Du Pantheon

  • « Je suis allé errer cet après-midi, la sortie pour « prendre l'air », c'est le cas de le dire, en terrain déjà conquis, dans le périmètre autorisé, avec l'attestation datée où figurait mon heure de départ. Impressions étranges. Une ville presque à l'arrêt. Le ciel bleuissait à vue d'oeil, avec une luminosité étonnante. ».
    Entre le 18 mars et le 2 juin 2020, Hervé Macé a tenu son journal, un jour sur deux.
    Chaque marche représente une étape, une évolution, un instant saisi et contemplé à la lumière de cette étrange période. L'actualité est passée en revue, croquée par la plume exigeante de l'auteur. Et si ces pages sont au présent, elles relatent un passé recomposé, avec subtilité et une certaine ironie.

empty