Au Diable Vauvert

  • Renton le malin, Sick Boy l'ambitieux, Begbie le fou furieux, Spud l'égaré : quatre jeunes qui ont grandi dans les quartiers pauvres d'Edimbourg et que l'amitié a soudés comme des chewing-gums à un trottoir.
    Ciment et poison de cette relation : la came, l'héroïne, cinquième personnage de ce roman, qui fédère autant qu'elle désintègre. Quand un bon coup se profile, le dernier, celui qui pourrait mettre tout le monde à l'abri de cette vie chienne, on se serre les coudes. Et on réfléchit au moyen de poignarder les autres quand ils auront le dos tourné. Chronique d'une époque, d'une ville, d'une société, Trainspotting est bien plus qu'un énième roman générationnel.
    Il est le pendant écossais de Retour à Brooklyn de Selby, d'une intensité identique, l'humour en plus. Car Welsh, en écrivain social, sait que le drame n'est rien s'il n'est relevé par le rire.

  • Lucy Brennan, coach sportif huppée de Miami Beach, méprise les faibles, les gros, les ratés. Mais elle va sauver et accepter comme cliente une femme à son exact opposé, dépressive et en surpoids. Une relation ambivalente et perverse, faite d'attraction et répulsion, se noue, qui va bouleverser la vie, les modèles et les certitudes des deux femmes...

    À coup de meurtre, de perversité, de revanche, mais aussi de sueur et d'une grande quantité de nourriture et de sexe, La Vie sexuelle des soeurs siamoises explore une grande obsession de notre temps, le corps et ses représentations, dans une histoire subversive et sombre qui évoque Bret Easton Ellis ou Hunter S. Thomson.
    Un roman social affuté comme un thriller, qui met en scène une Amérique coupée en deux, obsédée par les apparences et le pouvoir sur l'autre, la marchandisation des corps et le sexe comme outil de pouvoir.

  • Skagboys

    Irvine Welsh

    Mark Renton, est le fils d'une famille de ces classes moyennes brutalement déclassées sous les années Thatcher. Et lorsque la déchéance sociale frappe sa famille, il sombre dans l'héroïne. Comme ses copains d'enfance, Tommy, qui bascule dans la petite délinquance et la violence, Spud, viré de son job, et Franco Begbie dont l'univers devient totalement psychotique. Seul Sick Boy semble pouvoir remonter la pente de l'exclusion sociale.
    On pense au Vernon Subutex de Virginie Despentes en dévorant ce pavé passionnant, drôle, vrai et émouvant.
    Comme elle, Welsh est auteur d'une oeuvre déjà considérable dont l'ambition s'inscrit ici dans l'histoire.
    Skagboys est le grand roman de la déchéance sociale de ces classes moyennes violemment déclassées dans les années 80 du Thatchérisme, qui ont changé pour toujours la Grande- Bretagne.
    Irvine Welsh y porte son travail sur l'écriture du réel et de l'oralité à un niveau jamais atteint et réhabilite les voix misérables en littérature. Il incarne de façon incontournable, avec son complice John King, le roman réaliste social anglais.

  • Crime

    Irvine Welsh

    L'inspecteur Ray Lennox a quitté Édimbourg pour Miami après une dépression due à l'abus de stress et de cocaïne et à une sale affaire d'infanticides sexuels. Mais sa fiancée ne songe qu'à préparer leur mariage et il se retrouve seul et désoeuvré en Floride. Quand un toxico lui présente une fillette de dix ans victime de prédation sexuelle, Lennox décide de la protéger, à tout prix...

  • Glu

    Irvine Welsh

    « Tout le monde était d'accord dans le coin : les nouveaux appartements étaient les meilleurs. Les Ewart, comme nombre de familles dans le quartier, profitaient de ces habitations lumineuses. Les voisins faisaient tous l'éloge du chauffage au sol qui permettait de maintenir l'appartement à température grâce à un seul bouton. Le père de Maria était récemment décédé de tuberculose dans son immeuble humide de Tollcross : tout ça n'était plus que de l'histoire ancienne. Duncan adorait le carrelage chaud sous les tapis. On glissait les pieds sous la carpette devant la cheminée, c'était un véritable luxe.
    Puis l'hiver arriva, et avec lui les premières factures, et tous les systèmes de chauffage central de la cité s'éteignirent. Avec une synchronisation si parfaite qu'on les aurait dit manipulés par une seule et même personne. » Terry le don Juan, Billy le boxeur, Carl le DJ et Gally la poisse : quatre jeunes garçons de la banlieue d'Edimbourg, quatre enfants de la bagarre et des pubs enfumés. Avec cette glu pour lien en forme d'amitié contre vents et marées, dans les quartiers miteux chers à Welsh.
    Authentique Bildungsroman, Glu nous fait parcourir avec eux, des années 70 à aujourd'hui, trente ans de culture musicale et sociale, du punk à la techno, de l'héroïne à l'ecstasy. Explosion sociale, explosion littéraire, trente ans de vie politique pour arrière-plan, un thatchérisme cruel, les fermetures d'usines, les mutations, les petites et grandes tragédies de la vie ordinaire. Trente ans pendant lesquels les quatre amis cherchent sans désemparer leur vraie place dans une société où ils sont nés laissés pour compte, avec leur langue, celle de la rue, celle des gens simples, et dans leurs mots, sombres mais drôles, magnifiques. Ici le lecteur n'ignore rien de l'architecture, de l'urbanisme, des lieux de la belle et monstrueuse capitale écossaise, parce qu'ici la ville façonne les individus autant que leur langue.


