• Une femme nullement humaine, une autre qui s'entête à porter son nom d'homme, un militaire huit puis sept fois mort, un enfant au verbe particulier - tels sont les héros qui doivent sauver la Terre.
    Ils rencontreront, aux cours de leur quête, des vivants comploteurs, des morts bien renseignés, une fourmi farceuse, quelques paresseux chuinteurs et nombre d'oiseaux bavards et d'outre-cieux.

  • Collection dirigée par gérard klein Dans l'empire d'Azad, le pouvoir se conquiert à travers un jeu multiforme. Jeu de stratégie, jeu de rôle, jeu de hasard, le prix en est le trône de l'Empereur.
    Gurgeh est le champion de la Culture, une vaste société galactique, pacifique, multiforme, anarchiste, tolérante, éthique et cynique où le jeu est considéré comme un art majeur.
    S'il gagne, la paix sera sauvée entre la Culture et Azad.
    S'il perd...

    Voici le premier volume de la fameuse série de la Culture qui a renouvelé avec humour et panache le thème de la société galactique. Il sera suivi de L'Usage des armes et de Une forme de guerre.

  • Collection dirigée par gérard klein Horza, l'un des derniers métamorphes, peut modifier sa forme à sa guise, ce qui en fait une redoutable machine de guerre.

    Il s'est engagé, aux côtés des Idirans, dans une croisade personnelle contre la Culture, cette immense société galactique anarchiste, tolérante, éthique et cynique.

    Mais son combat n'est qu'une escarmouche insignifiante dans la grande guerre qui embrase la Galaxie, entre la Culture et les Idirans fanatiques.

    Une guerre anachronique : une guerre de religion.

    Après L'Homme des jeux et L'Usage des armes, voici le troisième volume de la série de la Culture, la plus grande épopée galactique depuis Fondation, Dune et Hypérion.

  • Les Gziltes, une civilisation galactique alliée de la Culture depuis dix mille ans mais qui a choisi de ne pas la rejoindre, ont pris la décision collective de suivre la voie empruntée par des millions d'autres civilisations avancées : la Sublimation. Quitter l'espace normal et rejoindre un niveau plus élevé dont on ne sait pas grand-chose mais où tout est possible, où la vie est plus complexe et plus riche.
    Infiniment. Mais à quelques jours de la Sublimation des Gziltes, leur Quartier Général Militaire est détruit. Peut-être parce qu'il détenait un secret susceptible d'entraver cette Sublimation. Vyr Cossont, assistée d'un androïde et d'un avatar de la Culture, va parcourir la Galaxie à la recherche d'un homme qu'on dit vieux de dix mille ans et qui est censé connaître le secret des Gziltes.
    Iain Banks, disparu en 2013, nous offre un merveilleux voyage à travers mondes et paysages extraordinaires, l'ultime chapitre du cycle de la Culture.

  • Collection dirigée par gérard klein Cheradenine Zakalwe est l'un des agents les plus efficaces de la Culture, cette immense société galactique, pacifiste et redoutable, anarchiste, tolérante, éthique et cynique.
    Partout où la Culture entend faire régner sa bienveillance, c'est-à-dire son ordre, Zakalwe se montre un chien de guerre irremplaçable. Mais est-il seulement celui qu'il croit être ?
    Après L'Homme des jeux, voici le second volume du cycle de la Culture qui a renouvelé le space opera.

    Le cycle de la Culture comprend :
    1. L'Homme des jeux 2. L'Usage des armes 3. Une forme de guerre 4. Excession

  • Les Enfers virtuels sont une invention de certaines sociétés puritaines de la Galaxie. Dans ces géhennes virtuelles souffrent sans fin les avatars de ceux qui ont transgressé les règles de ces civilisations. Les tenants et les opposants de ces Enfers se livrent des guerres sans merci. Jusque là dans le Virtuel. Sans morts ni blessés physiques. Mais cette guerre menace de se déplacer dans le Réel. Car les opposants aux Enfers sont prêts à faire monter les enchères. La Culture n'aime pas ça du tout. Quel rôle joue Veppers, l'homme le plus puissant et le plus corrompu de son système stellaire dans ce conflit ? Et quel pourrait être le destin de Ledjedje qu'il a tuée, mais qui a été ramenée à la vie par un vaisseau de la Culture ? La vendetta de Lededje pourrait avoir sa place dans les projets de Circonstances Spéciales.
    Un nouveau chef d'oeuvre dans le cycle de la Culture.

