont les rayons flavescents fleurissent à l'épilogue des océans.

    Une promesse tissée en fils de paradis dont les doutes miroitent les espoirs.

    Un voyage obombré par des délices qui laissent baguenauder d'intimes extases.

    Un empire diaprant les plus merveilleux augures où l'impossible s'achève...

    La seule question que je désire me poser, la seule réponse que je veux entendre.

    Lucie, c'est avant tout ma poésie. »

    Sur commande
  • « Il s'agit d'une histoire contée par la déesse infernale de l'amour pourfendant celle de la céleste solitude. L'histoire du garçon à la chevelure ondoyante et lamée d'or. Il marche seul dans les rues qui résonnent et se ressemblent mais le théâtre de sa vie demeure flamboyant d'ennui. Triste et vaincu, sous les cieux de grisailles, il attend quelque chose, patiente pour quelqu'un. Et, au détour d'une lune argentée, sent la main sur son épaule d'une femme éclatante de vénusté. Elle est déjà conquise et heureuse mais ne peut s'empêcher de vouer au garçon une passion tant voluptueuse qu'amoureuse. S'ensuit alors la descente caligineuse vers le gouffre d'un amour impossible mais toujours empli d'ardeur et de luxure. Un nouvel ange de promesse, des reflets d'avenirs flavescents, un horizon de désir... De la poésie. »

    Sur commande
empty