    Roman-fleuve à avaler d'une traite, Glu dessine, après Trainspotting, Porno et Recettes intimes un cycle romanesque dont Edimbourg est le personnage principal.

  • Le terrible Begbie, l'un des quatre héros de Trainspotting, mène enfin une vie tranquille sous le nom de Jim Francis.
    Peintre et sculpteur à succès, il vit confortablement avec sa femme et leurs deux filles dans une station balnéaire prospère de Californie. Pour certains il est un escroc, pour d'autres un visionnaire.
    Lorsqu'après le meurtre de son fils qu'il connaissait à peine, il regagne Édimbourg et retrouve ses amis, ils attendent de lui une sanglante vengeance. Pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, sa femme et ses filles découvrent un passé sordide qui ne semble pas qu'un lointain souvenir.
    Roman élégant, électrisant, ultraviolent mais curieusement rédempteur, L'Artiste au couteau développe l'univers de Trainspotting, avec le retour d'un des personnages contemporains les plus infâmes et attachants de la littérature, l'incendiaire Francis Begbie.

  • De l'adolescence avec Skagboys à Trainspotting 2 (Porno) qui les réunit vingt ans plus tard autour d'une énième et fumante idée pour enfin s'en sortir, on suit ici enfin dans la continuité le destin des célèbres héros de Trainspotting, Renton, Tommy, Spud, Begbie et Sick Boy. Et l'on comprend pourquoi ces enfants de la désolation sociale consumériste sont devenus, pour toute une jeunesse mondiale, l'étendard joyeux et hédoniste du mal-être de ceux qui n'ont plus rien.

    La puissance et le travail de Welsh sur l'analyse sociétale, l'écriture du réel et la langue de l'oralité prennent également toute leur dimension, dans ce cycle qui prend place parmi les chefs d'oeuvre du roman réaliste social.

    « Welsh est la meilleure chose qui soit arrivée à la littérature britannique depuis des décennies. » Sunday Times

  • Au département de la Santé et de l'Hygiène d'Edimbourg, où il inspecte les meilleures tables de la ville, Danny Skinner, fêtard et coureur notoire, est pris au piège de ses pulsions auto-destructrices. L'arrivée de Brian Kibby, innocent amateur de modèles réduits, déclenche chez lui une haine d'une puissance inattendue. Et quand Kibby est atteint par un mystérieux virus, Skinner comprend qu'un lien surnaturel les unit.

  • Le coup du siècle Nouv.

    Terry Lawson, après avoir servi de chauffeur à de nombreux écrivains pour le Festival d'Édimbourg, décide qu'une solide éducation littéraire sera un atout dans ses escapades sexuelles implacables et l'aidera à compenser la perte de sa virilité. Il rencontre Wee Jonty, un personnage bien nanti, gentil mais obscur, comme Curtis de Porno, dont la petite amie Jinty Magdalen a disparu. Lawson accepte de l'aider à la retrouver, ses « enquêtes » lui faisant remettre en question les motivations d'un homme d'affaires américain de premier plan et star de télévision Ronald Checker (un pastiche de Donald Trump) et son rôle dans la disparition de Jinty. La narration du livre alterne entre Lawson, Jonty et Checker.
    Fidèle à ce qui fait sa patte, Irvine Welsh crée un personnage central d'arnaqueur misogyne sans vergogne et, à partir d'un matériau très sombre, déploie un humour noir au vitriol pour se renouveler dans une comédie sauvage qui abat les derniers tabous. Ce serait La Pire personne au Monde en Écosse. Attachez vos ceintures, ça va bouger !

    awaiting publication
  • Porno

    Irvine Welsh

    "J'avais décidé de garder le même rythme de vie, les sorties, l'éclate totale, mais sous conditions strictes. Et puis au bout d'une mauvaise semaine, j'ai lâché l'affaire, je me suis inscrit da s une salle de sport et j'ai commencé le karaté. " Dix ans plus tard, Renton, Sick Boy, Spud et Begbie tournent en rond et galèrent toujours sous la pluie d'Édimbourg. Tout bascule lorsque Sick Boy rencontre Nikki et décide de produire avec elle le porno du siècle.

  • Mark Renton gagne désormais confortablement sa vie en gérant la carrière de plusieurs DJ internationaux. Revenant à Edimbourg, il tombe sur Frank Begbie, ancien ami et associé qu'il a trahi et s'emploie à fuir depuis des années. Mais devenu un artiste reconnu, Begbie ne semble pas, au grand étonnement de Mark, vouloir se venger.
    Sick Boy et Spud, leurs vieux amis, commencent de leur côté à graviter dans l'univers sordide du trafic d'organes.
    De rebondissement en rebondissement, les quatre hommes se retrouvent pour mieux s'entraîner les uns les autres, conduits par leurs histoires personnelles et leurs addictions.
    Même la victoire des Hibs lors de la Coupe d'Écosse ne leur apportera aucun réconfort.
    L'un d'eux ne survivra pas. Qui est assis à la place du mort ?
    La puissance et le travail de Welsh sur l'analyse sociétale, l'écriture du réel et la langue de l'oralité, prennent toute leur dimension dans ce cycle qui compte parmi les chefs d'oeuvre du roman réaliste social.
    « Welsh est la meilleure chose qui soit arrivée à la littérature britannique depuis des décennies. » Sunday Times

empty