  • La Culture... Une vaste civilisation galactique, anarchique, protéiforme, pacifique. Elle nous observe à travers les yeux électroniques d'Arbitraire, un vaisseau géant en proie à un grave dilemme tandis que nous, pauvres humains, détruisons notre planète. Doit-il intervenir, et provoquer un bouleversement qui pourrait s'avérer le plus terrible des remèdes ? Ou laisser faire ? En d'autres termes : notre civilisation mérite-t-elle d'être sauvée, et à quel prix ? Mais se frotter à la barbarie humaine peut s'avérer plus fascinant qu'on ne l'imagine... N'y a-t-il pas ici un risque pour la Culture elle-même ? L'Essence de l'art réunit huit nouvelles dont la plupart relèvent du cycle de la Culture.


  • Le Sens du vent
    Sur l'orbitale Masaq' s'est réfugié Ziller, un compositeur chelgrien dont le peuple a été récemment vaincu par la Culture, cette société galactique tolérante, anarchiste, cynique et par dessus tout hédoniste.
    Ziller, le plus fameux musicien de son temps, a fui les mondes chelgriens pour des raisons politiques Il compose un opéra en souvenir d'une guerre ancienne entre la Culture et les Idirans durant laquelle ces derniers ont fait exploser des étoiles huit cents ans auparavant.
    L'oeuvre de Ziller doit être jouée au moment précis où la lumière fulgurante de ces novae atteindra Masaq'.
    Un émissaire Chelgrien, Quilan, est envoyé sur l'orbitale pour tenter de convaincre Ziller de revenir dans sa patrie. C'est la partie officielle de sa mission.
    L'autre est plus ténébreuse.
    Un nouveau volet du cycle de la Culture qui a renouvelé la Science-Fiction.

  • Collection dirigée par gérard klein Au plus profond de l'espace interstellaire, loin des volumes ordinairement fréquentés par la Culture, vient de surgir une Excession, objet extraordinaire qui semble défier toutes les lois connues de la physique, déborder la raison, et provenir d'un univers supérieur, transcendant.
    La Culture, cette société galactique, décentralisée, hédoniste, altruiste, cynique, anarchiste, prodigieusement riche et efficace - composée d'humains et autres intelligences biologiques, mais aussi et peut-être surtout d'Intelligences Artificielles - ne peut ignorer ce défi.
    D'autant qu'une espèce cruelle et belliqueuse, les Affronteurs, tente de profiter de la situation.
    Excession est le quatrième volet du cycle de la Culture dont les trois précédents, Une forme de guerre, L'Homme des jeux et L'Usage des armes ont été publiés dans la même collection.
    Voici ce que disait de ce cycle Jacques Baudou dans Le Monde :
    « Avec fièvre, souffle et beaucoup de talent, Iain M. Banks a complètement transcendé le space opera et composé une page mémorable de l'histoire du futur. »

  • Collection dirigée par gérard klein Un monde engagé dans le difficile passage de la féodalité à la Renaissance, de la théocratie à la science. Un monde ravagé par des guerres et par des ambitions. Mais qui n'est pas notre Terre. Cette planète connaît une autre histoire. Tout aussi barbare.
    Et sur ce monde étranger, éloigné dans le temps et dans l'espace, qui ne sait rien d'autres civilisations essaimées dans l'espace, deux étrangers se croisent, s'effleurent à peine. Un médecin, Vossll, qui est aussi une femme, et un guerrier, Dewar.
    Ils n'ont apparemment rien en commun, sauf de surprenants savoirs.
    Au jeu de la compassion et de la cruauté, ils vont échanger leurs rôles.
    Avant peut-être de retourner vers leur véritable univers.
    Inversions est le cinquième volet du cycle de la Culture. Les quatre précédents, Une forme de guerre, L'Homme des jeux, L'Usage des armes et Excession ont été publiés dans la même collection.

    Avec fièvre, souffle et beaucoup de talent, Iain M. Banks a complètement transcendé le space opera et composé une page mémorable de l'histoire du futur.
    Jacques Baudou, Le Monde des livres.

  • Une puissante organisation occulte, le Concern, cherche à contrôler le monde. Un génie aux intentions troubles la dirige, et de nombreux agents la servent, tel Temudjin Oh, un Mongol, qui se déplace instantanément à travers l'espace. Adrian Cubbish est un trader cupide. Le Philosophe, un bourreau, voyage dans le temps. Mené par Mrs Mulverhill, un mouvement de résistance au Concern se constitue.

