• La Ligue du LOL est le nom du groupe Facebook via lequel des journalistes et des acteurs du monde de la communication - des hommes en majorité - ont mené des campagnes de cyberharcèlement à l'encontre de femmes : journalistes, blogueuses, militantes féministes et de quelques hommes. En 2019, l'affaire est dénoncée par Checknews, le service de vérification des faits du journal Libération. Iris Gaudin a été l'une des victimes des créateurs de la Ligue du LOL en 2010.
    Pour la jeune femme qui avait depuis longtemps cherché à tourner la page, le cauchemar refait surface. À travers son témoignage, elle décrit les mécanismes des réseaux sociaux où les harceleurs, sous couvert d'anonymat, attaquent facilement leurs cibles. Au-delà de son histoire personnelle, la victime reprend sa plume de journaliste, et dénonce un système qui prend racine au sein même des écoles de journalisme, où l'on apprend à polémiquer, à rabaisser son interlocuteur pour « faire le buzz » au mépris des règles déontologiques du métier.
    Quand l'affaire paraît au grand jour, plusieurs « loleurs » sont licénciés; mais ce petit monde reste une bulle difficile à faire éclater.
    Par sa voix forte et son courage, Iris Gaudin rejoint le choeur des femmes qui refusent de se taire.

    Sur commande
empty