• La chambre d'Horus

    Halter-P

    la vallée des rois, 1911.
    la découverte d'une chambre mortuaire recelant un authentique sarcophage de pharaon, a mis en effusion le monde de la recherche. mais la position étrange de la momie, - qui semble avoir voyagé ! - ainsi qu'une succession d'événements troublants viennent entacher la trouvaille. en effet, les morts inexplicables se multiplient au sein de l'équipe ayant mis au jour le tombeau. la malédiction de la momie serait-elle une réalité ? pour mener à bien leur enquête, owen burns et son comparse achille stock devront se ressourcer aux légendes de l'égypte antique, et même faire appel à un étrange collaborateur, qui n'hésitera pas à effectuer le voyage sacré à bord de la barque d'anubis.

  • Moretonbury est un paisible village des Cornouailles... Paisible ? Enfin, si l'on veut. Alan Twist, détective spécialisé en sciences occultes, serait bien placé pour démentir cette affirmation. Le châtelain de l'endroit a requis ses services pour une chasse au fantôme.
    Mais en fait d'ectoplasme, Twist réalise bien vite que le village est hanté par une Banshee û une sinistre créature marine dont les cris déchirants annoncent une mort prochaine û, et que d'étranges jeux d'ombre viennent troubler les rapports humains.
    Tandis que Moretonbury est le théâtre de morts violentes, Alan Twist a un peu l'impression d'assister à une partie d'échecs diabolique, où il serait impossible de savoir qui manie les pièces noires et qui manipule les blanches...
    Le maître français du crime en chambre close dans une machination complexe mêlée de surnaturel...

  • Qu'est-ce qui fascine John Braid dans cette photo ancienne qui fait la couverture d'un roman par ailleurs banal ? Il aimerait le savoir. Il a ressenti a la voir une émotion violente, mais indéfinissable. Peur ? Nostalgie ? Culpabilité ?
    La photo l'obsède tellement qu'il en parle à Andréa, la jeune femme qu'il vient d'épouser. Que faire pour se libérer de l'emprise du cliché ? Suivre le conseil d'Andréa et tenter l'hypnose ?
    Et que vient faire dans ce problème personnel celui que la presse a surnommé « le meurtrier aux bains d'acide », et que traquent sans relâche mais pour l'heure en pure perte l'inspecteur Archibald Hurst et son inséparable complice le Dr Twist ?

  • Nevil Richardson est un brillant juriste de trente ans. Juriste en théorie. Car à peine diplômé, il lui est venu un subit goût de l'aventure... Le Moyen-Orient... Les Indes...
    Mais l'aventure se situe-t-elle exclusivement le long du cours de l'Amazone ou chez les Zoulous ? Les soirs d'avril de la fin des années 40, et les bancs de Red Lion Square peuvent aussi réserver de surprenantes rencontres. Et à partir de là, avec un peu d'obstination et d'imagination, si l'on n'hésite pas à faire appel à l'inspecteur Hurst et à son indissociable ami le Dr Twist, si l'on ne recule ni devant les villages retirés, ni devant les cadavres à forte personnalité, ni devant les testaments inhabituels, ni devant les collections étranges, même un jeune, avocat peut espérer l'aventure...

    Le maître français des « Chambres closes » aux prises avec l'Impossible...

  • Restons calmes et reprenons. Bien que la couche de neige fraîche ne porte aucune empreinte, l'assassin n'est sûrement pas arrivé au 48 Hoxton Street à bort d'un tapis volant. Pas plus que miss Violet n'a été tuée par un mécanisme lanceur de couteaux actionné à distance. Non, l'assassin se cache ici même, dans la maison, et il a le don d'invisibilité. Brr... voilà qui fin froid dans le dos. Mais il y a plus défrisant encore. Il semble bien que la pension abrite aussi le scalpeur du square, ce monstre qui, après ses meurtres, découpe le cuir chevelu de ses victimes. Seulement, comment le démasquer parmi des pensionnaires tous maniaques des cheveux, obsédés du capillaire et cinglés de la perruque ?

  • Lightwood est vraiment un charmant village et Roger Sheridan, qui vient d'épouser Patricia, est heureux de lui faire connaître sa maison de famille, vieille de plusieurs siècles, et si peu modifiée au cours des années, où passe encore l'ombre de la belle Lavinia, qui mourut désespérée d'avoir perdu l'homme qu'elle aimait...
    Patricia serait parfaitement heureuse à Lightwood s'il n'y avait pas ce cauchemar qu'elle a fait le premier, jour, cet arbre si menaçant, ce vieux tremble aux branches tordues qui viennent frôler la fenêtre les jours de grand vent.
    L'arbre a une histoire, la maison a ses fantômes... et le village ses sanglants problèmes : voilà qu'on y tue des enfants de la plus horrible façon, en les égorgeant !
    />
    Tout le talent de Paul Halter dans ce roman ou le mystère voisine avec le fantastique.

  • Le moins qu'on puisse dire est que Madge ne garde pas un très bon souvenir de l'oncle Gerry. Elle a passé des vacances seule chez lui, quand elle avait dix ans, et il a su la terroriser subtilement.
    Elle ne l'a pas revu depuis l'enfance, mais voilà qu'une lettre de lui, mystérieuse, lui parvient : il la convie à passer le week-end au château, où se tiendra une réunion de sept ou huit personnes. Sa présence y est indispensable. Le châteauoe Une bâtisse moyenâgeuse en mauvais état sur un îlot battu par les flots, en Cornouailles. Un lieu terrifiant.
    Heureusement, Bill Page, ce garçon charmant qu'elle a rencontré il y a peu, lui propose de l'accompagner. Mais que vont-ils trouver à deux pas du château du roi Arthur, à deux pas de Tintageloe Et qui?

    Notre maître français du « crime impossible » s'approprie avec , brio la légende du roi Arthur pour nous offrir un éblouissant hommage à l'âge d'or du roman policier.

  • Toute mon existence a été régie par cet impérieux besoin d'approcher l'inaccessible, de toucher l'ineffable...
    D'ailleurs, c'est lors de cette extraordinaire éruption du mont Saint Helens que j'ai perdu ma femme, Nano. Bien entendu j'ai eu de la peine, mais c'est un moindre mal : les 5 millions de dollars dont j'ai hérité m'ont définitivement offert les moyens de parvenir à ma fin.
    Mégalomane ou, au mieux, ambitieux, seul le grandiose est à même de m'affecter ; à vrai dire, j'ai toujours senti que ma présence ici-bas n'avait rien d'anodin, du moins l'ai-je espéré. Jusqu'au jour où j'ai rencontré Hélène.
    Ce fut au travers de ses réminiscences «assassines» que pour la première fois je compris enfin ce que j'avais à faire. J'ai tout de suite su qu'elle était la clé de mon destin...

    Des Montagnes Rocheuses aux îles ensoleillées de la mer Égée, le maître français du l'impossible nous entraîne sur les rives du crime...

  • L'Angleterre, enfin ! Pour John Smiley, jeune Australien fraîchement débarqué dans le Londres de 1937, une nouvelle vie commence... Une vie trépidante et aventureuse - du moins l'espère-t-il.

    Et si ses attentes se trouvaient plus que comblées ? Et si, à trop tenter le diable, John était témoin d'un crime perpétré... dix-sept ans plus tôt, dans la mystérieuse allée des Anges ? Et s'il rencontrait par hasard la victime, bien vivante, et tombait amoureux d'elle...

    Alors, à n'en pas douter, John Smiley pourrait bien regretter la tranquillité de ses bushes australiens.



    Du passé au présent, du présent au passé, le maître de l'étrange traverse le miroir...

empty