  • Les Habitants, formes de vie presque immortelles, habitent les géantes gazeuses comme notre voisine Jupiter. Et ne s'intéressent guère aux autres peuples de la Galaxie. Ils détiennent des secrets qui permettraient à l'humain Fassin Task de sauver son système solaire menacé par la flotte de l'Archimandrite Luseferous. Mais il faut pour cela plonger dans l'atmosphère de la géante Nasqueron. Et convaincre les Habitants de lui livrer une formule vieille de millions d'années. Ce sont de joyeux anarchistes, dotés d'un sens de l'humour discutable et d'habitudes comme celle de chasser à mort leur progéniture. Leur seule faiblesse : un goût immodéré pour les informations. À travers un réseau de trous de vers, géré par la Mercatoria, Fassin parcourt la Galaxie à la recherche d'une information délectable.

  • Anglais CONSIDER PHLEBAS (A NOVEL)

    Iain M. Banks

    • Orbit
    • 1 January 1990

    The war raged across the galaxy. Billions had died, billions more were doomed. Within the cosmic conflict, there was an individual crusade: deep within a fabled labyrinth lay a fugitive Mind. Both the Culture and the Idirans sought it.

  • Écosse, Stonemouth : petite ville portuaire maussade réputée pour sa brume, ses gangsters, sa drogue à bas prix et ses suicidés. Après un exil de cinq ans, Stewart Gilmour est convoqué pour les obsèques de Joe, le patriarche du clan Murston, l'une des deux familles régnant sur la ville. La dernière fois qu'il a vu les Murston, ils voulaient sa peau. Si son retour sème la discorde, il représente aussi une seconde chance : l'occasion d'affronter son passé et, peut-être, de revoir Ellie, la jeune femme qui hante ses rêves. Des souvenirs à l'instant présent, Stewart passe de l'adolescence à la maturité, des anciennes amitiés encore flamboyantes aux ennemis qui n'ont rien oublié. La semaine de deuil s'écoule entre douceur diffuse et violence extrême jusqu'à sa conclusion explosive.

    « On dirait qu'un vent vigoureux venu d'Écosse nous fait tourner les pages à toute allure de ce roman tendre et vif. » Sharon Wajsbrot, Les Échos.

  • Anglais THE PLAYER OF GAMES

    Iain M. Banks

    • Orbit
    • 19 February 1993

    Bored with success, Gurgeh - The Player of Games - travels to the Empire of Azad, cruel and incredibly wealthy, to try their fabulous game. This is a game so complex, so like life itself, that the winner becomes emperor.

  • Sursamen : un monde gigantesque, creux, composé de coques concentriques, construit pour une raison inconnue par une civilisation disparue depuis des milliards d'années. Colonisé par des dizaines d'espèces. Des rats dans une épave. Les niveaux 8 et 9 sont occupés par deux peuples médiévaux en guerre perpétuelle. Le roi Hausk va triompher mais il est assassiné par son bras droit. Ses fils connaissent des destins différents. Ferbin, témoin du crime, cherche l'aide de la Culture. Oramen, futur roi, tente d'échapper aux complots de l'assassin. Leur soeur, Anaplian, devenue agent de Circonstances Spéciales, veut venger le roi. Un nouveau volet du Cycle de la Culture, cette société galactique hédoniste, tolérante et anarchiste, qui apparaît ici sur la toile de fond d'une Galaxie grouillante de vie. Une histoire aux accents shakespeariens où la mort est le prix de l'honneur.

    Indisponible
  • Anglais The Algebraist

    Iain M. Banks

    • Orbit
    • 4 July 2005

    A science fiction novel.

  • Cheradenine is an ex-"special circumstance" agent who had been raised to eminence by a woman named Diziet. Skaffen-Amtskaw, the drone, had saved her life and it believes Cheradenine to be a burnt-out case. But not even its machine intelligence can see the horrors in his past.

  • Anglais LOOK TO WINDWARD

    Iain M. Banks

    • Orbit
    • 2 August 2001

    It was one of the less glorious incidents of the Idiran wars that led to the destruction of two suns and the billions of lives they supported. Now, 800 years later, the light from the first of those deaths has reached the Culture's Masaq' Orbital. A Chelgrian emissary is dispatched to the Culture.

    Sur commande
  • Le cycle de la Culture (L'Usage des armes, 1992, L'Homme des jeux, 1992; Excession, 1998; Le Sens du vent, 2002; Trames, 2009), l'un des plus importants de l'histoire de la science-fiction, met en scène une société galactique tolérante, cynique, hédoniste, anarchiste, pleine de bonnes intentions et parfois machiavélique. Mettant en scène des humains, des Intelligences Artificielles de tout calibre et des Extraterrestres plus étranges les uns que les autres, le Cycle aborde pratiquement tous les thèmes de la science-fiction.
    Dans ce nouveau volet, deux fils principaux s'entrecroisent et finissent par se rejoindre. Le destin et la vengeance de Lededje, devenue légalement, à la suite de la faillite de son père, l'esclave de Veppers, un richissime entrepreneur d'une société technologiquement plus avancée que la nôtre, constitue le premier. Maltraitée et violée depuis son enfance par Veppers, qui en a fait un objet d'art car elle est porteuse d'un tatouage fractal, elle cherche à tout prix à lui échapper. Lors de sa dernière tentative d'évasion, elle est tuée par Veppers. Mais elle est recréée sur un vaisseau de la Culture car une copie d'elle avait été effectuée une année plus tôt par un étrange collectionneur d'art et de personnalités. Même si elle ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé depuis son assassinat, Lededje n'aura de cesse de retourner dans son système et sur son monde d'origine et de tuer Veppers, personnage particulièrement corrompu et que la Culture, via Circonstances Spéciales, a à l'oeil...
    Second fil, Veppers, en sus d'être dans son propre système stellaire un homme d'affaires aussi redoutable que malhonnête (il a ruiné délibérément le père de Lededje, qui était son associé), emploie ses ordinateurs spécialisés dans la gestion d'univers virtuels à des opérations douteuses. En effet, il abrite dans ses ordinateurs des enfers virtuels. Aussi Circonstances Spéciales, le service action de la Culture, a quelques raisons de le surveiller. Et d'un coup, coup évidemment tordu, la vendetta de Lededje pourrait bien être utile à CS, qui va lui faciliter la tâche discrètement à son habitude...
    La Culture n'est, rappelons-le, qu'une des civilisations galactiques, même si c'est l'une des plus puissantes. Le lecteur en rencontrera ici quelques autres qui valent le déplacement.

  • Anglais The hydrogen sonata

    Iain M. Banks

    • Orbit
    • 5 September 2013

    The tenth Culture book from the awesome imagination of Iain M. Banks, a modern master of science fiction. The Scavenger species are circling. It is, truly, the End Days for the Gzilt civilisation. An ancient people, organised on military principles and yet almost perversely peaceful, the Gzilt helped set up the Culture ten thousand years earlier and were very nearly one of its founding societies, deciding not to join only at the last moment. Now they've made the collective decision to follow the well-trodden path of millions of other civilisations: they are going to Sublime, elevating themselves to a new and almost infinitely more rich and complex existence. Amid preparations though, the Regimental High Command is destroyed. Lieutenant Commander (reserve) Vyr Cossont appears to have been involved, and she is now wanted - dead, not alive. Aided only by an ancient, reconditioned android and a suspicious Culture avatar, Cossont must complete her last mission given to her by the High Command. She must find the oldest person in the Culture, a man over nine thousand years old, who might have some idea what really happened all that time ago. It seems that the final days of the Gzilt civilisation are likely to prove its most perilous. Praise for the Culture series: 'Epic in scope, ambitious in its ideas and absorbing in its execution' Independent on Sunday 'Banks has created one of the most enduring and endearing visions of the future' Guardian 'Jam-packed with extraordinary invention' Scotsman 'Compulsive reading' Sunday Telegraph The Culture series: Consider Phlebas The Player of Games Use of Weapons The State of the Art Excession Inversions Look to Windward Matter Surface Detail The Hydrogen Sonata Other books by Iain M. Banks : Against a Dark Background Feersum Endjinn The Algebraist

    Sur commande
  • Sharrow est l'un des meilleurs éléments de l'armée de Golter. C'est aussi une aristocrate, descendante d'une des grandes familles de la planète, passée maître dans l'art de voler des antiquités aux quatre coins du système en compagnie de son équipe de choc.Retirée des affaires depuis un grave accident, elle reprend du service lorsqu'elle apprend que les Husch, secte de fanatiques religieux, veulent l'abattre. Ils sont à la recherche de l'arme ultime, le Canon lent. Une traque rocambolesque, de planète en planète, conduit Sharrow vers les origines mystérieuses de sa lignée...

  • Anglais STATE OF THE ART

    Iain M. Banks

    • Orbit
    • 14 May 1993

    A collection of short fiction by the author of "The Wasp Factory" and "Against a Dark Background". The title story is a novella continuing the "Culture" sequence but set on Earth in 1977. The other stories range from science fiction to horror, and dark-coated fantasy to morality tale.

empty